Betts, Lorne

Lorne (Matheson) Betts. Compositeur, critique, organiste, maître de chapelle (Winnipeg, 2 août 1918 - Hamilton, Ont., 5 août 1985). A.C.C.O. 1940, L.R.S.M. 1941, F.R.H.C.M. 1968. Après avoir étudié le piano, l'orgue, le chant et les matières théoriques avec Filmer Hubble, W.H.

Betts, Lorne

Lorne (Matheson) Betts. Compositeur, critique, organiste, maître de chapelle (Winnipeg, 2 août 1918 - Hamilton, Ont., 5 août 1985). A.C.C.O. 1940, L.R.S.M. 1941, F.R.H.C.M. 1968. Après avoir étudié le piano, l'orgue, le chant et les matières théoriques avec Filmer Hubble, W.H. Anderson et Hunter Johnston, il fréquenta le RCMT, travaillant sous la direction de John Weinzweig (1947-53) et, durant quelques étés successifs (1950-53), avec Ernest Krenek, Alan Rawsthorne et Roy Harris. Dir. mus. de l'église presbytérienne Saint Paul's à Hamilton, Ont. (1950-64), il fut aussi principal (1953-59) du Hamilton Cons. (RHCM). En 1964, il devint o. m. c. à l'église unie Melrose et, en 1965, critique musical du Spectator de Hamilton. Ses compositions jusqu'à 1973 et dont la liste se trouve dans Compositeurs canadiens contemporains, incluent les opéras Riders to the Sea (1955) et The Woodcarver's Wife (1960), deux symphonies (1954, 1961), deux concertos pour piano (1955, 1957), trois quatuors à cordes (1950, 1951, 1970), ainsi que d'autres oeuvres importantes telles que Joe Harris, 1913-42 (1951), Music for Orchestra (1963, commande de l'Orchestre philharmonique de Hamilton), Kanadario : « Music for a Festival Occasion » (1966) et une Mass of Saint Thomas (1973). Ses oeuvres pour orchestre plus récentes incluent Three Saudades (1974) pour cordes, Suite in Three Movements (1975) et Five Etudes for Orchestra (1977). Il a écrit plusieurs mélodies et pièces chorales, dont Elegy (1977) pour petit choeur, quintette à cordes et harpe, Autumn's Orchestra (1982) pour voix et ensemble de chambre, A Hymn of Praise (1983) pour choeur et orchestre, et la cantate The Walk to Emmaus (1984). Certaines de ses oeuvres pour clavier ont été publiées, notamment Eight Recital Pieces for Young Pianists (1959, MCA 1963) et Suite brève (1967, MCA). Cinq de ses Six Songs (1951) sur des poèmes de James Joyce furent enregistrées par Frances James (1952, RCI 74). à part Music for Orchestra, où il utilise une série de 12 sons, Betts ne s'est guère intéressé au dodécaphonisme et à ses héritiers et successeurs. Son emploi recherché de tonalités chromatiques, ses textures dépouillées et ses rythmes ingénieux confèrent à sa musique originalité et souffle. Il a enregistré trois micr. avec sa femme, la contralto Jean MacLeod. Betts était membre de la LCComp. Il conserve son statut de compositeur agréé du Centre de musique canadienne. Ses documents personnels (incluant des partitions et des articles écrits pour le Spectator de Hamilton) ont été déposés à la Université Laval.


Lecture supplémentaire

  • 'Lorne Betts - a portrait,' Mcan, 28, Apr 1970