Dorothy Howard

Dorothy (Alice) Howard (nom de naissance Phimister), mezzo-soprano, professeure (née le 4 février 1929 à Winnipeg, au Manitoba; décédée le 1er mars 2013 à Winnipeg).

Dorothy (Alice) Howard (nom de naissance Phimister), mezzo-soprano, professeure (née le 4 février 1929 à Winnipeg, au Manitoba; décédée le 1er mars 2013 à Winnipeg). B.A. (Manitoba) 1949, A.Mus. pédagogie (ibid.) 1961, A.Mus. interprétation (ibid.) 1962, L.Mus. chant (ibid.) 1963, M.Éd. (Saskatchewan) 1980. Parmi ses principaux professeurs et répétiteurs figurent Doris Mills Lewis à Winnipeg, Marjorie Thomas en Angleterre (où elle étudia grâce à une bourse du CAC) et Maureen Forrester à Toronto. De 1958 à 1968, elle fut membre des Choristers, en qualité de choriste et de soliste, et elle fut soliste à l'église unie Westminster, à Winnipeg (1957-67). Dans cette ville, elle enseigna au secondaire la musique, le français et l'anglais (1960-69), donna des cours particuliers de musique et chanta à l'opéra, au concert, à la radio et à la télévision. Nommée professeure de chant à l'Université de la Saskatchewan en 1969, elle devint en 1970 dir. du programme de chant de cette institution où elle enseignait toujours en 1990. On compte parmi ses élèves Kristine Anderson, Karen Jensen, Michelle Milenkovic, Barbara Milner, Janice Paterson et Kevin Power.

Dorothy Howard s'est produite avec l'Orchestre de la SRC à Winnipeg, l'Orchestre symphonique de Regina, l'Orchestre symphonique de Saskatoon (soliste la plus souvent invitée), l'Orchestre symphonique de Winnipeg et d'autres ensembles. Membre fondatrice de la Saskatoon Opera Assn, elle a chanté plusieurs premiers rôles dans de nombreuses productions de cette compagnie, notamment Carmen (1980), Iolanthe (1982), Amahl and the Night Visitors (1983) et Hansel and Gretel (1986). Elle a également dirigé des productions étudiantes à l'Université de la Saskatchewan et participé à d'autres organismes et événements musicaux à Saskatoon. En plus d'interpréter le répertoire traditionnel, Dorothy Howard a défendu des oeuvres canadiennes d'envergure, entre autres celles de compositeurs tels Adaskin, Archer, Colgrass, Coulthard, Fleming, Freedman, Schafer et Somers, tant sur scène que lors de récitals diffusés par la SRC. En mars 1982, elle donna un récital-conférence sur les compositrices canadiennes à la première conférence internationale « Women in Music » à l'Université du Michigan. Elle a été membre de jurys, consultante et examinatrice, elle a pris part à des conférences et ateliers, fut représentante régionale du Metropolitan Opera Council (1980-86) et a rédigé des mémoires (inédits en 1990) sur le chant et les examens de chant. Elle a composé « Celebrate Saskatchewan » (1980), publiée dans le Celebrate Saskatchewan Songbook (Saskatchewan Diamond Jubilee Corp. 1980) et dans Saskatchewan Music (Saska-Music 1980).