Camp, Dalton Kingsley

En 1986, Camp retourne à la vie publique et à la controverse en devenant consultant auprès du gouvernement Mulroney. Il se fait connaître dans le domaine de la publicité et en tant qu'écrivain et chroniqueur.

Camp, Dalton Kingsley

Dalton Kingsley Camp, écrivain et homme politique (Woodstock, N.-B., 11 sept. 1920). Après des études à l'U. du Nouveau-Brunswick, à l'U. Columbia et à la London School of Economics, Camp s'engage d'abord en politique étudiante en tant que Libéral. Désillusionné, il se tourne vers les Conservateurs et participe à l'organisation de la campagne électorale de Robert STANFIELD, qui deviendra premier ministre de la Nouvelle-Écosse en 1956. Il est président national du Parti conservateur de 1964 à 1969. À ce titre, il contribue au remplacement de John DIEFENBAKER à la tête du parti. Il connaît beaucoup de succès personnel au sein du parti, mais il n'en va pas de même aux élections générales, où il subit deux échecs consécutifs : le premier en 1965 et le second en 1968. Par la suite, il sert de conseiller aux dirigeants conservateurs durant les campagnes électorales, dont celle de 1984.

En 1986, Camp retourne à la vie publique et à la controverse en devenant consultant auprès du gouvernement Mulroney. Il se fait connaître dans le domaine de la publicité et en tant qu'écrivain et chroniqueur. Il rédige notamment ses mémoires, Gentlemen, Players and Politicians (1970), un livre à la fois bien écrit et instructif. Il est nommé Officier de l'Ordre du Canada en 1994.