Constantines

À ses débuts, Constantines était un groupe de rock punk, mais intègre peu à peu des éléments de rock classique et de blues pour produire un son qui deviendra sa marque de commerce.
À ses débuts, Constantines était un groupe de rock punk, mais intègre peu à peu des éléments de rock classique et de blues pour produire un son qui deviendra sa marque de commerce.



Constantines

 Constantines, groupe rock indépendant, formé en 1999 à Guelph, en Ontario, établi à Toronto, composé de Steve Lambke (voix, guitare), Bryan Webb (voix, guitare), Will Kidman (clavier), Dallas Wehrle (guitare basse) et Doug MacGregor (batterie). Le claviériste Evan Gordon avait rejoint le quatuor en 2002, mais avait été remplacé par Kidman un peu plus tard.

À ses débuts, Constantines était un groupe de rock punk, mais intègre peu à peu des éléments de rock classique et de blues pour produire un son qui deviendra sa marque de commerce. Son style musical a été qualifié de postpunk par les critiques qui l'ont souvent comparé au style des groupes américains Fugazi, The Clash, mais aussi de Bruce Springsteen, principales influences des Constantines (les paroles des chansons du groupe traduisent également les valeurs de la classe ouvrière). Ses chansons rock à l'énergie débordante, aux arrangements simples, sur des voix entêtées et râpeuses et accompagnées de riffs de guitare bruts ont fait des Constantines l'un des groupes préférés de la scène musicale indépendante de Toronto.

Débuts

À la fin des années 1990, Lambke et Wehrle faisaient partie de la formation Captain Co-Pilot de Cambridge, en Ontario, et Webb et MacGregor, de Shoulder, un groupe établi à London, en Ontario. Après le démantèlement de ces deux groupes, les quatre musiciens se réunissent, s'affublent de ce sobriquet qui leur tient toujours lieu de nom et deviennent des visages connus de la scène musicale de Guelph. Parallèlement, Webb et Lambke organisent des concerts dans le sous-sol de leur maison où se produiront les Constantines de même que d'autres groupes invités. Un de ces groupes, Royal City, aidera les Constantines à signer un contrat d'enregistrement avec la nouvelle étiquette de musique indépendante, Three Gut Records.

Enregistrements et récompenses

Après un bref passage à London, en Ontario, le groupe s'installe à Toronto et publie son premier album éponyme en 2001. Bien accueilli par la critique, l'album sera finaliste aux prix Juno dans la catégorie Meilleur album de musique alternative en 2002. Le succès de l'album mène le groupe à signer un contrat d'enregistrement international de deux ans avec la grosse étiquette américaine indépendante, Sub Pop, en 2002. L'album Shine A Light (2003, Three Gut Records TGR009/Sub Pop SPCD 569) est lancé peu après et est finaliste aux prix Juno dans la catégorie Meilleur album de musique alternative en 2004. Le troisième album longue durée des Constantines, Tournament of Hearts (2005, Sub pop SPCD 669) est le dernier album officiellement produit par Three Gut Records et en 2007, la formation signe un contrat international d'enregistrement et de gestion avec Arts & Crafts de Toronto. Le premier album sous étiquette Arts & Crafts, Kensington Heights (2008, A & E032), est choisi comme album rock de l'année en 2008 par l'Associated Press et est finaliste en 2009 aux prix Juno dans la catégorie Meilleure conception graphique d'un cd/dvd.

Collaborations et projets parallèles

Les Constantines se sont produits en tournée avec The Weakerthans, Sloanet Foo Fighters. En 2006, le groupe lance un album qui reprend des titres de Neil Young et de Gordon Lightfoot, en collaboration avec le groupe rock indépendant The Unintended. En 2008, les Constantines accompagnent Feist dans son enregistrement du classique de Kenny Rogers et Dolly Parton, "Island in the Stream". Lambke, Webb, Kidman et Wehrle jouent également avec un groupe spécialiste des reprises du Crazy Horse, un groupe qui accompagne Neil Young, sous le nom de Horsey Craze. Lambke a lancé des albums solos sous le nom de Baby Eagle. Kidman a fait de même sous le nom de scène Woolly Leaves.

Discographie

Constantines. 2001. Three Gut Records (reissued 2004, Sub Pop SP 652)

The Modern Sinner Nervous Man EP. 2002. Suicide Squeeze Records S-020

Too Slow For Love EP. 2009. Arts & Crafts AXC029


Lecture supplémentaire

  • Bekavac, Ned. "All hail the Constantines," Tribune (Guelph, Ont), 23 Mar 2001

    Elliott, Kathleen. "Meshing with the music: The Constantines like to play in unusual places - such as basements," Daily Mercury (Guelph, Ont), 24 Jan 2002

    Carson, Chanel. "Backstage with the Constantines," Edmonton Journal, 21 Oct 2005

    Marchand, Francois. "Constantines return to rough-edged sound," Edmonton Journal, 18 Jul 2008

    Kaplan, Ben. "Live and clicking: To celebrate their 10th anniversary, Associated Press-endorsed indie rockers Constantines are doing what they do best - performing," National Post, 8 Dec 2009

//