Boyd, Mossom

Mossom Boyd, marchand de bois (Inde, 1814 -- Bobcaygeon, Ont., 23 juill. 1883). Membre de la petite noblesse anglo-irlandaise, Mossom Boyd émigre dans la région du lac Sturgeon, dans le Haut-Canada, en 1834.

Boyd, Mossom

Mossom Boyd, marchand de bois (Inde, 1814 -- Bobcaygeon, Ont., 23 juill. 1883). Membre de la petite noblesse anglo-irlandaise, Mossom Boyd émigre dans la région du lac Sturgeon, dans le Haut-Canada, en 1834. Il devient l'assistant de Thomas Need, propriétaire de la scierie de Bobcaygeon qu'il reprend lorsque Need retourne en Angleterre en 1843. Boyd transforme rapidement l'affaire en une entreprise aux multiples facettes qui vend du bois de sciage à Albany (New York), possède des points de vente dans la région de Kawartha et vend du bois d'æuvre à la Grande-Bretagne. Dans les années 1870, l'entreprise de Boyd est parmi les plus importantes de la région.

Promoteur enthousiaste du développement économique local, Boyd est un partisan assidu de la construction du canal dans la vallée de Trent. Après sa mort en 1883, l'entreprise familiale est reprise par son fils, Mossom Martin Boyd, qui étend ses affaires à Québec et à l'île de Vancouver. Il s'intéresse aussi aux bateaux à vapeur, à l'élevage du bétail et au développement ferroviaire. Mossom Martin Boyd figure dans le temple de la renommée de l'Agriculture pour sa contribution au développement de la lignée nord-américaine de bovins de boucherie sans cornes Hereford.