Brunzema, Gerhard

Gerhard (Friedrich) Brunzema. Facteur d'orgues (Emden, Allemagne, 6 juillet 1927 - Fergus, Ont., 7 avril 1992). Elevé à Menden, ville industrielle sise sur les rives du Ruhr, il fit son apprentissage de facteur d'orgues chez Paul Ott à Göttingen et y travailla comme journalier (1948-52).

Brunzema, Gerhard

Gerhard (Friedrich) Brunzema. Facteur d'orgues (Emden, Allemagne, 6 juillet 1927 - Fergus, Ont., 7 avril 1992). Elevé à Menden, ville industrielle sise sur les rives du Ruhr, il fit son apprentissage de facteur d'orgues chez Paul Ott à Göttingen et y travailla comme journalier (1948-52). Après avoir étudié à l'Institut d'état de physique et de technologie (1953-54), où il travailla avec l'acousticien Lottermoser, il s'associa à Jergen Ahrend (également un ancien de la firme Paul Ott), avec qui il allait pendant 18 ans restaurer et construire, à Leer, des instruments célèbres en Europe et aux États-Unis. En 1955, il fut promu Orgelbaumeister (maître facteur d'orgues) et, en 1962, partagea avec son associé Jergen Ahrend le Prix d'État des arts et métiers de Basse-Saxe. Parmi les grandes restaurations réalisées par Ahrend et Brunzema, on compte celles de l'orgue (de 1642) de l'église évangélique réformée de Westerhusen (Allemagne), de l'orgue des XVe et XVIe siècles appartenant à une église de même confession à Rysum (Allemagne), de l'orgue (1680-1733) de la Waalse Kerk à Amsterdam et de celui (1558) de la Hofkirche d'Innsbruck. Les partenaires construisirent des instruments neufs, notamment pour les églises Zorgvlietkerk à Scheveningen, Martiknikirche à Bremen, Oude Kerk à Amsterdam, Doopsgezinde Kerk à Haarlem et Cantate Domino à Frankfurt-Nordweststadt.

En 1972, Brunzema entra chez Casavant Frères et y demeura huit ans comme dir. artistique. Les principaux instruments construits sous sa direction se trouvent à l'Université de Toronto, aux églises luthérienne Saint Peter's d'Ottawa et Trinity Episcopal de Princeton, N.J., à l'Université Kinjo Gakuin de Nagoya, au Japon, et au Victoria Arts Centre de Melbourne. En 1973, il supervisa la restauration du Casavant (opus 38, 1893) à Saint-Eugène, Ont., et, en 1978, celle du Casavant (opus 482, 1912) de la cathédrale catholique de Saint-Hyacinthe, Québec. Brunzema quitta la maison Casavant en 1979 pour s'établir à son propre compte à Fergus, Ont. De 1980 à 1985, Brunzema Organs Inc. concentra principalement ses efforts sur la construction du « Kisten Orgel », un orgue de basse continue à un seul clavier et quatre jeux, facile à transporter. On en trouve des exemples à l'Université McGill, à l'église luthérienne Saint Peter's de Kitchener, à l'église Holy Family de Toronto, à l'Université Wilfrid Laurier et à la chapelle de la Philippine Commercial and Industrial Bank à Manille. Au cours de cette période, de plus gros instruments furent construits pour le Central College à Pella, Ia, et l'église unie Saint Andrew's à Wolfville, N.-É., et d'autres, de plus grandes dimensions encore, pour l'église catholique romaine Saint Anne's à Glace Bay, N.-É., l'église Holy Family de Toronto, l'église épiscopalienne Saint John's à Charlotte, Car.N., et l'église presbytérienne Dong à Séoul, en Corée du Sud. Au total, 38 nouveaux orgues avaient été construits en 1990, dont plusieurs pour des particuliers. Le fils de Brunzema, Friedrich, a terminé son apprentissage de facteur d'orgues en Europe; en 1990, il travaillait pour l'entreprise paternelle.


Lecture supplémentaire

  • Overduin, J. 'Brunzema Organs, Incorporated,' Organ Yearbook, 1984

    Harris, John. 'Two masters of a flourishing art,' Music, vol 7, Oct 1984

    Cramer, C. 'An interview with Gerhard Brunzema,' American Organist, Jul 1989

    Donahue, Thomas, ed. Gerhard Brunzema: His Work and His Influence (Lanham 1998)