Club Alpin du Canada

L'ACC publie le Canadian Alpine Journal chaque année depuis 1907. The Gazette, lancée en 1921, est une publication moins officielle et est remplacée, en 1986, par un bulletin trimestriel. Le Whyte Museum of the Canadian Rockies de Banff abrite un centre de documentation.

The Bugaboos, pics
Il fallait \u00eatre un alpiniste de haut calibre pour vaincre les pics The Bugaboos au temps de Conrad Kain (Corel Professional Photos).

Club Alpin du Canada

Le Club Alpin du Canada (ACC) est un organisme d'alpinisme national, à but non lucratif et non gouvernemental, fondé à Winnipeg, au Manitoba, en 1906. A.O. Wheeler en a été le premier président. Contrairement à son équivalent britannique, le club admet les femmes. Régi par un conseil d'administration qui a ses bureaux permanents à Canmore, Alberta, le club s'étend aujourd'hui dans tout le Canada et regroupe 10 000 membres. Ses objectifs consistent à encourager la pratique de l'alpinisme, l'exploration de régions alpines et glaciaires, et la conservation de la faune et de la flore des régions montagneuses. L'ACC offre à ses membres des camps d'alpinisme en été et des camps de ski de randonné en hiver.

L'ACC publie le Canadian Alpine Journal chaque année depuis 1907. The Gazette, lancée en 1921, est une publication moins officielle et est remplacée, en 1986, par un bulletin trimestriel. Le Whyte Museum of the Canadian Rockies de Banff abrite un centre de documentation. De 1909 jusqu'à sa destruction en 1973, le pavillon de Banff a servi de centre aux alpinistes. En 1980, on a construit un nouveau pavillon près de Canmore. Depuis 1927, année de la construction du refuge Fay dans le parc national Kootenay, le club a bâti de nombreux refuges. Aujourd'hui, le club exploite 23 refuges d'arrière-pays et est copropriétaire (avec Hostelling International) du Canadian Alpine Centre au lac Louise.