Couguar (puma)

  Le Couguar, Puma ou Lion des montagnes (Felis concolor, de la famille des Félidés) est le plus gracieux des CHATS sauvages du Nouveau Monde. Il a de longues pattes et une longue queue ainsi qu'une petite tête.

couguar
couguar (Felis concolor) (\u008cuvre de Jan Sovak).
Couguar de l
Bien que chaque année, on voit de nombreux couguars dans l'Est du Canada, aucun d'eux n'a été identifié comme Couguar de l'Est (oeuvre de Heather Caldwell).
Couguar (puma), (gros plan)
Les couguars sont des chasseurs solitaires, prompts et habiles qui tendent généralement des pièges à leur proie (Corel Professional Photos).
Couguar (puma)
(avec la permission de Karvonen Films)
Couguar (puma), répartition du

Couguar (puma)

Le Couguar, Puma ou Lion des montagnes (Felis concolor, de la famille des Félidés) est le plus gracieux des CHATS sauvages du Nouveau Monde. Il a de longues pattes et une longue queue ainsi qu'une petite tête. La couleur de son pelage varie du fauve au cannelle ou brun rougeâtre, et son ventre est blanc terne. L'arrière des oreilles, les taches de la face et le bout de la queue (les 5 à 8 derniers centimètres) sont noirs. Le Couguar est un chasseur solitaire rapide et habile qui s'embusque pour attraper sa proie. Il chasse le WAPITI, le CERF, le LIÈVRE et autres petits gibiers.

Reproduction et développement

Les femelles sont aptes à la reproduction vers l'âge de deux ou trois ans à n'importe quel moment de l'année, bien que d'un à six petits (habituellement deux ou trois) naissent généralement au printemps et à l'été après trois mois de gestation. À la naissance, les petits ont un pelage tacheté et pèsent de 250 à 500 g. À trois mois, après le sevrage, leur mère leur enseigne à grimper aux arbres et à chasser. Le Couguar peut ronronner, siffler, grogner ou crier.

Relations avec les humains

L'aire de répartition du Couguar s'étend du Nord de la Colombie-Britannique, traverse le Sud de l'Alberta, la Saskatchewan, l'Ontario et le Québec jusqu'au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse ainsi qu'en Amérique du Sud, en fait, partout où sa principale proie, le cerf, est présente. Les humains ont éliminé un grand nombre de couguars dans les régions habitées de l'Amérique du Nord, car on les accusait de s'attaquer au bétail. Des populations subsistent encore dans les régions boisées et montagneuses de l'Alberta et de la Colombie-Britannique et des couguars ont été signalés dans leur aire de répartition antérieure.


En savoir plus

Liens externes