Allan Cyril Brooks

Son plus grand héritage repose sur ses dessins et ses peintures d'oiseaux, dont certains remontent à sa cinquième année. Il illustre les livres de Taverner sur les oiseaux du Canada ainsi que plusieurs travaux populaires et ornithologiques américains.

merle noir
Aquarelle intitulée \u00ab Merle noir \u00bb d'Allan Brooks (avec la permission du Musée canadien de la nature).

Allan Cyril Brooks, naturaliste, artiste, militaire (Etawah, Inde, 15 févr. 1869 -- Comox, C.-B., 3 janv. 1946). Issu d'une famille importante de naturalistes, il reçoit les premières bases de son éducation en Angleterre. Sa famille déménage à Milton, en Ontario, en 1881, puis à Chilliwack, en Colombie-Britannique, en 1887. Brooks passe presque tout le reste de sa vie dans la vallée de l'Okanagan et sur l'île de Vancouver.

Son plus grand héritage repose sur ses dessins et ses peintures d'oiseaux, dont certains remontent à sa cinquième année. Il illustre les livres de Taverner sur les oiseaux du Canada ainsi que plusieurs travaux populaires et ornithologiques américains. Chasseur et collectionneur passionné, il prépare minutieusement la peau des oiseaux de la manière enseignée par Thomas McIlwraith et prépare lui-même ses têtes de gros gibiers, dont beaucoup sont vendues à des musées. On dénombre environ 130 publications scientifiques rédigées par lui sur des sujets axés principalement sur la faune et la taxonomie.

Il voyage beaucoup, particulièrement en Amérique du Nord, et est reconnu pour son enthousiasme sans borne. Au cours de la Première Guerre mondiale, il monte rapidement en grade et obtient le titre de major ainsi qu'une médaille militaire (Distinguished Service Order). Il reçoit une médaille d'or du Musée national du Canada pour ses peintures et une carte de membre de l'Empire pour la British Ornithologists' Union pour sa recherche.


Lecture supplémentaire

  • H.M. Laing, Allan Brooks: Artist Naturalist (1979).