C.W. Lindsay & Co.

C.W. Lindsay & Co. Chaîne de magasins spécialisée dans la vente de pianos, phonographes et musique imprimée.

C.W. Lindsay & Co.

C.W. Lindsay & Co. Chaîne de magasins spécialisée dans la vente de pianos, phonographes et musique imprimée. L'origine de cette entreprise remonte à 1877 alors qu'un jeune Montréalais, Charles William Lindsay (Montréal, 6 avril 1856 - 7 novembre 1939), aveugle depuis l'adolescence, revint de Boston après avoir étudié l'accordage et la réparation des pianos au Perkins Institute for the Blind. Il commença à exercer son métier mais se lança bientôt dans le commerce de ces instruments. Il vendit d'abord des pianos reconditionnés puis obtint en 1883 l'agence de Heintzman. Vinrent ensuite celle des pianos Miller et en 1896 celle de Chickering, deux compagnies de Boston. En 1897, Lindsay fit l'acquisition de la succursale de A. & S. Nordheimer et ensuite des entreprises De Zouche & Atwater de Montréal et, en 1905, C.A. McNee d'Ottawa. En 1902, il transforma sa maison en compagnie à responsabilité limitée, et construisit son propre édifice de sept étages rue Sainte-Catherine ouest. Il fit d'autres acquisitions : une partie de l'entreprise Orme & Son d'Ottawa (1909), Cordingly de Brockville, Ont. (1910), la succursale montréalaise de Nordheimer Piano & Music Co. (1911), Foisy Frères de Montréal (1914), Riggs de Belleville, Ont. (1916), puis J.A. Hurteau et Cie, Ltée et la Compagnie générale des phonographes de Montréal (1917). En 1915, il avait aussi construit un édifice de cinq étages à Québec, à l'angle des rues Saint-Jean et Saint-Eustache, sous la gérance de C.-A. Hurteau. En 1928, le fondateur retira ses actifs et C.W. Lindsay & Co. Limited fut réorganisé financièrement par une émission d'actions. J.-A. Hébert en devint le prés. et gérant général.

En plus de vendre des rouleaux perforés, des phonographes, des disques et de la musique imprimée, la compagnie Lindsay achetait, chez Lesage et Craig notamment, des pianos qu'elle revendait sous son nom. En 1944, le magasin à rayons Woodhouse de Montréal fit l'acquisition de C.W. Lindsay & Co. et peu à peu, jusque vers les années 1950, en absorba les différentes succursales. Une annonce de 1947 fait mention de trois magasins Lindsay à Montréal en plus de succursales à Kingston et Ottawa, Ont., Québec, Trois-Rivières et Verdun, Québec. Nommé chevalier de l'Empire britannique en 1935, sir Charles W. Lindsay fut aussi philanthrope, donnant généreusement à des hôpitaux et institutions de charité, en plus de créer des prix dans le milieu musical, notamment une bourse annuelle de 100 $ (1928-après 1944) au Ladies' Morning Musical Club. En 1932, une rue de Montréal fut nommée en son honneur.


Lecture supplémentaire

  • 'Brillante inauguration du nouvel édifice "Lindsay",' Quebec City Action sociale, 26 Apr 1915

    'Sir C. Lindsay, philanthropist, dies aged 83,' Montreal Star, 7 Nov 1939