Ensemble contemporain de Montréal

Ensemble contemporain de Montréal (ECM+). Ensemble de musique contemporaine et organisateur de concert, fondé à Montréal par la chef d'orchestre Véronique Lacroix en 1987.

Ensemble contemporain de Montréal

Ensemble contemporain de Montréal (ECM+). Ensemble de musique contemporaine et organisateur de concert, fondé à Montréal par la chef d'orchestre Véronique Lacroix en 1987. Encouragée par Clermont Pépin, son professeur, Lacroix met sur pied la première édition de l'ECM+ alors qu'elle étudie au Conservatoire de musique de Montréal. Depuis, l'ensemble est devenu un promoteur essentiel de la création musicale contemporaine et des spectacles au Québec et dans le reste du Canada. Il est nommé ensemble en résidence au Conservatoire en 1998 et ensemble en résidence du Prix national de composition de CBC/Radio-Canada en 2002.

Concerts et tournées

ECM+ a une structure instrumentale souple qui peut former un ensemble de 15 à 25 musiciens, selon les compositions interprétées, et fait appel à des artistes invités comme Jonathan Crow, the Evergreen Club Contemporary Gamelan et Marc-André Hamelin. Ses concerts réguliers, cinq ou six par année, mettent en vedette de jeunes artistes et associent des œuvres du répertoire traditionnel avec des œuvres de compositeurs canadiens (près de 90 % de son répertoire). En 2011, l'ensemble a commandé plus de 200 œuvres à des compositeurs canadiens tels que Christopher Butterfield, Ka Nin Chan et Melissa Hui. À partir de la fin des années 1990, ECM+ développe de nouvelles formules et monte des spectacles collaboratifs innovateurs avec des artistes des arts visuels, des compagnies de danse et des cinéastes. En 2004, il commande son premier opéra, Elia, de Silvio Palmieri. Puis il commande un second opéra, auprès du compositeur André Ristic cette fois, créé au début de 2009 et inspiré de la bande dessinée Les Aventures de Madame Merveille.

ECM+ effectue des tournées canadiennes et participe à des échanges culturels avec Barcelone (1993), Kiev (1999), Lyon (2002), Singapour (2002), London (2003), Mexico (2004) et Bordeaux (2010). Il se produit au Festival international de musique actuelle de Victoriaville (1994), au Massey Hall New Music Festival de Toronto (2000), au Festival musique au présent de Québec (2000), au Festival Montréal/Nouvelles Musiques (2002, 2005, 2007) et à l'International Cervantino Festival (Mexico, 2009). ECM+ enregistre des albums sous étiquettes ATMA Classique et Centrediscs (Canadian Music Centre), et ses spectacles en direct sont fréquemment diffusés sur Radio-Canada et CBC Radio Two.

Éducation et rayonnement

Depuis 1994, en plus de ses concerts, ECM+ commandite le concours biennal « Génération » pour jeunes compositeurs canadiens, un projet qui se traduit par des ateliers, des créations d'œuvres et des tournées nationales des œuvres gagnantes. La série « ECMDebut » donne la chance aux jeunes musiciens d'interpréter des œuvres contemporaines dans un contexte professionnel.

Prix

En 2003, ECM+ remporte le Grand Prix du Conseil des Arts de Montréal et le prix Opus de l'Événement de l'année pour le spectacle Cage en liberté (2002). En 2008, Véronique Lacroix remporte le prix Opus de la direction artistique de l'année et ECM+ gagne le prix Opus de la meilleure création pour L'entreprise de séduction de Nicolas Gilbert.

Discographie sélective

Fins de siècle : Variés; 1994; Société nouvelle d'enregistrement SNE-590-CD.

Mozart-Gonneville : Marc-André Hamelin; 1996; Port-Royal PR2207-2.

Al-Hamra : Montañés, Evangelista, De Falla; 1996; ATMA ACD 2214.

Cantate de la fin du jour : Isabelle Panneton; 1996; Fonovox VOX 7824-2.

Nouveaux Territoires 01 : Variés; Ana Sokolovic, Pierre Klanac, Jean Lesage, Ka Nin Chan; 2000; ATMA ACD 2 2229.

Nouveaux Territoires 02 : Ristic, Plamondon, Ferguson; 2003; ATMA ACD 2 2208.

Après moi, le déluge : Luna Pearl Woolf; 2006; Oxingale Records OX 2009.

Jeu des portraits : Ana Sokolovic; 2006; Centrediscs CMCCD 11406.

Nouveaux Territoires 03 : Gonneville, Lizée, Oesterle, Ristic; 2010; ATMA ACD 2 2582.

Bibliographie

Réjean BEAUCAGE, « Véronique Lacroix: On the contemporary beat! », La Scena Musicale, vol. 8, no 8 (mai 2005).

Voir aussiEnsemble contemporain de Montréal et Véronique Lacroix dans L'Encyclopédie canadienne


Lecture supplémentaire

  • Beaucage, Réjean. "Véronique Lacroix: On the contemporary beat!" La Scena Musicale, vol 8, no 8, May 2005