Cap aux meules, île du

L'Île du Cap aux Meules, au Québec, d'une superficie de 50 km2, fait partie de l'archipel des ÎLES DE LA MADELEINE, au centre du GOLFE DU SAINT-LAURENT. Elle tire son nom de la colline de grès qui, probablement dès 1815, fournissait la pierre servant à fabriquer les meules des moulins à farine.

Cap aux meules, île du

L'Île du Cap aux Meules, au Québec, d'une superficie de 50 km2, fait partie de l'archipel des ÎLES DE LA MADELEINE, au centre du GOLFE DU SAINT-LAURENT. Elle tire son nom de la colline de grès qui, probablement dès 1815, fournissait la pierre servant à fabriquer les meules des moulins à farine. Des francophones descendants d'Acadiens l'habitent, mais il y a aussi une petite population d'anglophones sur deux autres îles, soit l'Île de la Grande-Entrée et, principalement, l'Île d'Entrée. Sa configuration est ronde et d'aspect montueux, avec sa butte du Vent (altitude de 165 m) entourée d'une plaine légèrement ondulée, autrefois agricole, et s'étendant jusqu'à la mer.

La moitié des Madelinots se retrouvent dans les trois municipalités de cette île : Cap-aux-Meules, Fatima et L'Étang-du-Nord. Témoins de l'activité industrielle et commerciale de l'île, on y trouve des usines de poissons, des ports de pêche et un port terminus du traversier faisant la liaison quotidienne avec Souris, sur l'Île-du-Prince-Édouard. Son industrie touristique est prospère depuis les années 70, en raison du splendide panorama offert, entre autres, par la butte du Vent, les côtes échancrées avec leurs falaises et à monolithes d'érosion de grès rouge, ainsi que les dunes de sable à perte de vue. La municipalité de Cap-aux-Meules est le centre administratif et des affaires des Îles-de-la-Madeleine.