Comité sur la situation des espèces en péril au Canada

Le processus d'évaluation du statut des espèces du COSEPAC se divise en plusieurs étapes. La première étape consiste à commander et préparer des rapports sur les espèces menacées.


Comité sur la situation des espèces en péril au Canada

  Le Comité sur la situation des espèces en péril (COSEPAC) a été créé en 1977 à la suite d'une recommandation d'une conférence fédérale-provinciale sur les espèces sauvages. La recommandation découlait de la nécessité d'établir une liste nationale unique, officielle et rigoureusement scientifique des espèces sauvages à risque. Le Comité a pour mandat de déterminer le statut, à l'échelle nationale, des espèces, des sous-espèces, des variétés et des populations géographiquement ou génétiquement distinctes qui sont en péril. En juin 2003, la Loi sur les espèces en péril a établi le COSEPAC en tant qu'entité consultative dont les désignations doivent être prises en compte par le gouvernement fédéral lorsqu'il établit la liste légale des espèces sauvages en péril.

Représentation

  Le COSEPAC est un comité indépendant d'experts scientifiques regroupant 31 membres parmi lesquels il y a un représentant du ministère responsable de la faune de chacune des provinces et de chacun des territoires (pour un total de 13), un représentant de chacun des quatre ministères ou organismes fédéraux (SERVICE CANADIEN DE LA FAUNE, Parcs Canada, Pêches et Océans Canada et le MUSÉE DE LA NATURE au nom du Partenariat fédéral en matière d'information sur la biodiversité), trois experts scientifiques non gouvernementaux, les coprésidents de chacun des dix Sous-comités de spécialistes des espèces et un coprésident du Sous-comité des connaissances traditionnelles autochtones. Les services administratifs et le soutien technique sont fournis par un Secrétariat dont le financement et le personnel proviennent du Service canadien de la faune.

Détermination du statut

Le processus d'évaluation du statut des espèces du COSEPAC se divise en plusieurs étapes. La première étape consiste à commander et préparer des rapports sur les espèces menacées. Puisque ces rapports permettent de déterminer le statut des espèces, de nombreux experts les analysent pour s'assurer qu'ils sont complets et exacts. Ces rapports donnent une description à jour de la répartition des espèces, de leur abondance, les tendances des effectifs et de l'habitat et les facteurs limitatifs ou les menaces qui influent sur les espèces sauvages. Tous les membres du COSEPAC étudient ces rapports et discutent de la situation de chaque espèce lors des réunions d'avril et novembre.

Depuis sa création, le COSEPAC a étudié plus de 800 espèces animales et végétales (y compris les insectes) et a conclu qu'environ 600 d'entre elles avaient disparu ou étaient en péril (disparues au Canada, en voie de disparition, menacées ou espèces préoccupantes). Plus d'un millier d'espèces reste encore à évaluer. Étant donné les restrictions financières et de temps, il faudra attendre de nombreuses années avant que la situation de toutes les espèces puisse être étudiée. Chaque année, environ 15 espèces s'ajoutent à la liste des espèces en péril, mais cette augmentation ne reflète pas la rapidité à laquelle une espèce devient menacée. Elle reflète en revanche la rapidité à laquelle le COSEPAC effectue l'évaluation de nouvelles espèces tout en continuant à étudier la situation de nombreuses autres espèces ainsi que la loi l'oblige à le faire au moins tous les 10 ans.

Catégories de risque

Pour attribuer un statut à une espèce, le COSEPAC applique des critères d'évaluation quantitative qui s'appuient sur les critères élaborés par la Liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Les espèces peuvent être classées selon 7 catégories.

Disparue
Toute espèce qui n'existe plus

Disparue du Canada
Toute espèce qui n'est plus présente au Canada à l'état sauvage, mais qui est présente ailleurs.

En voie de disparition
Toute espèce exposée à une disparition ou à une extinction imminente.

Menacée
Toute espèce susceptible de devenir en voie de disparition si les facteurs limitants auxquels elle est exposée ne sont pas inversés.

Préoccupante
Toute espèce qui est particulièrement sensible aux activités humaines ou aux phénomènes naturels, mais qui n'est pas en voie de disparition ou menacée.

Données insuffisantes
Toute espèce dont le statut ne peut être précisé à cause d'un manque de données scientifiques.

Non en péril
Toute espèce qui, après évaluation, est jugée non en péril.

Voir aussiANIMAUX EN VOIE DE DISPARITION; PLANTES EN VOIE DE DISPARITION.


En savoir plus

Liens externes