Colin McAdam

Colin McAdam, romancier (né en 1971 à Hong Kong). Colin McAdam est reconnu pour ses trois romans, Some Great Thing (2004), Fall (2009) et A Beautiful Truth (2013). Ses textes ont également été publiés dans The Walrus, Harpers et Granta. Il est lauréat du Paragraphe Hugh MacLennan Prize for Fiction et du prix Rogers Writers’ Trust Fiction, en plus d’enseigner la création littéraire au Humber College à Toronto.

Enfance et formation

En raison de la carrière de son père au sein du Service extérieur canadien, Colin McAdam passe une partie de son enfance et de son adolescence en Chine, au Danemark, en Angleterre et à la Barbade, ainsi que dans une foule de villes canadiennes. Il étudie au Ashbury College, un pensionnat à Ottawa, puis déménage en 1989 à Montréal afin d’effectuer un baccalauréat en études anglaises avec mineure en littérature classique à l’Université McGill. Il fréquente ensuite l’Université de Toronto, où il obtient une maîtrise en littérature anglaise en 1994.

En 1995, Colin McAdam part en Angleterre pour entreprendre des études doctorales à l’Université de Cambridge. Il se concentre sur les traductions des classiques grecs au 17e siècle et complète sa thèse, intitulée « Greek Translations of The Interregnum (1642–1660 » (« Traductions grecques de l’interrègne (1642-1660 ») en 1998. Une fois son doctorat en poche, il déménage en Australie pour travailler comme éditeur dans une maison d’édition juridique pendant plusieurs années.

Some Great Thing (2004)

Colin McAdam entame la rédaction de son premier roman, Some Great Thing (2004), alors qu’il est encore à Cambridge, mais c’est en Australie qu’il le peaufine. Il rédige la majorité du manuscrit dans un Grace Bros, un magasin de grande surface situé dans un centre commercial en banlieue de Sydney, prenant à l’occasion des pauses pour écouter de la musique dans la section des appareils électroniques. Lorsque son projet est rejeté par une multitude d’éditeurs, il envoie le manuscrit à la poète Anne Carson (sa professeure de grec à McGill) qui le fait parvenir à l’agent littéraire new-yorkais Bill Clegg. Celui-ci adore le roman, et fait publier Some Great Thing d’abord en Angleterre et en Finlande, puis en Amérique du Nord, en 2004.

Roman ambitieux et hautement original portant sur la famille, l’ambition, le désir, l’amour et le deuil, Some Great Thing raconte les destins divergents de l’intransigeant développeur immobilier Jerry McGuinty et du fonctionnaire privilégié Simon Struthers. Il s’agit d’un récit épique, mené par une incomparable prose musicale, qui propose une exploration en profondeur de la psyché des personnages. Le roman remporte le Books in Canada First Novel Award d’Amazon en 2004 et est finaliste pour un prix littéraire du Gouverneur général, le Commonwealth Writer’s Prize, le prix Rogers Writers’ Trust Fiction et le John Llewellyn Rhys Prize au Royaume-Uni.

Fall (2009)

En 2003, Colin McAdam quitte l’Australie pour Montréal, où il commence à travailler sur un deuxième roman, Fall (2009). Le roman se veut une exploration de l’isolation, des jeux de pouvoir et de l’intimité, le tout dans un prestigieux pensionnat qui n’est pas sans rappeler celui que l’auteur a fréquenté dans sa jeunesse à Ottawa. Le récit se déroule du point de vue de deux compagnons de chambre, Noel et Julius, qui font des pieds et des mains pour attirer l’attention d’une jolie camarade de classe, Fallon DeStindt.

Tout comme pour Some Great Thing, Colin McAdam allie un style de prose hautement original — la voix de Julius est écrite comme un flux de pensées et de désirs impulsifs — à une narration finement réalisée et empreinte de suspense. Fall est salué par les critiques pour sa profondeur, sa complexité et la virtuosité de sa langue. Il reçoit le Paragraphe Hugh MacLennan Prize for Fiction et fait partie de la liste courte pour le prix Giller.

A Beautiful Truth (2014)

En 2012, Colin McAdam déménage à Toronto et se met à étudier les grands singes pour son troisième roman, A Beautiful Truth, publié en 2014. Le roman commence au Vermont, où un couple sans enfant, Walter et Judy, décide d’adopter Looee, un chimpanzé né en Sierra Leone. Ils l’élèvent comme leur propre fils pendant plusieurs années. Après avoir commis un acte violent, Looee est envoyé au Girdish Institute, en Floride, où un groupe de chimpanzés fait l’objet d’études depuis des décennies. Colin McAdam écrit son roman du point de vue des humains et des primates, créant ce faisant une langue unique qui guide le lecteur dans la conscience de Looee et des autres singes emprisonnés au Girdish Institute.

Louangé pour son utilisation inventive de la langue, A Beautiful Truth parle d’amitié, d’empathie, de solitude et de l’aveuglement tragique et durable de l’humain par rapport à sa propre nature. A Beautiful Truth gagne le prix Rogers Writers’ Trust Fiction en 2014, et est nommé roman de l’année par le Globe and Mail.

Prix

  • Amazon/Books in Canada Best First Novel Award (Some Great Thing), Amazon.ca, 2004
  • Paragraphe Hugh MacLennan Prize for Fiction (Fall), 2009
  • Prix Rogers Writers’ Trust Fiction (A Beautiful Truth), 2014