Caisse populaire

 Caisse populaire La première caisse populaire est officiellement créée en 1900 à Lévis, au Québec, en tant que coopérative d'épargne et de crédit à capital variable et à responsabilité limitée.

Desjardins, Alphonse
En servant la cause de la coopération, l'objectif d'Alphonse Desjardins est de combattre l'usure, d'améliorer le sort de la classe ouvri\u00e8re et d'apporter la libération économique aux Canadiens fran\u00e7ais (avec la permission de La Société historique Alphonse Desjardins).

Caisse populaire

 Caisse populaire La première caisse populaire est officiellement créée en 1900 à Lévis, au Québec, en tant que coopérative d'épargne et de crédit à capital variable et à responsabilité limitée. Son fondateur, Alphonse DESJARDINS, est un ancien journaliste francophone devenu sténographe français à la Chambre des communes, à Ottawa. Il établit son entreprise sur le modèle des coopératives de crédit européennes. Il encourage les gens des classes populaires à économiser pour l'avenir et leur accorde le crédit nécessaire à l'amélioration de leur situation économique. Il espère voir la caisse contribuer à l'émancipation économique des Canadiens-Français. La caisse populaire de Lévis ouvre ses portes le 23 janvier 1901, au domicile même de Desjardins. Douze personnes versent un total de 26,40 $ comme premier acompte sur leurs parts sociales. Le premier dépôt d'épargne, un maigre 5 cents, est effectué le 7 février.

En 1906, le montant des dépôts frôle les 40 000 dollars. La même année, A. Desjardins et ses amis convainquent l'Assemblée législative du Québec, au moyen d'un intense lobbying, de voter la Loi des syndicats coopératifs (voir COOPÉRATIVES DE CRÉDIT). Grâce à l'appui enthousiaste du clergé catholique, il réussit à mettre sur pied plusieurs autres caisses populaires. Au moment de son décès, en 1920, on en compte 219, y compris 23 en Ontario et 9 dans des communautés francophones de la Nouvelle-Angleterre.

Au fil des ans, les caisses populaires ont créé ou acquis nombre de filiales financières oeuvrant dans les secteurs de l'assurance, de la fiducie, de l'investissement industriel et commercial ainsi que dans la gestion de fonds, le courtage de valeurs et les services bancaires. Son effectif de quelque 40 000 employés fait aujourd'hui du Mouvement Desjardins le principal employeur privé au Québec.