Choeur national des jeunes du Canada

Choeur national des jeunes du Canada (CNJ). Choeur de 40 jeunes choristes sélectionnés par audition, formé en 1984 par l'Association des communautés chorales canadiennes (ACCC).
Choeur national des jeunes du Canada (CNJ). Choeur de 40 jeunes choristes sélectionnés par audition, formé en 1984 par l'Association des communautés chorales canadiennes (ACCC).


Choeur national des jeunes du Canada

Choeur national des jeunes du Canada (CNJ). Choeur de 40 jeunes choristes sélectionnés par audition, formé en 1984 par l'Association des communautés chorales canadiennes (ACCC). Lancé par l'ACCC sous la forme d'un projet pilote, le premier Choeur national des jeunes du Canada chante pendant trois jours sous la direction de John Standing au premier congrès national de l'ACCC à Winnipeg, en 1984. Le projet est un succès et le deuxième CNJ, formé à Vancouver, chante pendant 10 jours lors de l'assemblée nationale de l'ACCC en 1986. Le chœur se forme ensuite tous les deux ans, à l'occasion du congrès de l'ACCC, dans des villes comme Sackville (N.-B., 1988), Waterloo (Ont., 1992), Québec (1996), Halifax (N.-É., 1998), Winnipeg (2004) et Saskatoon (2010). Le CNJ est dirigé notamment par Jon Washburn (1986), Elmer Iseler (1992), Diane Loomer (1994), Iwan Edwards (1998), Leonard Ratzlaff (2000), Kathryn Laurin (2004) et Victoria Meredith (2010).

L'objectif du CNJ est de promouvoir le chant choral au Canada et de stimuler un réseau national de jeunes choristes compétents et talentueux. Les membres du CNJ ont entre 18 et 25 ans. Ils sont sélectionnés à l'issue d'une audition organisée tous les deux ans par chacune des fédérations provinciales de chant choral. Les chanteurs retenus répètent intensément pendant une semaine dans la ville qui accueille le congrès de l'ACCC avant de participer à une tournée provinciale d'une semaine qui se clôture par un concert donné au congrès et diffusé à l'émission de radio anglophone de la SRC Choral Concert.

Le répertoire est choisi par le chef de chœur, mais va en général du baroque au contemporain. Depuis sa création, les principaux rôles du CNJ sont de faire connaître les compositeurs canadiens et de créer de nouvelles œuvres. Depuis 1999, l'ACCC organise tous les deux ans le Concours de composition chorale. Les compositions gagnantes sont chantées par le CNJ pendant sa tournée. Parmi ces créations, citons Mésange de Ramona Luengen en 2000, Echo d'Allan Bevan en 2002 et Brier de Jeff Smallman en 2004.

Les prestations les plus mémorables du chœur sont, entre autres, la première de Song for Marshall McLuhan de Lloyd Burritt à l'Expo 86 à Vancouver et un passage au symposium mondial sur la musique chorale de 1993, à Vancouver également.

Le Chœur national des jeunes ne se contente pas d'offrir aux choristes l'occasion de se produire. Il contribue également au développement professionnel des jeunes chefs par l'intermédiaire de son Programme d'apprentissage en direction chorale. Mis en place en 1998, ce programme permet à un apprenti sélectionné de collaborer étroitement avec le chef, d'observer les répétitions et de diriger le chœur en concert pour des morceaux choisis.

Discographie

Canadian National Youth Choir Live in Concert : 1995; National Youth Choir recording.

Bibliographie

OSBORNE, Sheila. « The National Youth Choir 1986 », Opus, vol. 21, n<SUP>o<SUP> 1 (1986).

« National Youth Choir Conducting Apprenticeship Program », Chorus, vol. 22, no 3 (1997).

Anacrusis, vol. 25, hors série, printemps 2006

STANDING, John. « In his own words: John Standing, first conductor of the National Youth Choir », Anacrusis, vol. 25, no 3 (été 2006)


Lecture supplémentaire

  • Osborne, Sheila. "The National Youth Choir 1986," Opus, vol 21, no 1, 1986

    "National Youth Choir Conducting Apprenticeship Program," Chorus, vol 22, no 3, 1997

    Anacrusis, vol 25, special issue, Spring 2006

    Standing, John. "In his own words: John Standing, first conductor of the National Youth Choir," Anacrusis, vol 25, no 3, Summer 2006