Bic, île du

L'île du Bic est une île inhabitée d'une superficie de 14 km2 située dans le FLEUVE SAINT-LAURENT, à 30 km à l'ouest de Rimouski (Québec).

Bic, île du

L'île du Bic est une île inhabitée d'une superficie de 14 km2 située dans le FLEUVE SAINT-LAURENT, à 30 km à l'ouest de Rimouski (Québec). En raison de sa position avantageuse à l'embouchure du fleuve, près du havre naturel du Bic, l'île joue un rôle militaire important à l'époque du régime français. À la suite de la prise de Québec par les frères KIRKE en 1629, l'île sert de base de communications pour les vaisseaux naviguant entre les avant-postes éloignés (Gaspé, Tadoussac, Québec) et est utilisée comme base navale pendant les conflits opposant Français et Anglais et les guerres anglo-américaines. Des missionnaires en font aussi un lieu de ralliement.

Plusieurs projets de développement du havre du Bic sont élaborés puis abandonnés dans la période qui a précédé et suivi la Conquête de 1760. Sous le régime français, les nombreux dangers liés à la navigation fluviale incitent bien des marins à devenir pilotes de navires transatlantiques. James MURRAY, gouverneur de la colonie, réglemente la navigation fluviale et fait construire une station de pilotage dans l'île. Les pilotes y bâtissent plusieurs petites maisons, d'où le nom Anse-des-Pilotes. En 1905, la station est déplacée à Pointe-au-Père, à 40 km en aval. Un grand nombre de légendes évoquent le mystérieux passé de l'île et les nombreux navires qui se sont échoués sur ses récifs.