Carly Rae Jepsen

​Carly Rae Jepsen, auteure-compositrice-interprète, est née le 21 novembre 1985 à Mission, en Colombie-Britannique.

Carly Rae Jepsen, auteure-compositrice-interprète, est née le 21 novembre 1985 à Mission, en Colombie-Britannique. L’exubérante auteure-compositrice-interprète populaire Carly Rae Jepsen est d’abord portée à l’attention du public en 2007 en tant que concurrente à la célèbre émission Canadian Idol, de la CTV. Son premier album, Tug of War (2008), renferme deux chansons certifiées or et lui mérite deux nominations pour un prix Juno. Elle est la mieux connue pour le phénomène global populaire « Call Me Maybe », qui devient la chanson la plus achetée au monde en 2012 et la chanson la plus vendue au Canada dans l’histoire. Son album Kiss (2012) inclut le succès estival « Good Time » et lui mérite trois prix Juno, y compris l’album de l’année et la chanson de l’année pour « Call Me Maybe ».

Enfance

Carly Rae Jepsen grandit entourée de musique grâce à ses parents et beaux-parents. Passionnée avouée de la comédie musicale, elle est la vedette de productions comme Annie, The Wiz et Grease à l’école secondaire Heritage Park et au théâtre Clark Foundation à Mission, en Colombie-Britannique. Elle reçoit sa première guitare à l’âge de 17 ans avant de fréquenter le Canadian College of Performing Arts, à Victoria, où elle prévoit devenir enseignante de musique jusqu’à ce qu’elle reçoit « la piqure » de la composition chansonnière. Elle travaille comme serveuse et musicienne ambulante, et se produit dans les boîtes locales quand son professeur d’art dramatique de l’école secondaire l’encourage à auditionner pour Canadian Idol.

Canadian Idol et début de carrière

La cinquième saison de cette émission populaire de la CTV est diffusée en primeur le 5 juin 2007. Carly Rae Jepsen auditionne avec une de ses chansons et, un mois plus tard, devient l’une de dix finalistes. Elle avance à chaque ronde de la compétition, interprétant des chansons comme « Georgia on My Mind », de Ray Charles, « Torn », de Natalie Imbruglia, « Chuck E.’s In Love », de Rickie Lee Jones, « My Heart Belongs to Daddy », d’Ella Fitzgerald, et « At Seventeen », de Janis Ian. Elle termine la saison en troisième place.

Accompagnée du gagnant Brian Melo et de Jaydee Bixby, qui reçoit la deuxième place, Carly Rae Jepsen ouvre la première tournée de Canadian Idol à Charlottetown, le 18 novembre 2007. Les trois chanteurs se présentent dans 15 villes canadiennes, terminant la tournée à Edmonton le 12 décembre. Ensuite, la jeune chanteuse retourne chez elle pour composer, enregistrer des démos et monter un groupe. Ensuite, elle signe une entente de gestion mixte avec Simkin Artist Management (la copropriété de Chad Kroeger, de Nickelback) et Dexter Entertainment. Cette entente l’amène en studio avec le compositeur producteur Ryan Stewart.

Tug of War (2008)

Carly Rae Jepsen sort deux chansons, une reprise de « Sunshine on My Shoulders », de John Denver, et le titre qui donnera le nom à son prochain album, avant de sortir Tug Of War, produit par Ryan Stewart, avec MapleMusic Recordings, le 30 septembre 2008. La troisième chanson de l’album, « Bucket », atteint le 32e rang au palmarès canadien Hot 100; les téléchargements de « Tug of War » et de « Bucket » sont certifiés or pour avoir vendu 40 000 unités chacun. La quatrième et dernière chanson, « Sour Candy », présente les vocaux du musicien et producteur Josh Ramsay, de Marianas Trench, un groupe canadien populaire avec lequel la chanteuse effectuera une tournée pancanadienne en 2009.

« Tug of War » est nommée chanson de l’année aux Canadian Radio Music Awards en 2010. Carly Rae Jepsen est aussi nommée artiste de l’année et chansonnière de l’année aux prix Juno, et reçoit le prix de la nouvelle artiste préférée du public des MuchMusic Video Awards. Tug of War est ressorti en 2011 par 604 Records, une maison de disque dirigée par le gestionnaire de la chanteuse, Jonathan Simkin.

