Diane Loomer

Diane (Mary) Loomer (née Kolander). Directrice de chorale, arrangeuse, enseignante (St Paul, Minnesota, 23 avril 1940 - Vancouver, 11 décembre 2012). B.A. (Gustavus Adolphus College) 1962, B. Mus. (Colombie-Britannique) 1982.

Diane (Mary) Loomer (née Kolander). Directrice de chorale, arrangeuse, enseignante (St Paul, Minnesota, 23 avril 1940 - Vancouver, 11 décembre 2012). B.A. (Gustavus Adolphus College) 1962, B. Mus. (Colombie-Britannique) 1982. Diane Loomer grandit dans une famille du Minnesota passionnée par la musique. Dès l'âge de cinq ans, elle joue du piano et elle accompagne ses sœurs. Après avoir enseigné les mathématiques et l'anglais au niveau secondaire, aux États-Unis et en Allemagne, Loomer s'installe à Vancouver et, en 1979, elle entreprend des études en théorie musicale ainsi qu'en piano et voix au Douglas College. En 1981, Loomer s'inscrit à l'Université de la Colombie-Britannique, où elle suit des cours auprès du chef d'orchestre James Fankhauser; elle obtient, en 1982, un diplôme universitaire en théorie musicale (avec une mineure en voix). Bien qu'elle manque d'expérience en direction de chorale, à la suggestion du professeur Richard Kitson, elle fonde la Douglas College Community Choir, qu'elle dirigera de 1982 à 1996 (renommée les Amabilis Singers, en 1989).

Faits saillants de sa carrière

En 1983 et 1984, Diane Loomer est apprentie auprès de John Washburn, travaillant avec ses Madrigal Singers, les Healy Willan Singers et la Vancouver Chamber Choir. Elle fonde, par la suite, la Douglas College Children's Choir et devient directrice adjointe de la Vancouver Bach choir. En 1987, après avoir entrepris des études complémentaires en théorie à l'Université de la Colombie-Britannique, Loomer fonde l'Elektra Women's Choir avec Morna Edmundson. En 1992, elle fonde la Chor Leoni Men's Choir, dont elle est toujours la directrice artistique. Sous la direction de Loomer, les deux chorales acquièrent de solides réputations internationales au chapitre de l'innovation chorale et des compétences techniques.

Diane Loomer dirige la University of British Columbia Choral Union de 1993 à 1999 et est directrice invitée au Minnesota, au Montana (2006) et en Islande (2000). Elle dirige des chorales d'enfants dans tout le Canada et, en 1994, elle est la première femme à diriger la National Youth Choir.

En plus de diriger, elle arrange et compose plusieurs pièces pour chorale dont la majorité ont été publiées par Cypress Choral Music, fondée par Loomer et son mari, Richard Loomer.

Reconnaissance

Diane Loomer est lauréate de bon nombre de prix. En 1990, elle reçoit le Willan Award décerné par la British Columbia Choral Federation et, en 1994, elle reçoit le titre de Vancouver's Woman of Distinction of Arts and Culture par le YWCA. Loomer reçoit les Distinguished Alumnus Award du Gustavus Adolphus College, en 1997, et du Douglas College, en 2004. En 2005, elle est nommée Conductor Emeritus à l'Université Dalhousie. Diane Loomer devient membre de l'Ordre du Canada en 1999 et elle reçoit la médaille du jubilé de la Reine Elizabeth II en 2002.

Bibliographie

Margery KOOP, « A conversation with Diane Loomer », Manitoba Sings, XXI, no 2 (déc. 1996).

Malcom MCDONALD, « Interview with Diane Loomer », BC Choral Federation Newsletter, XXIII, no 1 (été 2000).

Diane LOOMER, « Diane Loomer », In Their Own Words: Canadian Choral Conductors, édit. Holly Higgins Jonas (Toronto, 2001).

Victoria MEREDITH, « Canadian choral mentors: Diane Loomer », Anacrusis, XXI, no 2 (hiver 2002).


Lecture supplémentaire

  • Koop, Margery. "A conversation with Diane Loomer," Manitoba Sings, vol 21, no 2, Dec 1996

    McDonald, Malcolm. "Interview with Diane Loomer," BC Choral Federation Newsletter, vol 23, no 1, Summer 2000

    Loomer, Diane. "Diane Loomer," In Their Own Words: Canadian Choral Conductors, ed Holly Higgins Jonas (Toronto 2001)

    Meredith, Victoria. "Canadian choral mentors: Diane Loomer," Anacrusis, vol 21, no 2, Winter 2002