Community Arts Council of Vancouver

Community Arts Council of Vancouver. À l'origine un corps consultatif, créé à Vancouver en 1946, il fut le premier organisme du genre en Amérique du Nord, et devint le modèle d'un grand nombre d'organismes artistiques communautaires.

Community Arts Council of Vancouver

Community Arts Council of Vancouver. À l'origine un corps consultatif, créé à Vancouver en 1946, il fut le premier organisme du genre en Amérique du Nord, et devint le modèle d'un grand nombre d'organismes artistiques communautaires. Il a contribué à amorcer l'édification du Queen Elizabeth Theatre and Playhouse, la planification du Festival international de Vancouver, la création d'un dépt de musique à l'Université de la Colombie-Britannique, la fondation du Vancouver Opera, l'établissement de la Vancouver Academy of Music et la préservation de l'historique Orpheum Theatre. La réalisation ultime de ces initiatives et de plusieurs autres a été supervisée par d'autres organismes. Financé par les cotisations de ses adhérents, par des subventions et des dons, et dirigé par des membres bénévoles, le CACV agit comme centre de renseignements sur la vie des arts à Vancouver; publie un magazine trimestriel (Arts Vancouver, 1985 -; auparavant Community Arts Council News, 1965-72; News, 1973-83; et Images, 1983-85); assure la liaison entre les groupes intéressés aux arts et les organismes gouvernementaux; négocie des subventions provinciales pour les groupes artistiques modestes, non professionnels, semi-professionnels ou amateurs de la région de Vancouver; et expose les oeuvres des nouveaux artistes locaux et des groupes communautaires dans son local du centre-ville. En 1986, le CACV débuta son parrainage (dans sa galerie) des concerts Vancouver Composer's Showcase; en 1989 et 1990, il présenta la série de récitals « Performer's Choice », et en 1990, il finança une autre série « à midi », « Mozart in Canada » (les deux séries étaient coordonnées par Ian Hampton). En 1991, l'objectif du conseil était « d'augmenter et d'élargir l'éventail des opportunités des citoyens de Vancouver, de goûter, d'apprécier et de participer à des activités culturelles, et d'améliorer la qualité de la vie dans cette ville ».