« Call Me Maybe » et Curiosity (2012)

Carly Rae Jepsen commence à enregistrer du matériel pour son prochain album avec Ryan Stewart et Josh Ramsay en 2011. Contrairement au son populaire plutôt R&B, folklorique et country de son premier album, les nouvelles chansons sont plutôt entraînantes, du genre danse populaire. Parmi les chansons les plus connues, un air folklorique composé par la chanteuse avec son guitariste Tavish Crowe pendant qu’ils sont en tournée sert de cadre pour la chanson à grand succès « Call Me Maybe », qui est réécrite et reçoit un son plus populaire auprès du producteur Josh Ramsay. Ce dernier dit que la chanson originale « présentait ce qui est devenu les paroles et l’air du refrain… Ainsi, on a mis ça dans une chanson différente et on a construit une nouvelle chanson autour. » Josh Ramsay remplace aussi un rythme de fond au synthétiseur par un arrangement de cordes, citant « Walking on Broken Glass », d’Annie Lennox, comme exemple qui démontre qu’un « riff de cordes peut être génial dans une chanson de danse ». Carly Rae Jepsen déclare que la chanson « a été composée, enregistrée et produite en quatre ou cinq jours, au maximum. C’était pas mal facile à composer. »

« Call Me Maybe » paraît au Canada le 20 septembre 2011 et commence cet automne même à grimper graduellement le palmarès canadien. Cependant, ce n’est qu’en janvier 2012 qu’elle commence à attirer l’attention internationale, alors que la vedette canadienne populaire Justin Bieber la loue sur Twitter (disant qu’il s’agit « possiblement de la chanson la plus accrocheuse que j’aie jamais entendue ») et télécharge une vidéo farfelue sur YouTube, dans lequel il chante la chanson en arrière-plan avec sa petite amie de l’époque, Selena Gomez. Au début février, Carly Rae Jepsen signe une entente avec School Boy Records, de Scooter Braun, le gestionnaire de Justin Bieber, qui jouit d'une distribution globale par Interscope. Six chansons (y compris une reprise de « Both Sides Now », de Joni Mitchell) sont alors déjà complétées, alors 604 Records les sort dans l’album Curiosity le jour de la Saint-Valentin, en 2012.

« Call Me Maybe », au sujet de l’espoir d’avoir des nouvelles de quelqu’un pour qui on a le béguin, présente le refrain irrésistiblement accrocheur, « Hey, I just met you and this is crazy, but here’s my number, so call me maybe », devient bientôt virale sur YouTube grâce à son vidéoclip, réalisé par Ben Knechtel (vidéoclip qui a eu 430 millions de vues en moins d’une année), et poursuit en grimpant jusqu’au sommet des palmarès dans 37 pays. Elle commence au sommet des palmarès du Royaume-Uni le 14 avril 2012 et, le 23 juin, commence sa première de neuf semaines comme numéro un aux États-Unis. Il s’agit de la domination la plus longue du Billboard Hot 100 par un artiste canadien, battant le record de sept semaines atteint par « (Everything I Do) I Do It for You » (1990), de Bryan Adams, et « Informer » (1993), de Snow. Le 21 juin, la chanson est certifiée octuple platine pour avoir vendu 640 000 copies au Canada, ce qui en fait le meilleur vendeur canadien de l’histoire. Elle devient ensuite la chanson la mieux vendue au monde en 2012, avec plus que 12,5 millions de copies vendues.

Jon Caramanica du New York Times dit que la chanson est « enjouée et mélodieuse, un badinage amoureux saturé du modèle Disney populaire de sentiments numérisés et d’arrangements brusques et fringants ». Le Huffington Post l’appelle « un air populaire enfantin de douceur mièvre qui a envahi la planète. C’est incroyablement, éhontément, insupportablement populaire. » Elle est nommée chanson de l’année par MTV, sélectionnée pour deux prix Grammy et mérite à Carly Rae Jepsen quantité d’autres honneurs et d’acclamations, y compris le prix de l’étoile montante aux Billboard Music Awards, nouvelle artiste de l’année aux American Music Awards et chanson de l’année aux prix Juno en 2013.

Kiss (2012)

Un album de 12 chansons intitulé Kiss, qui inclut « Call Me Maybe » et la chanson titre de Curiosity, est sorti par 604 Records et School Boy Records le 18 septembre 2012. Carly Rae Jepsen coécrit 10 des chansons et collabore avec les producteurs Josh Ramsay, Dallas Austin, Redfoo (de LMFAO), Max Martin et Kuk Harrell. La sortie de l’album est précédée par celle de la première chanson « Good Time », un duo avec l’artiste électronique étatsunien Owl City. Elle devient un incontournable de l’été, grimpant jusqu’au huitième rang au palmarès Billboard Hot 100, et se classant première au Canada, en Nouvelle-Zélande et en Corée du Sud. « This Kiss » et « Tonight I’m Getting Over You » sont les troisième et quatrième chansons internationales de l’album, tandis que celui-ci inclut également une collaboration empreinte de guitare sèche avec Justin Bieber, appelée « Beautiful ».

