David Jalbert

Qualifié de « jeune maître » par John Corigliano, Jalbert est réputé pour être l'un des meilleurs jeunes pianistes de concert canadiens.
Qualifié de « jeune maître » par John Corigliano, Jalbert est réputé pour être l'un des meilleurs jeunes pianistes de concert canadiens.



David Jalbert

 David Jalbert, pianiste, enseignant (Rimouski, Québec, 3 novembre 1977). David Jalbert est diplômé d'études supérieures du Conservatoire de musique du Québec (1997), il détient une maîtrise en musique de l'Université de Montréal (1999), un Artist Diploma de la Glenn Gould School (2001) et un Artist Diploma de la Juilliard School (2003). Encouragé par son père, Jalbert commence à jouer du piano à l'âge de 4 ans. Diplômé à 21 ans de l'Université de Montréal, il y étudie sous la direction de Marc Durand et reçoit la Médaille académique du Gouverneur général. Il poursuit ses études à la Glenn Gould School où il travaille une fois de plus avec Marc Durand, mais aussi avec André Laplante, Leon Fleisher et John Perry. À la Juilliard School, il a comme professeurs Jerome Lowenthal, Pauline Charron et Marylin Engle.

Interprétations solos

Qualifié de « jeune maître » par John Corigliano, Jalbert est réputé pour être l'un des meilleurs jeunes pianistes de concert canadiens. Il se produit en solo avec presque tous les grands orchestres du Canada, y compris avec l'Orchestre de la SRC à Vancouver, l'Orchestre symphonique de Montréal, l'Orchestre du Centre national des arts, l'Orchestre métropolitain, l'Orchestre symphonique de Québec, l'Orchestre symphonique de Regina, l'Orchestre symphonique de Toronto, l'Orchestre symphonique de Vancouver et l'Orchestre symphonique de Winnipeg. À l'étranger, il se produit avec le Bielefelder Philharmoniker et le National Symphony of Ireland. Il participe par ailleurs à la série de concerts Dame Myra Hess en 2003 et au Women's Musical Club of Toronto en 2004. En 2007, il crée Colour Study in Rupak Taal de Dinuk Wijeratne au Saint Lawrence Centre for the Arts dans le cadre de la série de récitals de Music Toronto.

Collaborations

Il se produit souvent avec la violoncelliste Denise Djokic, avec qui il enregistre des albums et participe à des tournées. Ils se produisent en spectacle à la Phillips Collection à Washington, au Museum of Women in the Arts à San Francisco et au Bargemusic à New York. En 2002, Djokic et Jalbert font l'objet d'un film documentaire, Seven Days, Seven Nights, réalisé par Paul Kimball, dans lequel les deux musiciens sont filmés pendant une tournée d'une semaine dans la Colombie-Britannique rurale. Jalbert est également membre du trio Triple Forte, aux côtés de Jasper Wood, violoniste, et Yegor Dyachkov, violoncelliste. Parmi les autres interprètes avec qui il collabore, il y a le Quatuor Alcan, Pentaèdre, Louis-Philippe Marsolais, les violonistes Rachel Barton Pine et Jonathan Crow et les pianistes Anton Kuerti et Naida Cole.

Enregistrements

L'album de Jalbert et de Denise Djokic, Folklore, chaleureusement accueilli par la critique, est finaliste en 2005 pour le prix Juno du meilleur album classique de l'année et est désigné meilleur enregistrement classique de l'année en 2006 par les Prix de la musique de la Côte est. L'enregistrement de Jalbert des 24 Preludes and Fugues de Shostakovich est en nomination pour le prix Juno du meilleur album classique en 2009. L'album reçoit un prix Opus dans la catégorie Disque de l'année - Musiques moderne et contemporaine, en 2009.

Prix

Jalbert obtient le premier prix au Concours Clermont-Pépin en 1996 et au concours de l'Orchestre symphonique de Montréal en 1997, et le deuxième prix au Concours national des jeunes interprètes de la Société Radio-Canada en 1999. En 2000, il est le premier Canadien à se rendre à la finale du Concours international de piano de Dublin, où il se classe quatrième. Il se voit décerner deux prix du Conseil des Arts du Canada : le prix de la Fondation Sylva-Gelber en 2001 et le prix Virginia-Parker en 2007. En 2009, le Conseil québécois de la musique lui décerne le prix Opus du meilleur concert de l'année (régions).

Depuis 2008, Jalbert est professeur à l'École de musique de l'Université d'Ottawa.

Discographie

Corigliano & Rzewski: Ballads & Fantasies : 2003; Endeavour Classics END 1011.

Folklore, Schumann - Vaughan Williams - Stravinsky : 2005; Denise Djokic cello, Endeavour Classics END 1013.

Fauré: Complete Nocturnes : 2006; Endeavour Classics END 1014.

The German Romantic Horn : 2006; Louis-Philippe Marsolais cor français, Oehms Classics OC 582.

Shostakovich: 24 Preludes and Fugues : 2008; ATMA Classique ACD 22555.

L'Héritage Beethoven, Beethoven - Czerny - Ries : 2009; Louis-Philippe Marsolais cor français, ATMA Classique ACD 22592.

Bibliographie

Jun FUJIMOTO, « An Interview with pianist David Jalbert », La Scena Musicale, vol. 6, no 5 (fév. 2001).

Brian KELLY, « Mozart concerto deeply impresses pianist Jalbert », Sault Star (Sault Ste. Marie, Ont., 30 mai 2002).

Jake BRENNAN, « Jalbert's joie de jouer: Young talent takes Brandeen tonight », Record (Sherbrooke, QC, 14 févr. 2003).

John TERAUDS, « Quebecois pianist David Jalbert a rising star in concert world », Canadian Press NewsWire (16 mars 2006).

Sarah PETRESCU, « Hot young pianist refuses to be defined by a label », Times-Colonist (Victoria, B.-C., 18 oct. 2007).


Lecture supplémentaire

  • Fujimoto, Jun. "An Interview with pianist David Jalbert," La Scena Musicale, vol 6, no 5, Feb 2001

    Kelly, Brian. "Mozart concerto deeply impresses pianist Jalbert," Sault Star (Sault Ste. Marie, Ont), 30 May 2002

    Brennan, Jake. "Jalbert's joie de jouer: Young talent takes Brandeen tonight," Record (Sherbrooke, Que), 14 Feb 2003

    Terauds, John. "Quebecois pianist David Jalbert a rising star in concert world," Canadian Press NewsWire, 16 Mar 2006

    Petrescu, Sarah. "Hot young pianist refuses to be defined by a label," Times-Colonist (Victoria, BC), 18 Oct 2007

//