Earl Stafford

Earl Stafford, pianiste et chef d'orchestre (Thunder Bay, Ont., 12 septembre 1952). Earl Stafford amorce sa formation musicale à huit ans et fait ses débuts avec le Thunder Bay Symphony Orchestra deux ans plus tard.

Earl Stafford, pianiste et chef d'orchestre (Thunder Bay, Ont., 12 septembre 1952). Earl Stafford amorce sa formation musicale à huit ans et fait ses débuts avec le Thunder Bay Symphony Orchestra deux ans plus tard. Il fréquente ensuite l'Université de Toronto où il étudie le piano avec Pierre Souvairan. Il poursuit ses études de piano à New York avec Milton Kaye, et par la suite au Conservatoire de Paris sous la houlette d'Aldo Ciccolini. En 1980, Stafford reçoit la médaille d'or du meilleur accompagnateur au Concours International de Ballet de Varna, en Bulgarie. Cet intérêt particulier pour la musique de ballet constitue une influence dominante dans la carrière musicale de Stafford, qu'il mène sur deux fronts (en tant que pianiste et chef d'orchestre). Après l'obtention de ce prix, il poursuit des études de direction d'orchestre à Paris où il assiste, en tant qu'auditeur libre, à plusieurs cours du chef d'orchestre italien Franco Ferrera. Ce qu'il voit le conduit à changer son centre d'intérêt et à consacrer plus de temps à la direction d'orchestre.

En 1984, Stafford est nommé directeur musical et chef d'orchestre principal du Royal Winnipeg Ballet (où il a été pianiste-répétiteur en 1976). Il enseigne au Banff Centre for the Performing Arts de 1984 à 1992 et est directeur musical de l'Orchestre symphonique de Saskatoon de 1997 à 2002, puis durant la saison 2008-2009. En 2002, il dirige l'Orchestre symphonique de Toronto durant le Golden Jubilee Gala. Au cours des années, il développe une solide relation professionnelle avec l'ancienne première ballerine du Royal Winnipeg Ballet, Evelyn Hart; en 2002, Stafford coproduit Evelyn Hart - première dame de la danse pour l'Orchestre du Centre national des Arts.

Earl Stafford a été chef invité de nombreux orchestres au Canada, y compris le Calgary Philharmonic, la Kitchener-Waterloo Symphony, l'Orchestre de chambre du Manitoba, l'Orchestre du Centre national des Arts, l'Orchestre symphonique de Toronto et l'Orchestre symphonique de Winnipeg; ainsi qu'ailleurs dans le monde, notamment l'Orchestre d'État de Hongrie, le New Queen's Hall Orchestra, le Scottish Chamber Orchestra, le Theatre Harmony Orchestra of Moscow et l'Orchestre philharmonique de Tokyo.

Intérêt pour les nouvelles musiques

L'intérêt de Stafford pour la musique contemporaine le mène à créer le Festival of New Music avec l'Orchestre symphonique de Saskatoon. L'ensemble joue des œuvres de nombreux compositeurs canadiens, dont Michael Conway Baker, Neil Currie, Elizabeth Raum et R. Murray Schafer. Stafford conduit la première mondiale de Voice of the Lake, de Balfour, une œuvre commandée par le Icelandic Festival à Gimli, au Manitoba le 14 juin 2006.

Voir aussi Ballets et danse-théâtre

Discographie

Davies, V. The Big Top: A Circus Ballet. Orchestre symphonique de Winnipeg, Earl Stafford, chef d'orchestre. 2005. Water Lily Records WLCD 5905

Currie, N. Passionscope. Earl Stafford, chef d'orchestre. 2001. Neil Currie NC20356

Bibliographie

Harris, Neil. « Winnipeg Symphony » (concert review), Winnipeg Free Press, 8 mars 1990

Theens, Ria. « Un beau divertissement avec Haydn du Canada », Rheinisch Post-Neuss, 8 juin 1990

Koegler, Horst. « Les meilleurs interprètes dans le monde » (critique de concert), Stuttgarter Zeitung, 16 juin 1990

Everett-Green, Robert. « Winnipeg Symphony Orchestra » (concert review), Globe and Mail, 21 mai 1991

Manishen, James. « One to watch: Ballet maestro », Globe and Mail, 24 mai 1997

Mortin, Jenni. « Fialkowska's confidence shines through » (concert review), Saskatoon Star Phoenix, 19 octobre 1998


Lecture supplémentaire

  • Harris, Neil. "Winnipeg Symphony" (concert review), Winnipeg Free Press, 8 Mar 1990

    Theens, Ria. "A lot of fun with Haydn from Canada," Rheinische Post-Neuss, 8 Jun 1990

    Koegler, Horst. "Top class performers from all over the world" (concert review), Stuttgarter Zeitung, 16 Jun 1990

    Everett-Green, Robert. "Winnipeg Symphony Orchestra" (concert review), Globe and Mail, 21 May 1991

    Manishen, James. "One to watch: Ballet maestro," Globe and Mail, 24 May 1997

    Mortin, Jenni. "Fialkowska's confidence shines through" (concert review), Saskatoon Star Phoenix, 19 Oct 1998