Dean, Tom

Tom Dean (Markdale, Ont., 20 nov. 1947). Il s'établit à Montréal à la fin des années 1960 où il étudie les arts visuels à l'Université Sir George Williams (aujourd'hui l'UNIVERSITÉ CONCORDIA) et se fait connaître sur la scène alternative de la ville.

Dean, Tom

Tom Dean (Markdale, Ont., 20 nov. 1947). Il s'établit à Montréal à la fin des années 1960 où il étudie les arts visuels à l'Université Sir George Williams (aujourd'hui l'UNIVERSITÉ CONCORDIA) et se fait connaître sur la scène alternative de la ville. Il est un des membres fondateurs de Véhicule Art (et son imprimerie, Véhicule Press), un centre d'art réputé et avant-gardiste à cette époque. De 1972 à 1974, il publie le magazine Beaux-Arts avec l'artiste Stephen Lack. Pendant cette période, il présente ses œuvres dans des expositions collectives au MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN DE MONTRÉAL, au Centre des arts Saidye Bronfman, à Montréal, au MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL et au MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE L'ONTARIO. Au cours de la décennie suivante, il produit des œuvres qui explorent différents moyens d'expression tels que le texte, la vidéo, la sculpture et la gravure et il se fait connaître par ses performances multidisciplinaires élaborées. Deux de ces oeuvres, Her Majesty (1981) et Fear of Blue (1982), qui mettent également en vedette la multiartiste Margaret Dragu, sont présentées dans plusieurs centres artistiques au Canada et en Europe.

En 1976, Tom Dean s'installe à Toronto et commence peu après une sculpture monumentale, The Floating Staircase (1978-1981), dont il fait revivre les restes brûlés dans une installation au centre d'art Mercer Union, à Toronto, en 1983. Les différents volets de la grande série de sculptures Extraits d'une description de l'univers (1984-1988) sont exposés à beaucoup d'endroits pendant la seconde moitié des années 1980, entre autres dans l'exposition Aurora Borealis au Centre international d'art contemporain, à Montréal (1985), et dans une exposition individuelle au 49th Parallel Centre for Contemporary Canadian Art, à New York (1985). En 1988, Dean participe à l'exposition collective All that Matters, présentée partout au pays. De 1986 à 1989, il vit à New York où il participe à des expositions, tout en continuant d'exposer au Canada. En 1990, il expose ses dessins et ses sculptures à l'Agnes Etherington Art Centre de l'Université Queen, à Kingston.

Au cours des années 1990, il présente ses œuvres dans diverses expositions collectives et individuelles importantes au Canada et en Europe. Il présente ensuite une sélection de ses œuvres du début des années 1980 au Musée des beaux-arts de l'Ontario, à Toronto (Tom Dean: Selected Works Past and Present, 1999). En 1999, Dean représente le Canada à la Biennale de Venise et en 2001 il reçoit le Prix du Gouverneur général en arts visuels.

L'œuvre de Tom Dean échappe à toute catégorisation. Il fait des peintures, des vidéos et des multiples, mais il est surtout connu pour ses sculptures. Son art exploite la tension entre l'ordinaire et le mythique, à une échelle allant de minuscule à monumentale, et porte sur des objets familiers ou des icônes classiques. Ses thèmes épiques font allusion au monde onirique du psyché et à l'âme, mais ils appartiennent toujours au monde intensément matériel du désir et du corps.

Les œuvres de Tom Dean sont entre autres présentées dans les collections du Musée des beaux-arts de Montréal, du Musée d'art contemporain de Montréal, du MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA, à Ottawa, et au Musée des beaux-arts de l'Ontario, à Toronto.