Abbott, Eric

Eric (Oscar) Abbott. Chef de musique, cornettiste, pianiste, organiste, compositeur, arrangeur (Saint-Jean, T.-N., 4 août 1929 - 9 février 1988). A.T.C.L. 1949, L.T.C.L. 1950, L.Mus. (Acadia) 1951, B.Mus. (ibid.) 1952, L.Mus. (TCL) 1955, M.Mus. (Acadia) 1956, D.Éd. (Boston) 1969, F.T.C.L. 1970.

Abbott, Eric

Eric (Oscar) Abbott. Chef de musique, cornettiste, pianiste, organiste, compositeur, arrangeur (Saint-Jean, T.-N., 4 août 1929 - 9 février 1988). A.T.C.L. 1949, L.T.C.L. 1950, L.Mus. (Acadia) 1951, B.Mus. (ibid.) 1952, L.Mus. (TCL) 1955, M.Mus. (Acadia) 1956, D.Éd. (Boston) 1969, F.T.C.L. 1970. Parmi ses professeurs figuraient Edwin Collins, Janis Kalejs, Hugo Norden et Gardner Read. Sa thèse de doctorat portait sur l'évolution du mouvement canadien des festivals en tant que moyen d'éducation musicale. Il commença à enseigner la musique dans les écoles de Saint-Jean (T.-N.) en 1948 et devint chef de musique de l'Avalon Consolidated School Board en 1968. Au cours de sa carrière radiophonique, commencée en 1949, il présenta plusieurs centaines de récitals de piano, d'orgue et de cornet. Auteur d'arrangements chorals et chef d'orchestre durant huit ans à l'émission « Come All Ye Round » de la radio de la SRC, il fut aussi dir. mus. des stations CJON (radio) et CJOX-TV à Saint-Jean (1960-62). Il fut chef de musique de l'Armée du salut à Saint-Jean et au Massachusetts, et devint dir. de la Booth Memorial Brass Band en 1968. En 1983, souffrant de la maladie de Ménière, il dut cesser d'enseigner à temps plein; il continua cependant son activité comme professeur au Training College de l'Armée du salut, à l'Elim Pentecostal Tabernacle et à l'harmonie des cadets de l'Armée du salut. Il donna aussi des cours privés et fut dir. des Silver Chords, un choeur d'aînés. Ses oeuvres incluent les fugues chorales Exalt the Lord (Boston 1962) et Alleluia (ibid. 1964), les marches Invitation (1963) et Saint John's Citadel (1977) publiées par l'Armée du salut, le solo de cornet Supplication (1977, Eastern Territory Music Bureau), d'autres pièces pour harmonie (dont l'une est basée sur des chants du folklore canadien), trois ouvertures pour orchestre, deux doubles fugues pour violon solo et orchestre à cordes, une sonatine pour violon et piano et des anthems.