Le profil global fulgurant de Carly Rae Jepsen résulte en de nombreuses apparitions télévisées, y compris des présentations à The Tonight Show Starring Jimmy Fallon et à The Ellen DeGeneres Show, ainsi qu’un passage éclair à l’émission 90210, de CW. Le 25 novembre 2012, elle se présente à la 100e partie de la Coupe Grey à Toronto, avec Justin Bieber, Marianas Trench et Gordon Lightfoot.

La chanteuse promeut Kiss en assurant la première partie de Believe Tour de Justin Bieber en Amérique du Nord, en Irlande et au Royaume-Uni avant de commencer sa tournée, la Kiss Summer Tour, en Amérique du Nord et en Asie en 2013. Elle reçoit, pour Kiss, les prix Juno pour l’album de l’année et pour l’album populaire de l’année en 2013. L'album est certifié or au Canada, au Brésil, en Colombie, en Indonésie et en Pologne, platine au Japon et quadruple platine aux Philippines. Kiss: The Remix, qui comprend de nouvelles versions et des versions instrumentales des chansons de Kiss, est sorti exclusivement au Japon le 12 juin 2013. Carly Rae Jepsen donne également sa voix à « Part of Your World » sur la bande sonore The Little Mermaid Greatest Hits, sortie parallèlement avec le DVD de l’édition diamant du film à l’automne 2013.

E•MO•TION (2015)

En 2013, Carly Rae Jepsen amorce l’écriture et l’enregistrement de son troisième album. Ce dernier devait théoriquement paraître l’année suivante, mais elle décide d’y consacrer plus de temps : elle rejette une centaine de chansons et collabore avec des auteurs‑compositeurs comme Sia Fuler, Devonté Hynes et Ariel Rechtshaid. S’éloignant de la pop gomme‑balloune qui caractérise ses premiers albums, elle s’inspire à la fois de la pop des années 1980 et de styles presque alternatifs. Elle affirme alors vouloir produire des chansons qui montrent un côté d’elle qu’elle n’a encore jamais révélé dans sa musique. Elle enregistre E•MO•TION dans des studios de New York, de Los Angeles, de Londres et de Stockholm avec des producteurs tels que Mattman & Robin, Greg Kurstin, Carl Falk et Rami Yacoub.

Le titre « I Really Like You » sort en simple le 2 mars 2015, quelques jours avant la diffusion de son vidéoclip mettant en vedette Tom Hanks qui exécute une synchro des paroles et comprenant une apparition éclair de la pop star Justin Bieber. La vidéo est virale, vue 132 millions de fois sur YouTube avant mars 2016; et la chanson est un grand succès, figurant au palmarès des 40 meilleures chansons dans près de 30 pays et se hissant au 14e rang au Canada. Le titre obtient une certification or au Canada pour 40 000 exemplaires vendus par téléchargement numérique et une certification platine au Japon pour 250 000 exemplaires vendus.

Cependant, l’album connaît un succès plus timide. Paru au Japon le 24 juin et ailleurs le 21 août, E•MO•TION n’est que huitième au tableau des ventes au Japon et au Canada, et seizième, aux États‑Unis. Chouchou des critiques, il est louangé et qualifié de meilleur album de l’année par des médias comme Entertainment Weekly, Vice, Time, Spin et Rolling Stone. Il est aussi nommé l’album le moins bien reconnu de l’année d’après un soudage auprès des lecteurs de Pitchfork. « I Really Like You » est suivi des titres « Run Away With Me », qui se hisse 83e au Canada, et « Your Type », qui ne se classe pas au palmarès. Carly Rae Jepsen est nominée une huitième fois aux prix Juno, pour le prix du choix des fans, en 2016.

Autres projets d’enregistrement

Carly Rae Jepsen donne des spectacles aux États‑Unis et au Japon à la fin de l’année 2015, et effectue une tournée durant la première moitié de 2016. Elle collabore à l’interprétation d’une nouvelle version de la chanson Shadow de Bleachers, et elle fait paraître une reprise de la chanson Last Christmas de Wham! à a fin de 2015. Elle enregistre la chanson thème de la série originale de Netflix Fuller House, qui a débuté en février 2016. Elle apparaît aussi sur le premier album de The Knocks, 55, qui paraît en mars 2016.

