Canadian String Quartet

Canadian String Quartet. Premier quatuor en résidence (1961-63) à l'Université de Toronto, il fut établi conjointement par l'université et la SRC pour enseigner aux étudiants avancés, servir de groupe répétiteur aux ensembles à cordes et donner des concerts.

Canadian String Quartet

Canadian String Quartet. Premier quatuor en résidence (1961-63) à l'Université de Toronto, il fut établi conjointement par l'université et la SRC pour enseigner aux étudiants avancés, servir de groupe répétiteur aux ensembles à cordes et donner des concerts. Ses membres furent Albert Pratz et Bernard Robbins, violons, David Mankovitz, alto, et George Ricci (remplacé en 1962 par Lászlo Varga), violoncelle. Créé à la suggestion de Pratz et de Geoffrey Waddington afin de doter le Canada d'un quatuor de calibre international, l'ensemble se réunit pour sa première répétition le 1er juillet 1961, interpréta des quatuors de Haydn à la radio de la SRC le 17 janvier 1962 et donna son premier concert public le lendemain à Toronto. Il donna plus de 50 récitals (1962-63) à la radio de la SRC et se produisit à la télévision de la société d'état le 4 mars 1963 dans la première de So You Want to Write a Fugue de Gould. Le quatuor donna son dernier concert le 4 juillet 1963 et peu après, selon les termes d'un rapport du CAC, « a volé en éclats pour notre plus grande perte, comme il arrive parfois lorsque les personnalités sont moins bien tempérées que les instruments ». En dépit de la grande classe de ses membres, l'ensemble n'obtint pas la sécurité et la longévité d'ensembles comme le précédent Quatuor à cordes Hart House ou le futur Quatuor à cordes Orford. Néanmoins le CSQ a exécuté quelque 150 oeuvres et créé le Quatuor no 3 de Weinzweig (qu'il avait commandé), le Quatuor no 2 de Morel, le Quatuor no 1 de M. Adaskin (ces deux derniers ayant été commandés pour le quatuor par la SRC) et le Quatuor no 2 de Somers. Un ensemble du même nom, antérieur à celui qui fait l'objet de cet article, fut formé à Regina en 1930 par Eugene Hudson, mais son existence fut éphémère.


Lecture supplémentaire

  • Pratz, Albert. 'Canada's Campus Quartet,' Toronto Globe and Mail, 17 Jun 1961

    Schafer, Murray. 'The Canadian String Quartet,' CMJ, vol 6, Spring 1962