Clapp, William Henry

Pendant son séjour à Montréal (1908-1915) Clapp expose certaines des toiles impressionnistes les plus réussies au Canada. De facture presque pointilliste, ses tableaux scintillent avec leurs tons rompus et leurs taches de lumière.
Pendant son séjour à Montréal (1908-1915) Clapp expose certaines des toiles impressionnistes les plus réussies au Canada. De facture presque pointilliste, ses tableaux scintillent avec leurs tons rompus et leurs taches de lumière.



Clapp, William Henry

 William Henry Clapp, paysagiste et portraitiste (Montréal, 29 oct. 1879 -- Oakland, Calif., 21 avril 1954). Né de parents américains, Clapp habite Oakland de 1885 à 1900. Il étudie à la Société des Arts de Montréal de 1900 à 1903 avec William BRYMNER et peint à Saint-Joachim et à Baie Saint-Paul avec Clarence GAGNON. De 1904 à 1908, il étudie à Paris à l'Académie Julian, à l'Académie Colarossi et à l'Académie de la Grande Chaumière avec J.-P. Laurens, Tony Robert-Fleury et Lucien Simon ainsi qu'à Madrid avec William Laparra. Il peint en Belgique et en Espagne.

Pendant son séjour à Montréal (1908-1915) Clapp expose certaines des toiles impressionnistes les plus réussies au Canada. De facture presque pointilliste, ses tableaux scintillent avec leurs tons rompus et leurs taches de lumière. Clapp part pour Cuba en 1915 avant de s'établir finalement à Oakland, en 1917, où il devient conservateur (1918-1920) et directeur (1920-1949) de la Oakland Art Gallery. Il est membre du Canadian Art Club (1913-1915) au Canada, et, en Californie, de la Society of Six (1923-1928). Il cesse d'exposer au Canada en 1918.


Lecture supplémentaire

  • N. Boas, The Society of California Colorists (1988).