Barbini, Ernesto

Ernesto Barbini. Chef d'orchestre (Venise, 15 juillet 1907 - Toronto, 17 novembre 1985). Baccalaureate piano et orgue (Cons. Benedetto Marcello) 1925, magistèro orgue (Cons. Cesare Pollini) 1927, baccalaureate théorie (ibid.) 1928, magistèro piano (ibid.

Barbini, Ernesto

Ernesto Barbini. Chef d'orchestre (Venise, 15 juillet 1907 - Toronto, 17 novembre 1985). Baccalaureate piano et orgue (Cons. Benedetto Marcello) 1925, magistèro orgue (Cons. Cesare Pollini) 1927, baccalaureate théorie (ibid.) 1928, magistèro piano (ibid.) 1929, magistèro composition et direction (ibid.) 1930, D.èsL. h.c. (York) 1980. Après avoir étudié au Cons. Benedetto Marcello de Venise (1913-26) avec Gino Tagliapietra (piano) et Oreste Ravanello (orgue), et à nouveau avec ce dernier au Cons. Cesare Pollini à Padoue (1926-30), il fit ses débuts comme chef d'orchestre en dirigeant Mefistofele de Boito à La Fenice (1934). Il se joignit au personnel de l'école d'opéra de Chicago en 1938 et effectua en 1940 une tournée en Amérique du Sud. Après avoir servi dans l'armée des É.-U. durant la Deuxième Guerre mondiale et fait partie des opéras municipaux de Cincinnati (1945) et de Chicago (1946), il devint chef d'orchestre adj. au Metropolitan Opera (1946-52). Il fit une tournée canadienne avec une troupe du Met en 1949 et fit ses débuts officiels avec la compagnie en dirigeant Cavalleria Rusticana en 1952. Sur la recommandation d'Edward Johnson, il fut invité à se joindre au RCMT où il fonda (1953) le Collegium Musicum et devint répétiteur et chef d'orchestre (1953-69) de la Royal Cons. Opera School, fonctions qu'il continua d'assumer même après que l'école fût devenue un dépt de la faculté de musique de l'Université de Toronto (University of Toronto Opera Division, 1969 -), jusqu'à ce qu'il prenne sa retraite de cet établissement en 1975. Les productions de l'école d'opéra présentées sous sa direction incluent The Love for Three Oranges de Prokofiev (1965), Oedipus Rex de Stravinsky (1967), Pelléas et Mélisande de Debussy (1968) et Falstaff de Verdi (1973). À la suggestion d'Edward Johnson, Barbini fonda en 1954 la Guelph Civic Symphony and Chorale et le Barbini String Orchestra qui se produisirent irrégulièrement à Toronto jusqu'en 1965. Pour la COC, il dirigea une douzaine d'opéras (1953-76) de Puccini et de Verdi ainsi que The School for Fathers (1954), Carmen (1956), The Merry Widow (1957), Cavalleria Rusticana (1961), The Barber of Seville (1967, 1973), Faust (1970, 1974) et Lucia di Lammermoor (1971). Barbini dirigea aussi l'Orchestre symphonique de la SRC (1958, 1959) à la radio de la SRC, Otello (1962) et Rigoletto (1964) à la télévision de la SRC, le Messiah (1964) interprété par le TSO et le Choeur Mendelssohn de Toronto, Cavalleria Rusticana (1964) à l'Edmonton Professional Opera, et Triptyque de Mercure offert par la Philharmonique de Belgrade (1965). Il fut dir. mus. du Manitoba Opera (1975-77), dirigeant les productions de Rigoletto, Aïda, Faust, Manon Lescaut, Cavalleria Rusticana, Pagliacci, Un Ballo in Maschera et Lucia di Lammermoor. À l'ÉBA Banff (CA Banff), il dirigea la production de Suor Angelica et Gianni Schicchi lors du festival de 1979. Une série de malaises cardiaques mirent fin à sa carrière en 1983. Ses interprétations à la fois chaleureuses et authentiques du répertoire italien, de même que son mémorable Faust, commandent le respect. La République italienne lui décerna le titre d'Officier (1964) puis de Commandeur (1967) de l'Ordre du mérite.

Discographie

Bass Arias and Monologues : Verdi, Rimsky-Korsakov, Verykivsky, Fomenko; OS Canadian, Hoshuliak basse; 1975; Boot BMC-3005.

Verdi Aïda : Ch et O du Teatro dell'Opera, Rome; 1958; 3-Musical Masterpiece Soc MMS-2157.


Lecture supplémentaire

  • Graham, June. '"Cav" and Tosca are red-letter operas for maestro Barbini,' OpCan, Sep-Oct 1961

    'Maestro Ernesto Barbini,' Crescendo, Jan 1971