Barbeau, François

François Barbeau, costumier, metteur en scène, directeur artistique, décorateur, ( Montréal, 20 Juillet 1935 ).

Barbeau, François

François Barbeau, costumier, metteur en scène, directeur artistique, décorateur, ( Montréal, 20 Juillet 1935 ). La carrière de François Barbeau dans le milieu du théâtre québécois ne s'appuie pas seulement sur une parfaite connaissance des modes, de la coupe, de la création de personnages, mais aussi sur l'utilisation, voire même, la fabrication des tissus; F.Barbeau étant passé maître dans la recomposition des étoffes en collaboration avec de nombreux artisans.

A peine sorti de l'école Cotnoir Caponi (haute couture) en 1952, il devient le costumier attitré de Paul BUISSONNEAU, à La Roulotte, puis, au Théâtre de Quat' Sous fondé en 1955. Pendant cette période il a développé un savoir-faire qui concilie création et exécution technique. A l'époque, l'intérêt qu'il porte à la fabrication des costumes le distingue d'autres costumiers du milieu.

Il entre en 1958 au Rideau Vert comme assistant de Robert Prévost et à partir de 1962 jusqu'à aujourd'hui, signe dans ce théâtre les costumes de plus que 185 spectacles. Ce qui ne l'empêche pas de travailler à la Nouvelle Compagnie Théâtrale, au Théâtre Jean Duceppe et ainsi qu'au Théâtre du Nouveau Monde, parmi d'autres.

Sa réputation le conduit au Théâtre Botanique de Bruxelles, au Théâtre Populaire de Strasbourg et même à la Comédie Française en mai 1983 où il signe les costumes pour Les Estivants de Maxime Gorki, mis en scène par Jacques Lasalle.

Dans le domaine de la danse, nous pouvons signaler spectacles aux Grands Ballets Canadiens, au Salt Lake City University Dance, au Boston Ballet, et la compagnie Eddy Toussaint. A partir de 1984 il signe plus que d'une trentaine de mises en scène dans plusieurs théâtres montréalais, de la province de Québec, ainsi qu'au Nouveau-Brunswick et à Toronto. Il oeuvre dans des émissions télévisuelles et au cinéma, ce qui lui vaut huit nominations dont deux Gémeaux (1992 et 1995) et un Emmy Award pour la meilleure direction artistique : Eliza's Horoscope (1970) et Kamouraska (1972). Il remporte aussi deux Prix Génie pour les costumes de Les portes tournantes (1989) ainsi que Léolo (1991 ).

Il enseigne à l'Université de Québec à Montréal (1993-1997) et à l'École Nationale de théâtre du Canada (1962 - 1971) et y dirige la section Production de 1971 à 1987. Des Prix de la Critique, des Masques et des Prix Gascon /Roux du T.N.M. ont salué nombre de ses créations. Ce apport à la vie artistique québécoise est reconnu par le Prix Victor Morin de la Société Saint-Jean-Baptiste (1979), le PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL du Canada ( 1996) et un Prix hommage au gala des Masques de l'Académie québécoise du théâtre en 2000. De plus, il a reçu l'ORDRE DU CANADA (2000), et le Prix du Centre d'arts de Banff (2001).