Broadway et Grease: Live (2016)

Le 4 février 2014, Carly Rae Jepsen fait ses débuts sur Broadway au Broadway Theatre, à New York, incarnant Cendrillon dans une comédie musicale qui a remporté un prix Tony, Rodgers + Hammerstein’s Cinderella. Sa présentation de 12 semaines est prolongée jusqu’au 8 juin. Pendant cette période, elle se présente six soirs par semaine. Les critiques varient : d’un côté, elle « fait l’affaire » et est « comme ci comme ça »; de l’autre, un critique la loue pour sa « voix impressionnante ». La revue Variety rapporte que son début « a aidé à augmenter la vente de billets de 25 %, comparée à la semaine précédente ».Carly Rae Jepsen joue Frenchy dans Grease: Live, l’adaptation, acclamée par la critique et télédiffusée en direct par Fox le 31 janvier 2016, de la comédie musicale Grease. Elle interprète aussi une chanson écrite spécialement pour elle, All I Need Is An Angel.

Controverses

En octobre 2012, Carly Rae Jepsen et Adam Young, de Owl City, sont poursuivis en contrefaçon du droit d’auteur par l’auteure-compositrice-interprète étatsunienne Ally Burnett. Cette dernière prétend que « Good Time » emprunte de sa chanson « Ah, It’s a Love Song » (2010). En mars 2014, on rapporte que les parties sont parvenues à un accord. En juin 2014, Ally Burnett annule la poursuite après qu’une enquête détermine que « Good Time » s’agit d’une œuvre originale.

En mars 2013, à la suite de pressions exercées par une pétition appuyée par GLAAD sur Change.org, Carly Rae Jepsen annule une présentation prévue pour l’America National Scout Jamboree en Virginie-Occidentale en juillet, disant comme raison l’interdiction controversée de l’organisme contre les membres et chefs gais. « Je ne participerai pas au America National Scout Jamboree cet été, a tweeté la chanteuse. J’ai toujours appuyé la communauté GLBT et continuerai à le faire à l’échelle globale. Je demeurerai au courant du paysage changeant dans la bataille continue pour les droits des gais dans ce pays et à travers la planète. »

Honneurs

Carly Rae Jepsen reçoit en 2013 le prix Allan Slaight de l’Allée des célébrités canadiennes, accordé à un jeune Canadien qui a un impact positif dans son domaine.

Prix

Prix Juno

Chanson de l’année (« Call Me Maybe ») (2013)

Album populaire de l’année (Kiss) (2013)

Album de l’année (Kiss) (2013)

MuchMusic Video Awards

Vidéoclip le plus diffusé en continu de l’année (« Call Me Maybe ») (2012)

Vidéoclip de l’année (« Call Me Maybe ») (2012)

Vidéoclip préféré du public (« Call Me Maybe ») (2012)

Prix SOCAN

Prix d’excellence internationale (2014)

Prix de musique populaire-rock (« Curiosity ») (2014)

Prix de musique populaire-rock (« Call Me Maybe ») (2014)

Prix pour la chanson internationale (« Call Me Maybe ») (2014)

Canadian Radio Music Awards

Chanson de l’année (« Tug of War ») (2010)

Chanson de l’année (« Call Me Maybe ») (2013)

Succès aux palmarès (2013)

Billboard Music Awards

Étoile montante (2012)

Meilleure chanson populaire de l’année (2013)

Meilleure artiste de chanson numérisée de l’année (2013)

Meilleure chanson numérisée de l’année (2013)

Distribution numérique et radiodiffusion outremer de l’année (« Good Time »), Billboard Japan Music Awards (2012)

Meilleure radiodiffusion de l’année (« Good Time »), Billboard Japan Music Awards (2012)

MTV Music Awards

Meilleure chanson (« Call Me Maybe »), MTV Europe Music Awards (2012)

Meilleure artiste féminine, MTV Europe Music Awards (2012)

Meilleure nouvelle artiste, MTV Video Music Awards Japan (2012)

Teen Choice Awards

Chanson de l’été (« Call Me Maybe ») (2012)

Révélation féminine (2012)

SiriusXM Indies Awards

Chanson de l’année (« Call Me Maybe ») (2013)

Artiste de l’année (2013)

Artiste ou groupe indépendant le plus diffusé de l’année (2013)

Vevo Certified Awards

100 000 000 vues (« Call Me Maybe ») (2012)

100 000 000 vues (« Good Time ») (2012)

Autres

Enregistrement populaire de l’année (« Curiosity »), Western Canadian Music Awards (2012)

Nouvelle artiste de l’année, American Music Awards (2012)

Révélation internationale de l’année, NRJ Music Awards (2012)

Meilleure chanson internationale (« Call Me Maybe »), Premios 40 Principales America (2012)

Prix Allan Slaight, Allée des célébrités canadiennes (2013)

IT Honoree, Ride of Fame (2014)


Music of
Carly Rae Jepsen

Cet article a été rendu possible avec le soutien de