British Columbia Cultural Services Branch

British Columbia Cultural Services Branch. Établi en 1975, cet organisme relevant du ministère du Secrétariat provincial et des Services gouvernementaux de la Colombie-Britannique fut d'abord connu sous le nom de British Columbia Cultural Program.

British Columbia Cultural Services Branch

British Columbia Cultural Services Branch. Établi en 1975, cet organisme relevant du ministère du Secrétariat provincial et des Services gouvernementaux de la Colombie-Britannique fut d'abord connu sous le nom de British Columbia Cultural Program. Il fonctionna sous les auspices de ce ministère en 1975-76, puis fut transféré au dépt de la Culture et du Patrimoine du ministère des Loisirs et de la Conservation (1976-1978). En 1988, il fut absorbé par le ministère des Affaires municipales, des Loisirs et de la Culture. Son premier dir., Thomas G. Fielding, nommé en 1975, fut remplacé par Richard Brownsey en 1987. La Cultural Services Branch a pour mandat, notamment, d'administrer le British Columbia Cultural Fund et de fournir des services de secrétariat au British Columbia Arts Board.

Le British Columbia Cultural Fund fut établi le 1er avril 1967 avec une dotation permanente de 5 000 000 $ (augmentée d'un même montant en 1969, 1972 et 1974 pour atteindre 20 000 000 $). Les intérêts devaient servir au développement culturel de la province. En 1975, le fonds commença à augmenter de valeur grâce aux revenus d'une loterie provinciale. Il fut administré par un cabinet ministériel provincial et les subventions distribuées en accord avec les recommandations d'un comité consultatif nommé par le gouvernement.

Le British Columbia Arts Board, mis sur pied en 1974 pour remplacer le comité consultatif et qui représente toutes les régions de la Colombie-Britannique, est un corps consultatif de 15 membres chargé de conseiller le gouvernement provincial sur la formulation d'une politique cadre en matière artistique. Les nominations au conseil sont faites par la province pour des mandats de trois ans. En 1989-90, le budget de subventions de la Cultural Services Branch s'élevait à 11 800 000 $. Parmi les bénéficiaires, dans le domaine de la musique, on compte des étudiants (dans le cadre d'un programme de bourses), des organismes artistiques professionnels (dont l'Orchestre symphonique de Vancouver, l'Orchestre symphonique de Victoria, l'OS d'Okanagan, le Vancouver Opera, Pacific Opera Victoria, le Kootenay Chamber Orchestra et le Vancouver Chamber Choir), des centres de formation (notamment la Powell River Academy of Music, le Courtenay Youth Music Centre, la Vancouver Academy of Music, le Victoria Cons. of Music, la Prince George Music School, etc.), des organismes de services spécialisés (comme la Fédération chorale de la Colombie-Britannique, la Festival Concert Society, etc.) et des organisations à vocation particulière (Vancouver Society for Early Music, Vancouver Recital Society, Pacific Music Industry Assn, Coastal Jazz and Blues Society, etc.). Elle a fourni des subventions de tournée pour des événements musicaux dans toute la province, et elle a continué à attribuer des subventions annuelles aux conseils des arts municipaux et à les aider par le biais du programme Community Arts Projects, mis sur pied en 1979. Ce dernier programme s'adresse également aux comités de loisirs sans but lucratif et aux organismes artistiques locaux. La Cultural Services Branch a subventionné des organismes et projets d'envergure nationale comme l'AOC, la CCA, le Centre CM, l' EMC et l'ONJ. Elle a commencé à publier un bulletin trimestriel, Arts B.C., en 1975 et son supplément Interim News en 1979. Elle publie aussi des sommaires de ses divers programmes, des répertoires de ses bourses, prix et subventions et un rapport annuel.


Lecture supplémentaire

  • Wyman, Max. 'British Columbia,' CMB, 9, 10, Autumn-Winter 1974, Spring-Summer 1975