CAMMAC

CAMMAC (Canadian Amateur Musicians - Musiciens amateurs du Canada). Société à but non lucratif fondée à Montréal en 1953 par les frères Georges et Carl Little et leurs épouses Madeleine et Frances dans le but d'encourager l'activité des musiciens amateurs, à tous les niveaux.

CAMMAC

CAMMAC (Canadian Amateur Musicians - Musiciens amateurs du Canada). Société à but non lucratif fondée à Montréal en 1953 par les frères Georges et Carl Little et leurs épouses Madeleine et Frances dans le but d'encourager l'activité des musiciens amateurs, à tous les niveaux. Établie d'abord comme un camp d'été, accessible à tous sans distinction d'âge, de sexe ou de compétence musicale, la société porte le nom de Centre musical du Lac-à-la-Loutre (Otter Lake Music Centre) et est située à Huberdeau dans le comté d'Argenteuil, au nord-ouest de Montréal. Durant les deux dernières semaines d'août, une vingtaine de participants y suivent des cours de solfège, de musique chorale et de flûte à bec avec Carl et Georges Little, Mario Duschenes et Ruth Blanchard. Au programme d'études vient s'ajouter en fin de semaine un mini-festival incluant trois concerts de musiciens professionnels. Le premier congrès de musiciens amateurs au Canada se tient à ce centre d'été (1959).

En 1961, une modification à la charte obtenue du gouvernement du Québec en 1954 confère à l'organisme le nom CAMMAC. En 1957, un programme spécial pour enfants de 4 à 12 ans est ajouté afin de permettre à des familles entières de faire de la musique d'ensemble (aspect pour le moins original sinon unique sur le continent nord-américain), puis, afin de répondre aux vœux des participants, des cours d'hiver commencent à Montréal et des comités régionaux sont établis. En peu de temps un véritable « conservatoire populaire » de quelque 400 étudiants est ainsi constitué. Avec le développement, au Québec, de l'éducation permanente et des programmes de loisirs, les cours CAMMAC sont abandonnés en 1975, mais les comités régionaux prennent de l'ampleur, ceux de Montréal, Toronto et Ottawa étant particulièrement actifs.

En février 1959, le journal CAMMAC est lancé. D'abord polycopiée, cette publication devient bientôt une revue trimestrielle imprimée et paraît sous le nom de Musicien amateur / Amateur musician de 1964 à 1969, dont la rédactrice en chef est Madeleine Little. Elle contient des nouvelles, éditoriaux et articles signés par des professionnels et des amateurs, une rubrique internationale et des œuvres musicales inédites de compositeurs canadiens. En 1966, un numéro spécial sur l'éducation musicale est tiré à 5000 exemplaires. Georges Little contribue à la fondation de la musicothèque de CAMMAC (1959) en lui cédant sa collection personnelle de musique chorale. La musicothèque de la Petite symphonie de Montréal, un autre don, est logée au Bureau national à Montréal. La musicothèque de CAMMAC fonctionne selon les principes généraux de la bibliothèque chorale Drinker de la Free Library of Philadelphia et son service de prêt est ouvert à tous les membres canadiens de CAMMAC. Un catalogue et des suppléments sont publiés. Durant la saison d'hiver, CAMMAC organise à l'intention de ses membres des lectures de cantates et autres œuvres chorales sous la direction de chefs invités. L'acquisition du superbe Domaine des bouleaux, au lac MacDonald, à quelque 50 km au nord-ouest de Montréal en 1968 permet d'accueillir un plus grand nombre de participants. En 1990, la session d'été s'étend à 8 semaines avec quelque 1100 participants, 81 professeurs, 28 cours différents et 40 concerts. En 2003 les plans de reconstruction d'une nouvelle installation culturelle sur le site du centre de musique du lac MacDonald sont terminés, ce qui permettra au centre d'ouvrir à l'année longue. Les activités d'été au centre du lac MacDonald sont offertes aux adultes, aux adolescents et aux enfants et incluent des cours dans la plupart des formes d'expression musicales, dont le chant choral, la musique de chambre, le jazz, le chant Broadway ainsi que la majorité des instruments individuels. Le centre offre aussi des cours de danse, de poterie et de travail du bois ainsi qu'un programme de sports pour les enfants. En dehors de l'activité régulière, le centre est loué à divers groupes membres, chorales, orchestres, etc.

En 1978, une session d'été de neuf jours inspirée de celle du lac MacDonald est établie en Ontario, à l'école de garçons du lac Rousseau dans la région de Muskoka, au nord de Toronto, entre Parry Sound et Huntsville. Depuis 1989, ce centre musical est situé à l'école Cedar Glen, entre Bolton et Palgrave, près de Toronto. Le centre d'Ontario n'a pas de site permanent et se tient au campus du Appleby College, une école privée près d'Oakville, ainsi qu'au Lakefield College, une école privée près de Peterborough. Les activités de CAMMAC sont confinées au Québec, en Ontario et en Atlantique. Un centre musical est établi à Miracle Valley près de Vancouver mais il cesse de fonctionner cinq ans plus tard. En 2004, CAMMAC fonctionne dans cinq régions : Montréal, Toronto, Ottawa-Gatineau, Québec et en Nouvelle-Écosse.

