Elizabeth Benson Guy

Elizabeth Benson Guy. Soprano (Halifax, N.-É., 7 décembre 1925 - Scarborough, Ont, 8 juillet 2010). Élevée à Bridgewater, N.-É., elle étudia avec sa mère, Sarah Louise Anderson, chanteuse formée en Europe, et avec Ernesto Vinci d'abord à Halifax (1942-45) puis au TCM.

Elizabeth Benson Guy

Elizabeth Benson Guy. Soprano (Halifax, N.-É., 7 décembre 1925 - Scarborough, Ont, 8 juillet 2010). Élevée à Bridgewater, N.-É., elle étudia avec sa mère, Sarah Louise Anderson, chanteuse formée en Europe, et avec Ernesto Vinci d'abord à Halifax (1942-45) puis au TCM. Plus tard, elle étudia avec Lotte Leonard à la Juilliard School. Au début des années 1940, elle effectua une tournée de récitals dans les provinces Maritimes et se produisit aussi à la radio à Halifax. Elle fit ses débuts à l'opéra en 1947 en chantant Marie dans La Fiancée vendue avec la Royal Cons. Opera School (University of Toronto Opera Division). Gagnante du concours de la SRC « Singing Stars of Tomorrow » (1947-48), elle chanta subséquemment plusieurs rôles avec le CBC Opera dont Violetta de La Traviata et Donna Elvira de Don Giovanni (1949), la princesse Turandot de Turandot (1950) et Fiordiligi de Così fan tutte (1953). Elle a pris part à d'autres productions d'opéra à la radio de la SRC : Don Giovanni en 1949, Gianni Schicchi et Falstaff en 1953, Eugene Onegin en 1954, Otello en 1955, Jenufa et Hippolyte et Aricie (rôle de Phèdre) en 1957, Didon et Énée en 1963 et Sam Slick de Kelsey Jones en 1967. Également à la radio de la SRC, elle donna plusieurs récitals de mélodies dont quelques-uns consacrés à un compositeur particulier : Schubert (1949), Morawetz (1949), Brahms (1965) et Berlioz (Les Nuits d'été, 1965). Pour l'Opera Festival Assn de Toronto (COC), elle chanta Donna Elvira dans Don Giovanni (1950), Marie dans La Fiancée vendue (1952) et la Première Dame dans La Flûte enchantée (1952). Elle a été soliste dans Le Messie avec le Choeur Mendelssohn de Toronto en 1965 et s'est produite fréquemment avec les Festival Singers. Comme artiste de concert, elle fit ses débuts au Carnegie Hall, New York, le 10 mai 1959 et au Wigmore Hall, Londres, le 31 octobre 1967. Elle donna en outre de nombreux récitals importants à Toronto. En plus du répertoire traditionnel français et allemand, elle chanta des oeuvres de Robert Fleming, Oskar Morawetz, Jean Papineau-Couture et Clermont Pépin. Après un récital à l'Eaton Auditorium, Frank Haworth écrivit : « Sa voix était riche, dégagée et colorée; cette dernière qualité était manifeste non seulement dans la variété de sa palette tonale, mais dans son habileté à adapter sa qualité vocale à l'atmosphère et à l'intensité émotive de chaque pièce » (Globe and Mail, Toronto, 17 février 1964). Elle mit fin à sa carrière publique vers 1974. Professeure (1969-79) au RCMT et à la faculté de musique de l'Université de Toronto, elle a enseigné notamment à Mark DuBois, John Keane et Shawna Farrell. Elle fut la répétitrice de Sheila Henig avant les débuts new-yorkais de cette dernière comme chanteuse et pianiste. Elle prit sa retraite du professariat et des activités musicales en 1979.

Discography

Fauré Cinq mélodies, Purcell Songs : Hamilton p; v. 1968; CBC SM-32.

Gould So You Want to Write a Fugue : A. Darian mezzo, C. Bressler tén, D. Gramm bar, Quat Juilliard, V. Golschmann dir; 1963; HiFi/Stereo Review Editorial Recordings Mono 164 et 2-CBS M2X-35914.

M. McIntyre, Dela, Hamer : orch SRC Tor, Waddington c orch; 1951; RCI 35.

Morley, Dowland, Rosseter, Brahms, Debussy : mélodies; Newmark p; 1962; RCI 205.

Purcell Duets, Dvořák Strains from Moravia : J. Simons bar, Newmark p; (1963); RCI 199.

Schutz, Hassler, Vivaldi et autres : mélodies; Kraus clavn; 1969; CBC SM-92.

Voir aussi DISCOGRAPHIE du Quatuor à cordes Orford.