Christopher Newton

Après une période de travail à la pige en tant qu'acteur, metteur en scène et auteur, il est nommé, en 1973, directeur artistique du VANCOUVER PLAYHOUSE THEATRE.


Christopher Newton

 Christopher Newton, metteur en scène, acteur (Deal, Kent, Angleterre, 11 juin 1936). Après avoir obtenu un B.A. à l'Université de Leeds, il vient aux États-Unis pour mener des études de 2e cycle (M.A., Université de l'Illinois, 1960). Alors qu'il est encore étudiant, Christopher Newton montre son penchant pour les événements théâtraux de grande envergure, en occupant des emplois d'été au Vancouver Festival, en 1959, et au Oregon Shakespeare Festival les deux années suivantes. En 1961, après une brève carrière de professeur d'université, il débute comme acteur professionnel en jouant Cassius dans Jules César, pendant une tournée avec les Canadian Players. Par la suite, on le voit dans des productions présentées à Vancouver, à Winnipeg et à New York, et pendant trois saisons au FESTIVAL DE STRATFORD. En 1968, il est invité à devenir le premier directeur artistique du THEATRE CALGARY. Il y forme une petite compagnie de théâtre qu'il dirige pendant trois ans.

Après une période de travail à la pige en tant qu'acteur, metteur en scène et auteur, il est nommé, en 1973, directeur artistique du VANCOUVER PLAYHOUSE THEATRE. Il y revitalise le programme consacré à la scène principale, réhabilite une deuxième scène (appelée plus tard Spratt's Ark), et met sur pied la Playhouse Acting School avec son ami et mentor Powys Thomas, l'un des fondateurs de l'École nationale de théâtre. Les productions marquantes de Newton au Playhouse comptent Camille, Jules César et Hamlet; il fait aussi des apparitions sur scène dans le rôle de Higgins dans Pygmalion, de Dysart dans Equus et de Henry Carr dans Travesties. Dans l'intervalle, la Playhouse Acting School contribue sensiblement au développement du théâtre professionnel canadien en offrant une formation à de nombreux acteurs professionnels, mais aussi à des metteurs en scène tels Pierre Tétrault, Glynis Leyshon et Jim Mezon.

En 1978, Newton est nommé directeur artistique du SHAW FESTIVAL à Niagara-on-the-Lake, en Ontario. Son mandat, qui débute le 1er janvier 1980, inaugure une ère nouvelle à la fois pour lui et pour le Shaw Festival. Après une période d'expérimentation et de controverse, le festival de Newton connaît un premier succès populaire avec le Cyrano de Bergerac dirigé par Derek Goldby (1982-1983). Suivront des productions aussi dignes de mention que Private Lives (1983-1984) et Cavalcade (1985-1986 et 1995). Parmi les spectacles les plus mémorables mis en scène par Newton, on retrouve des pièces de Bernard Shaw telles que Sainte Jeanne (1981), César et Cléopâtre (1983), La Maison des coeurs brisés (1985), Le Héros et le soldat (1989), Mésalliance (1990), Pygmalion (1992) et Candida (1993). Il continue aussi à jouer avec la compagnie de temps en temps, en particulier dans des pièces de Noel Coward (Private Lives; Present Laughter, 1990) et de Harley Granville Barker (The Marrying of Ann Leete, 1993; The Secret Life, 1997). Son travail de pigiste comprend Mésalliance de Bernard Shaw avec la Melbourne Theatre Company, en Australie, d'autres pièces à Calgary, à Londres et à Vancouver, ainsi que des opéras à Victoria, à Vancouver, à Hamilton et à Toronto.

Ainsi qu'il l'avait fait à Calgary et à Vancouver, Newton fonde au Shaw Festival un groupe de théâtre semi-permanent qui est considéré comme l'un des meilleurs du monde anglophone. Son intérêt pour la formation trouve à s'exprimer à l'Academy of the Shaw Festival, qu'il met sur pied en 1985 afin de stimuler l'échange de savoir-faire entre les membres de la compagnie, laquelle continue à fournir une formation sur place intensive aux acteurs professionnels. Un programme spécialement conçu pour les metteurs en scène professionnels de l'endroit a été une source d'expériences enrichissantes pour des metteurs en scène canadiens aussi remarquables que Paul Lampert, Colin Taylor, Sally Han, Dennis Garnhum et Ian Prinsloo.

En 1999, Newton annonce qu'il quittera le Shaw Festival à la suite de la saison 2002, sa vingt-troisième à ce poste. Après une trentaine d'années à la tête de différents théâtres, il est généralement considéré comme le directeur artistique le plus éminent que le Canada ait jamais produit. En 1998, sa carrière est le sujet d'une rétrospective visant à lui rendre hommage au Du Maurier World Stage Festival, à Toronto.

Newton a reçu des diplômes honorifiques de Brock University (1986), de Guelph University (1989) et de Wilfrid Laurier University (1997). Il est nommé membre honoraire du Royal Conservatory of Music de Toronto (1993) et de la Ryerson Polytechnic University (1995). En 1996, il devient membre honoraire perpétuel de l'Association de recherches théâtrales au Canada. Il reçoit le M. Joan Chalmers Award pour la direction artistique en 1996, devient membre de l'Ordre du Canada en 1995 et remporte le prix du Gouverneur gnral du Canada pour les arts de la scne en 2000.


Lecture supplémentaire

  • Keith Garebian, George Bernard Shaw and Christopher Newton: Explorations in Shavian Theatre (1993).