Même si les sessions d'été sont les plus représentatives des activités de CAMMAC, chaque centre régional parraine des évènements durant l'année. La région de Montréal est sans doute la plus active avec l'organisation de l'Orchestre des jeunes de CAMMAC à Montréal, qui est fondé en 1990, ainsi que le Chœur des jeunes de CAMMAC à Montréal. Chaque section régionale présente des activités de lecture à vue et publie son propre bulletin d'information.

CAMMAC reçoit des subventions du ministère des Affaires culturelles du Québec, du ministère de l'Éducation du Québec, du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts de l'Ontario. De 1962 à 1968, en collaboration avec le Goethe-Institut, CAMMAC invite un quatuor à cordes allemand à demeurer pendant quatre semaines au camp du lac MacDonald. De 1972 à 1980, grâce au Secrétariat d'État du Canada, des Canadiens francophones des autres provinces viennent séjourner15 jours au camp du lac MacDonald.

Par ses concerts publics, la société fait connaître de jeunes artistes dont plusieurs parviennent à la notoriété, tels que Maureen Forrester, Frans Brouw et Louis Quilico. Elle présente aussi des récitals de groupes tels que le Quatuor à cordes Orford et le Quatuor Locki Stardust d'Amsterdam. La Chorale Bach de Montréal dirigée par Georges Little prête son concours chaque année à titre gracieux. Au nombre des musiciens professionnels qui participent à l'activité du centre comme professeurs ou exécutants, on remarque aussi Jan Simons (directeur général 1969-1990), Walter et Otto Joachim, Hyman Bress, Bernard et Mireille Lagacé, John Newmark, Ross Pratt, R. Murray Schafer et John W. Taber. Depuis 1991, Bartholomew-James Crago assure la direction générale. Un fonds d'archives des années 1953 à 1992 est déposé à la Bibliothèque nationale du Canada.

Bibliographie

Margaret HOWE, « Otter Lake Music Camp », Recorder, III (oct. 1960).

Madeleine LITTLE, « Cammac », ScM, 239 (janv.-févr. 1968).

Ilse M. THOMPSON, « The Cammac approach to music education », CME, XVI (aut. 1974).

« Les amateurs de musique du lac MacDonald », Musique périodique, I (oct. 1977).

Judy COHEN, « Teaching folklore at Cammac », Canada Folk Bulletin, II (mai-juin 1979).

Valerie Verity KING, The History of CAMMAC 1952-1982 (Ottawa 1984).

Peggy ATHERTON, compilatrice, « Pèlerinage Bach : Voyage CAMMAC 1985 » / « In the Steps of Bach : CAMMAC Tour 1985 » (Wakefield, Québec 1986), copie dactylographiée à la Bibliothèque nationale du Canada.

« Music by the lake », Continuo, XI (mai 1987).

André HÉBERT, « Chanter Bach au bord du lac », Aria, XI (été 1988).

Madeleine LITTLE, « The CAMMAC Spirit », The Amateur Musician (print. 2001).

Wah Keung CHAN, « CAMMAC : Fifty Years and Counting », La Scena Musicale IX (déc. 2003).

Mark HEITSHU et Martin TAYLOR, « The CAMMAC Ontario Music Centre », The Amateur Musician (print. 2003).

Filmographie

Harmonie (ONF 1977).


Lecture supplémentaire

  • Howe, Margaret. 'Otter Lake Music Camp,' Recorder, vol 3, Oct 1960

    Little, Madeleine. 'CAMMAC,' MSc, 239, Jan-Feb 1968

    Thompson, Ilse M. 'The CAMMAC approach to music education,' CME, vol 16, Fall 1974

    'Les amateurs de musique du lac MacDonald,' Musique Périodique, vol 1, Oct 1977

    Cohen, Judy. 'Teaching folklore at CAMMAC,' Canada Folk Bulletin, vol 2, May-Jun 1979

    King, Valerie Verity. The History of CAMMAC 1952-1982 (Ottawa 1984).

    Atherton, Peggy, compiler. 'In the steps of Bach: CAMMAC tour 1985 / Pèlerinage Bach: voyage CAMMAC 1985,' (Wakefield, Que 1986), typescript at the NL of C

    'Music by the lake,' Continuo, vol 11, May 1987

    Hébert, André. 'Chanter Bach au bord du lac,' Aria, vol 11, Summer 1988

    Little, Madeleine. "The CAMMAC Spirit," The Amateur Musician, Spring 2001

    Chan, Wah Keung. "CAMMAC: Fifty Years and Counting," La Scena Musicale, vol 9, Dec 2003

    Heitshu, Mark and Taylor, Martin. "The CAMMAC Ontario Music Centre," The Amateur Musician, Spring 2003