Bayley, John

John Bayley (fils). Chef de musique, clarinettiste, violoniste, organiste (Windsor, Angl., v. 1847 - É.-U.?, 1910). John Bayley père (décédé en 1871) fut formé à Chelsea (Londres) au collège pour garçons Royal Military Asylum et devint cornettiste soliste et chef de musique.

Bayley, John

John Bayley (fils). Chef de musique, clarinettiste, violoniste, organiste (Windsor, Angl., v. 1847 - É.-U.?, 1910). John Bayley père (décédé en 1871) fut formé à Chelsea (Londres) au collège pour garçons Royal Military Asylum et devint cornettiste soliste et chef de musique. Il emmena sa famille à Philadelphie vers 1850, à San Francisco vers 1857 puis, à l'époque de la ruée vers l'or de la rivière Fraser, à Victoria, C.-B. (1858). Tout en y étant inspecteur de police, il dirigea la Victoria Philharmonic Society dans les premiers concerts donnés dans cette ville. Au concert inaugural (6 mai 1859), un solo de clarinette du jeune Bayley fut « bissé avec enthousiasme » (Gazette, Victoria, 10 mai 1859). Il se produisit aussi comme violoniste. Bayley père retourna à Londres en 1861, en partie pour assurer une formation musicale à son fils. Ce dernier étudia le violon avec Leopold Jansa et l'harmonie avec Henry Wylde à la London Academy of Music. Il fut chef de musique du 46e régiment durant sept années (dont quelques-unes peut-être au Canada), revenant ensuite au Canada pour se fixer à Montréal (1877-79), puis à Toronto à titre de chef de la musique des Queen's Own Rifles (1879-1901). Il fut aussi second violon (1884-87) du Toronto String Quartette et premier violon du TSQ de 1894. Il forma en outre un corps de musique municipal qui joua pendant une saison (1887) à la Centre Island de Toronto. Dans son autobiographie How I Became a Cornetist, Herbert L. Clarke a décrit Bayley fils comme « un musicien accompli de haut calibre... un organiste remarquable... et l'un des meilleurs clarinettistes que j'ai entendus dans ma vie ». Quand Bayley démissionna du Queen's Own Rifles, il s'en fut vivre à Buffalo, N.Y.


Lecture supplémentaire

  • Musical Journal, 17, 15 May 1888

    Smith, Dorothy Blakey. 'Music in the furthest west a hundred years ago,' CMJ, vol 2, Summer 1958

    Documentary History of Music in Victoria