Banque Commerciale du Canada

La Banque Commerciale du Canada devient la dixième banque de l'annexe A lorsqu'elle obtient le statut de banque à charte et prend le nom de Banque commerciale et industrielle du Canada, le 30 juillet 1975.

Banque Commerciale du Canada

La Banque Commerciale du Canada devient la dixième banque de l'annexe A lorsqu'elle obtient le statut de banque à charte et prend le nom de Banque commerciale et industrielle du Canada, le 30 juillet 1975. Cette banque, dont le siège social est à Edmonton, commence officiellement ses activités le 6 juillet 1976 à Vancouver et à Edmonton avec un capital-actions initial de 22 millions de dollars. Dès le mois d'août 1984, elle acquiert une dimension internationale avec ses 16 agences de prêts et de dépôts situés dans tout le pays et dans l'Ouest des États-Unis. Le capital s'élève alors à 107 millions de dollars par les apports d'actionnaires publics privilégiés et, comme actionnaires privés ordinaires, d'importants fonds institutionnels et de fonds de pension. L'appellation « Banque Commerciale du Canada » est adoptée le 25 avril 1981. En septembre 1985, elle s'effondre après une vaine tentative de sauvetage par les gouvernements fédéral et provincial et par plusieurs autres banques à charte. La Commission Estey a enquêté sur cette faillite, ainsi que sur celle de la Norbanque, et constaté, preuves à l'appui, que de mauvaises pratiques de gestion et la récession qui affectait alors l'Ouest du Canada sont des facteurs responsables de cette faillite.