Disques Capitol - EMI du Canada Limitée/Capitol Records - EMI of Canada Limited

Disques Capitol - EMI du Canada Limitée/Capitol Records - EMI of Canada Limited (Capitol Records of Canada Ltd., 1947-54, 1958-74; Capitol Record Distributors of Canada Ltd., 1954-58). Compagnie établie au Canada en 1954 par la firme parente amér.

Disques Capitol - EMI du Canada Limitée/Capitol Records - EMI of Canada Limited

Disques Capitol - EMI du Canada Limitée/Capitol Records - EMI of Canada Limited (Capitol Records of Canada Ltd., 1947-54, 1958-74; Capitol Record Distributors of Canada Ltd., 1954-58). Compagnie établie au Canada en 1954 par la firme parente amér. Capitol Records, fondée en 1942 par les auteurs-compositeurs Buddy DeSylva, Johnny Mercer et Glenn Wallachs. Avant 1954, les disques Capitol étaient pressés et distribués au Canada (1946-47) par Musicana Records (qui avait sous contrat ses propres artistes canadiens, dont la jeune Gisele MacKenzie, Bert Niosi, l'orchestre de Howard Cable) et (1947-54) par son successeur, Regal Records, tous deux de London, Ont. En 1947, une firme associée, Capitol Records of Canada Ltd., fut mise sur pied à London, mais elle commença ses activités au Canada seulement après que W. Lockwood Miller en eut fait l'acquisition en 1949. En 1954, la compagnie de Miller fut remplacée par la firme parente avec Capitol Record Distributors of Canada Ltd. La compagnie amér. fut elle-même achetée en 1956 par Electrical and Musical Industries (EMI) de Grande-Bretagne et l'établissement canadien fut tour à tour baptisé Capitol Records of Canada Ltd. (1958), puis Disques Capitol - EMI du Canada Ltée / Capitol Records - EMI of Canada Ltd. (1974). Le siège social établi à Toronto (1954) eut des succursales à Montréal au début, et plus tard à Calgary et Vancouver. Au poste de prés. se succédèrent (1971-77) Harold Smith, Geoffrey F. Racine, G. Edward Leetham, Ron Plumb et Arnold Gosewich, puis J. David Evans (1978-86), Richard C. Lyttelton (1986-88) et Deane Cameron (1988 -). Au Canada, Capitol distribue les enregistrements classiques sur ses étiquettes Angel et Seraphim et la musique pop sur étiquettes Capitol, Chrysalis, EMI et autres. Elle a enregistré de nombreux interprètes canadiens du domaine pop, à commencer par Frank Bogart et son orchestre de danse vers 1962. Au nombre des artistes qui ont enregistré chez Capitol entre 1964 et 1991, mentionnons After All, Bill Amesbury, Beau Dommage, Big Town Boys, Gary Buck, les Cailloux, Tom Cochrane and Red Rider, Stompin' Tom Connors, Burton Cummings, Wes Dakus and the Rebels, (Lisa) Dalbello, Raoul Duguay, Edward Bear, Shirley Eikhard, Lee Gagnon, Glass Tiger, Helix, les Jitters, Sherry Kean, Pierre Lalonde, Luba, Maneige, MC and Cool J, Murray McLauchlan, Frank Mills, Anne Murray, Prism, Michel Rivard, Sheriff, Sugar Shoppe, Simply Majestic, les Staccatos (Five Man Electrical Band), Suzanne Stevens, Chrissy Steele, Strange Advance, Streetheart, David Wilcox, (Alfie) Zappacosta et Alexandre Zelkine. Parmi les artistes de concert canadiens, Lois Marshall enregistra en Angleterre des chansons de folklore, alors que les pianistes-duettistes Parsons et Poole et le saxophoniste Paul Brodie gravèrent des micr. au Canada pour Capitol. D'autres chanteurs ont participé à des enregistrements d'opéras et d'oratorios pour Angel, qui a également mis sur le marché des disques enregistrés par le TS. Capitol a en outre distribué plusieurs étiquettes canadiennes indépendantes au cours de son existence, dont Alert (The Box, Holly Cole, Kim Mitchell), Anthem (voir Rush), Aquarius, Daffodil (Tom Cochrane, Crowbar, A Foot in Cold Water, King Biscuit Boy, Klattu), Hawk, Nettwerk (Grapes of Wrath, Sarah McLachlan, Moev, Skinny Puppy), Roman, et Yorktown.


Lecture supplémentaire

  • Stephens, Robert. 'Capitol Records' alchemists can turn those plastic disks into gold platters,' Toronto Globe and Mail, 6 May 1978

    Capitol Records - EMI of Canada: Portrait of a Company on the Rise, brochure 1989