Canada Corn Act

La Canada Corn Act, adoptée en 1843 par le Parlement britannique et visant toutes les céréales, permet l'entrée du blé canadien sur le marché britannique moyennant un droit symbolique et celle de la farine fabriquée au Canada, selon un tarif proportionnel.

Canada Corn Act

La Canada Corn Act, adoptée en 1843 par le Parlement britannique et visant toutes les céréales, permet l'entrée du blé canadien sur le marché britannique moyennant un droit symbolique et celle de la farine fabriquée au Canada, selon un tarif proportionnel. La disposition sur la farine constitue une victoire pour ceux qui cherchent à faire du Saint-Laurent une voie de transit pour le blé américain. En éliminant les barrières d'exportation au blé canadien imposées lorsque le prix est à la baisse en Grande-Bretagne, la loi encourage l'expansion de la surface en blé et la capacité de mouture du Haut-Canada. La loi est cependant de courte durée, car la Grande-Bretagne s'oriente vers le libre-échange et abroge les LOIS SUR LES CÉRÉALES en 1846.