Black Robe (v.f. Robe noire)

L'histoire racontée par ce film sur le choc des cultures se déroule en Nouvelle-France vers 1634.

Black Robe (v.f. Robe noire)

L'histoire racontée par ce film sur le choc des cultures se déroule en Nouvelle-France vers 1634. À la requête de Samuel de Champlain, un jésuite, le Père Laforgue (Lothaire Bluteau), la « robe noire » du titre, entreprend un périple le menant de l'avant-poste colonial de la ville de Québec à la colonie d'Huronie, sur les côtes de la baie Georgienne. L'objectif de Laforgue est de convertir les Hurons au catholicisme, ce qui entraîne finalement l'effondrement de la nation huronne. Il est escorté par Daniel (Aden Young), un jeune charpentier à la recherche d'aventures qui parle leur langue, et un groupe de guides algonquins dirigé par Chomina (August Schellenberg) et sa femme (Tantoo Cardinal). Alors qu'ils s'enfoncent au cœur de la magnifique campagne canadienne, Laforgue doit défendre sa vie tout en tentant de conserver ses valeurs religieuses. Il est ébranlé mais garde la foi alors que son groupe est massacré par une bande d'Iroquois en maraude. Daniel s'éprend de la belle fille de Chomina (Sandrine Holt) et choisit de suivre sa propre route. Le voyage physique et spirituel de Laforgue lui apporte une meilleure compréhension des gens qu'il doit convertir, ainsi qu'un nouveau respect à leur égard.

Inspiré du roman de Brian Moore, qui en écrit aussi le scénario, Black Robe (v.f. Robe noire) est un film exceptionnellement nuancé. Il s'agit d'un portrait compatissant de la culture et des croyances des Premières nations qui ne dénigre pas les tentatives de convertir les « sauvages » des Européens. Réalisé par Robert Lantos, le film remporte les prix Génie des meilleurs film, réalisation (l'Australien Bruce Beresford), adaptation, interprétation masculine dans un rôle de soutien (Schellenberg), images et direction artistique. Il reçoit également le Golden Reel Award du film canadien ayant généré le plus grand revenu brut en 1991 et l'Australian Film Institute Award pour la cinématographie.