Mazzoleni, Ettore

Ettore Mazzoleni. Chef d'orchestre, professeur, administrateur (Brusio, Tessin, Suisse, d'une famille italo-suisse, 18 juin 1905, naturalisé canadien 1949 - Oak Ridges, près Toronto, dans un accident de la route, 1er juin 1968). B.A. (Oxford) 1927, B.Mus. (ibid.) 1927, D.Mus. h.c.

Mazzoleni, Ettore

Ettore Mazzoleni. Chef d'orchestre, professeur, administrateur (Brusio, Tessin, Suisse, d'une famille italo-suisse, 18 juin 1905, naturalisé canadien 1949 - Oak Ridges, près Toronto, dans un accident de la route, 1er juin 1968). B.A. (Oxford) 1927, B.Mus. (ibid.) 1927, D.Mus. h.c. (Rochester) 1949, F.R.C.M. h.c. 1961. Venu très jeune en Angleterre, il étudia les mathématiques et, plus tard, la musique à l'Université d'Oxford, et le piano au RCM. Les deux années qu'il passa au sein de la compagnie d'opéra du RCM (1927-29) le mirent en rapport avec sir Adrian Boult et Vaughan Williams. Lorsqu'il se fixa à Toronto (1929), à titre de maître de musique à l'Upper Canada College, il participa aussitôt à la préparation de la production de Hugh the Drover de Vaughan Williams par le TCM Opera (RCMT). Établi à l'Upper Canada College jusqu'en 1945, dans les derniers temps comme chargé de cours d'anglais, Mazzoleni succéda à Donald Heins comme chef de l'OS du TCM en 1934. Il fut également chef associé du TSO (1942-48) dont il était, depuis 1932, rédacteur des programmes. En 1935, il commença à enseigner l'histoire de la musique et la direction d'orchestre au TCM et à oeuvrer comme examinateur. En 1945, au moment de la réorganisation du conservatoire, il fut nommé principal. À la suite d'une autre réorganisation controversée du conservatoire, alors rebaptisé Royal Conservatory of Music, Mazzoleni conserva son poste et devint également dir. (1952-66) de la Royal Cons. Opera School (University of Toronto Opera Division). Il fut nommé dir. artistique en 1953, dir. administratif en 1954 et fut dir. général en 1955-56 de l'Opera Festival of Toronto (plus tard la COC), une émanation de l'école d'opéra, et fut au pupitre pour Die Fledermaus (1957, 1964), Les Contes d'Hoffmann (1958), Le Barbier de Séville (1959), Une nuit à Venise (1960), La Fiancée vendue (1961), Hansel and Gretel (1962, 1963) et Deirdre (1966), toutes des productions de la COC. Chef invité de l'Orchestre symphonique de la SRC, de l'Orchestre symphonique de Halifax, de l'Orchestre Hart House, de l'OSM, du Pro Arte Orchestra, de l'Orchestre symphonique de Québec, du Toronto Philharmonic Orchestra, de l'Orchestre symphonique de Vancouver et de l'Orchestre symphonique de Victoria, il dirigea aussi fréquemment pour la radio de la SRC, notamment une série d'émissions (1942) avec les clavecinistes Greta Kraus et Arnold Walter et un orchestre à cordes, diffusée depuis l'Upper Canada College, ainsi que divers programmes du « CBC Wednesday Night », y compris la première nord-amér. (1954) de A Tale of Two Cities d'Arthur Benjamin.

Mazzoleni dirigea les créations de Transit Through Fire et Deirdre de Willan ainsi que le premier concert de la LCComp (16 mai 1951), consacré aux oeuvres de Weinzweig. Comme chef de l'OS du TCM, Mazzoleni fit connaître au Canada des oeuvres de Holst, Vaughan Williams, George Butterworth et d'autres. À la SRC, il dirigea la première à la télévision de Peter Grimes de Britten le 13 janvier 1959. Parmi ses élèves au TCM, on compte Louis Applebaum, Howard Cable, Victor Feldbrill, Robert Fleming, George Hurst, Franz Kraemer et Godfrey Ridout. Mazzoleni est l'auteur de plusieurs transcriptions pour orchestre, notamment de la Passacaille et fugue en do mineur de Bach et des ouvertures de Haendel et Bononcini pour l'opéra Muzio Scevola. Sa première épouse, la pianiste Winifred Mazzoleni était la soeur de sir Ernest MacMillan. En seconde noces, il épousa Edith Joanne Ivey (London, Ont., 27 octobre 1923), mezzo-soprano douée pour la comédie, qui étudia avec Helen Simmie et Emmy Heim, ainsi qu'à la Royal Cons. Opera School. Elle étudia aussi à New York et Florence, et fit ses débuts (1951) au RCMT Opera comme Dame Marthe dans Faust. Elle fit partie de la compagnie jusqu'en 1962, interprétant Orlofsky dans Die Fledermaus (1955) et Carmen en 1956. Elle se fit également entendre en récital et comme soliste d'oratorio.

En 1986, la bibliothèque du bureau principal du Centre de musique canadienne fut nommée en l'honneur d'Ettore Mazzoleni.

Discographie

Willan Coronation Suite : orch et ch SRC, Mazzoleni c orch; 1954; RCI 118.


Lecture supplémentaire

  • Geiger-Torel, H. 'In memoriam: Dr. Ettore Mazzoleni,' OpCan, Sep 1968

    Creative Canada, vol 2