Bureau de recherche et de technologie des sables bitumineux de l'Alberta

Le Bureau a été intégré à la Oil Sands and Research Division du ministère de l'Énergie de l'Alberta en 1994. La société de la Couronne a été dissoute en 2000, et ses actifs et passifs ont été dévolus à l'Alberta Science and Research Authority.

Extraction des sables bitumineux
L'extraction de la terre du bitume goudronné afin de le traiter et de le raffiner pour en faire du pétrole nécessite un outillage tr\u00e8s lourd (avec la permission du Bureau de recherche et de technologie des sables bitumineux de l'Alberta).

Bureau de recherche et de technologie des sables bitumineux de l'Alberta

Le Bureau de recherche et de technologie des sables bitumineux de l'Alberta, Société De La Couronne albertaine qui relevait du ministre de l'Énergie, a été fondé en 1974 pour promouvoir la mise au point et l'utilisation de nouvelles technologies pour les sables bitumineux et la production de pétrole lourd en s'efforçant de diminuer les coûts, d'augmenter la récupération et de rendre l'exploitation acceptable sur le plan environnemental. L'augmentation de la récupération du pétrole brut classique a été ajoutée au mandat du Bureau en 1979.

Le Bureau a été intégré à la Oil Sands and Research Division du ministère de l'Énergie de l'Alberta en 1994. La société de la Couronne a été dissoute en 2000, et ses actifs et passifs ont été dévolus à l'Alberta Science and Research Authority.

Les projets du Bureau étaient choisis par un conseil nommé par le gouvernement et constitué d'au plus neuf membres, versés dans l'exploitation pétrolière et la gestion des technologies du Pétrole. Le Bureau fonctionnait principalement grâce à des projets dont les coûts étaient partagés avec l'industrie; n'importe quel utilisateur pouvait disposer des technologies résultantes à une juste valeur marchande. En outre, le Bureau soutenait la recherche dans les universités et les établissements de recherche canadiens, subventionnait des inventeurs, finançait l'exploitation d'un système de renseignements techniques et encourageait la coopération internationale dans le domaine de l'exploitation des sables bitumineux.

Le Bureau fournissait de l'aide financière aux étudiants sous la forme de bourses d'études ou de recherches. Il a dépensé plus de 620 millions de dollars durant son existence (l'industrie a dépensé environ la même somme). Ces investissements en ont fait l'un des organismes spécialisés de recherche et de développement les plus importants au Canada à son époque.

L'Alberta Energy Research Institute (AERI), établi le 1er août 2001, a repris les programmes de recherche sur le pétrole et le gaz qu'administrait le Bureau.


En savoir plus