Burin

Burin, ville de T.-N.; pop. 2424 (recens. 2011), 2483 (recens. 2006); const. en 1950. Burin est située le long d'une anse protégée sur la côte de la péninsule Burin.

Burin, ville de T.-N.; pop. 2424 (recens. 2011), 2483 (recens. 2006); const. en 1950. Burin est située le long d'une anse protégée sur la côte de la péninsule Burin. Aujourd'hui, elle résulte de la fusion de localités situées le long de l'anse Burin et dans les îles voisines, et qui remontent la plupart aux années 1700 ou 1800. Son nom, qui apparaît sur d'anciennes cartes françaises, vient probablement du burin français, un outil ou ciseau servant à graver. Les pêcheurs basques et français prennent possession de la région vers les années 1650 et, après la signature du Traité d'Utrecht en 1713, elle est colonisée par les pêcheurs anglais.

Au cours des XIXe et XXe siècles, Burin devient un port important de pêche côtière, et un centre de construction navale avec cale sèche. Avant 1800, comme c'est le port principal de la péninsule, on y trouve l'école et le palais de justice et, plus tard, une vaste gamme d'industries locales. Jusqu'au dépôt du moratoire sur la morue, au début des années 90, elle est un important centre de pêche, de transformation du poisson et de services. De 1987 à 1997, on y retrouvait le siège social du Eastern Community College, qui abritait trois campus. Le collège a ensuite fusionné pour former le College of the North Atlantic, dont un campus fut installé à Burin.


Liens externes