Esprit Orchestra

Esprit Orchestra. Orchestre torontois voué à l'exécution et à la commande de musique contemporaine, fondé en 1983 par Alex Pauk (connu jusqu'en 1986 sous le nom de Esprit Contemporain).

Esprit Orchestra

Esprit Orchestra. Orchestre torontois voué à l'exécution et à la commande de musique contemporaine, fondé en 1983 par Alex Pauk (connu jusqu'en 1986 sous le nom de Esprit Contemporain). En 2004, Esprit est le seul orchestre pleine grandeur au Canada consacré à la nouvelle musique et Pauk est le directeur musical et le chef attitré de l'ensemble, qui compte 45 membres. Au programme de son premier concert, qui a lieu à Kingston le 19 août 1983 (et est répété à Toronto le 27 août) avec l'aide de l'Orchestre national des jeunes du Canada, figurent des oeuvres de Serge Garant et d'Alexina Louie (l'épouse de Pauk) et deux créations d'oeuvres commandées : Alchemies de John Burke et Vanishing Points de John Rea. Cette formule de programmation est reprise pour les concerts suivants. Dans le cadre des Journées mondiales de la musique de la Société internationale pour la musique contemporaine, à Toronto, il crée Into the Distant Stillness... de Brian Cherney et Mirage de Pauk le 26 septembre 1984. En décembre 1985, Esprit donne des concerts à Montréal et Québec. À partir de sa première série de trois concerts au début de 1986, il ajoute à ses programmes de la nouvelle musique de compositeurs étrangers et canadiens. L'orchestre est constitué d'un ensemble permanent de musiciens ainsi que de musiciens indépendants, le premier violon étant Fujiko Imajishi.

Sa saison annuelle de trois à cinq concerts, tenue généralement au Saint Lawrence Centre, accueille de nombreux artistes invités dont Robert Aitken (flûte), Marie Bérard (violon), Marc Couroux (piano), les Elmer Iseler Singers, Erica Goodman (harpe), Rivka Golani (alto), Desmond Hoebig (violoncelle), Gwen Hoebig (violon), Scott Irvine (tuba), Jacques Israelievitch (violon), Eleanor James (mezzo), Valerie Kuinka (alto), Rosemarie Landry (soprano), André Laplante (piano), Stuart Laughton (trompette), Christien Ledroit (guitare électrique), Joseph Macerollo (accordéon), Richard Margison (ténor), Nexus, Marie-Danielle Parent, Jamie Parker(piano), Jon Kimura Parker (piano), Gary Relyea (baryton), Jean Stilwell (mezzo), Elizabeth Turnbull (mezzo), David Waterhouse (cornemuse) et Laura Wilcox (alto). En collaboration avec la Société des Concerts symphoniques de Montréal (Société pour la musique contemporaine du Québec), Esprit présente un concert d'oeuvres commandées le 14 février 1988 dans le cadre du Festival des arts des Jeux olympiques de Calgary. Le programme, incluant Split Seconds de Pauk, Time and Again de Rea et le Concerto pour deux orchestres d'Allan Bell, est repris à Vancouver, Ottawa, Montréal et Toronto. Par la suite, des tournées entraînent Esprit à Calgary, Vancouver, Banff et Edmonton en 1998 et, en 1999, à Paris et à Amsterdam, dans le cadre de l'International Gaudeamus Music Week. Cette première tournée européenne inclut des œuvres de Louie et Rea, ainsi que de Scott Godin, Chris Paul Harman, Colin McPhee, Ana Sokolovic et Claude Vivier.

Esprit commande et crée des oeuvres d'Istvan Anhalt (SparkskrapS, 19 mars 1988), John Beckwith (Peregrine, 3 mars 1990), Ka Nin Chan (Ecstasy, 8 mars 1987), Tomas Dusatko (Traces of Becoming, 1er février 1987), José Evangelista (Elephant in the Dark, 24 février 1986), Gerhard Ginader (Tonfigur no 6, 4 mars 1989), Denis Gougeon (Enfant de la terre et ciel étoilé, 16 avril 1989), Gary Hayes (Freewheeling/Free Choice/Freedom, 3 mars 1990), Rudolph Komorous (Sinfony, 20 novembre 1988), Peter Paul Koprowski (Rachel - Games and Daydreams of a Child, 7 décembre 1986), Michel Longtin (Lettre de Roxana à Décébal Hormuz, 4 décembre 1987), Andrew MacDonald (In the Garden of Gaea, 25 mars 1991), Bruce Mather (Scherzo, 4 décembre 1987), R. Murray Schafer (Scorpius, 25 mars 1991), Norman Symonds (From the Eye of the Wind, 1er janvier 1988) et Owen Underhill (Labyrinth of Ears, 24 novembre 1990). Esprit rend hommage à John Weinzweig lors de son concert de mars 1988, à l'occasion du 75e anniversaire de naissance du compositeur.

En 2004, Esprit joue (plusieurs fois dans bien des cas) les oeuvres de plus de 50 compositeurs canadiens autres que ceux mentionnés plus haut, notamment Sergio Barroso, Bob Becker, Roger Bergs, Rose Bolton, Denys Bouliane, Tim Brady, Michael Colgrass, Barbara Croall, Brian Current, Omar Daniel, Paul Dolden, Harry Freedman, Paul Freshner, Jacques Hétu, Larry Lake, Eric Morin, Yannick Plamondon, André Ristic, James Rolfe, Jeffrey Ryan, Jon Siddall, Harry Somers, Paul Steenhuisen, James Tenney, Gilles Tremblay et Barry Truax. Il crée en outre au Canada des compositions signées par des compositeurs internationaux tels John Adams, William Bolcom, David Del Tredici, Ron Ford, Mauricio Kagel, Morton Lauridon, György Ligeti, Steve Reich, Wolfgang Rihm, Frederick Rzewski, Iannis Xenakis et Bernd Alois Zimmermann.

Enregistrements, ateliers et prix

Esprit participe à quatre films réalisés par Rhombus Media et fournit les trames sonores des longs métrages Last Night (v.f. Last Night) et The Five Senses (v.f. The Five Senses), qui sont reconnus au Festival de Cannes. La plupart de ses concerts sont diffusés par la SRC à Two New Hours et il effectue plusieurs enregistrements pour CBC Records et Centredisques.

Aspect important de ses activités, le programme éducatif d'Esprit, « Toward a Living Art », comprend des concerts, démonstrations et ateliers dans les écoles pour les compositeurs, interprètes et étudiants. Esprit est le premier orchestre à recevoir le prestigieux Prix Jean A. Chalmers de musique, en 1995. Le Prix du lieutenant-gouverneur pour les arts est accordé à l'orchestre à trois reprises, en reconnaissance du rôle de l'Esprit Orchestra dans le maintien et le développement de la composition orchestrale au Canada.

Bibliographie

Roxanne SNIDER, « Esprit to the core », Music, XIII (sept.-oct. 1990).

Derek DEROY, « Alex Pauk : Canada's pioneer of new music », Music, XVIII (sept. 1995).

David PERLMAN, « Alex Pauk's Esprit », Wholenote (1er nov. 2000).


Lecture supplémentaire

  • Snider, Roxanne. 'Esprit to the core,' Music, vol 13, no. 4, Sep-Oct 1990

    Deroy, Derek. "Alex Pauk: Canada's pioneer of new music," Music, vol 18, Sept 1995

    Perlman, David. "Alex Pauk's Esprit," Wholenote, 1 Nov 2000