Caverne

Les anciennes conduites de lave constituent une importante catégorie mineure de cavernes qui résulte de l'éjection de lave en fusion d'un magma en cours de solidification. Les grottes marines sont généralement formées par l'érosion due aux vagues.

Spéléologues
Spéléologues au coeur de la grotte de Castleguard : la plus longue au Canada (photo de Derek Ford).
Grotte de glace
Grotte creusée dans un glacier, dans le parc national Kluane, au Yukon (photo de J.A. Kraulis).

Caverne

Une caverne est une cavité naturelle couverte, creusée dans la roche, accessible par la surface et assez large pour permettre à un humain d'y entrer. On retrouve des cavernes dans tous les types de roches et dans toutes les régions géographiques. L'étude scientifique des cavernes se nomme la spéléologie. L'exploration des cavernes peut aussi constituer un loisir.

Origine

Les anciennes conduites de lave constituent une importante catégorie mineure de cavernes qui résulte de l'éjection de lave en fusion d'un magma en cours de solidification. Les grottes marines sont généralement formées par l'érosion due aux vagues. La plupart des cavernes, dont les plus grandes, les plus longues et les plus profondes, sont créées par des eaux souterraines qui dissolvent la roche soluble, particulièrement le calcaire. Les grottes de calcaire se forment le long des plans de faiblesse naturelle de la roche (stratification ou diaclases). Avec le temps, les eaux souterraines peuvent agrandir le diamètre des fissures, de quelques micromètres jusqu'à des mètres ou des dizaines de mètres. La beauté naturelle des cavernes est grandement rehaussée par leurs dépôts secondaires de minéraux, principalement les stalactites, les stalagmites et les coulées stalagmitiques de calcaire, un précipité de calcaire dissous.

Formes

Les réseaux de cavernes sont formés de galeries et de puits reliés les uns aux autres, qui drainent les eaux du RELIEF KARSTIQUE jusqu'aux SOURCESsituées à la limite de la couche de calcaire. La coupe transversale d'une caverne présente trois formes principales : les galeries phréatiques (à peu près circulaires, dissoutes par le passage de l'eau sous pression qui remplit toutes les ouvertures), les galeries vadoses (des passages couverts taillés par les ruisseaux coulant par gravité dans les anfractuosités) et les formes d'effondrement (des parties de parois ou de plafond qui se sont effondrées). Un grand nombre de cavernes ont des chambres individuelles beaucoup plus grandes que n'importe laquelle ayant été construites par des humains.

Cavernes les plus longues

Avec ses 500 km de galeries communicantes, la Mammoth Cava-Flint Ridge System du Kentucky, aux États-Unis, est la plus longue caverne connue. D'autres cavernes en Suisse, aux États-Unis et en Ukraine ont plus de 100 km de longueur. La plus longue caverne du Canada, la Castleguard Cave, située dans le parc national Banff, a 23 km de galeries s'étendant loin en dessous duCHAMP DE GLACE COLUMBIA.

Cavernes les plus profondes

Plusieurs cavernes des Alpes, du Caucase, des Pyrénées et du Mexique ont été explorées jusqu'à des profondeurs de 1500 m. La plus profonde du Canada, l'Arctomys Cave, dans les Rocheuses, a 560 m de profondeur.

Formes de vie

Les cavernes retiennent les sédiments, la flore et la faune, et préservent ainsi des informations historiques sur le patrimoine naturel. La plupart de nos connaissances sur l'évolution culturelle humaine d'il y a plus de 10 000 ans proviennent d'abris rupestres (voir PRÉHISTOIRE). Plusieurs espèces d'insectes, de poissons, d'oiseaux et de mammifères vivent dans des cavernes. Chez certaines espèces, la vie dans l'obscurité totale a entraîné la disparition des yeux et de la pigmentation.


Liens externes