Falher

Le lieu a été loti en 1915 par l'Edmonton, Dunvegan & British Columbia Railway. De 1973 à 2007, le traitement de la luzerne s'ajoute à l'agriculture mixte. De récentes découvertes de gaz naturel ont aussi enrichi l'économie.

Falher, ville de l'Alb.; pop. 941 (recens. 2006), 1 109 (recens. 2001); const. village en 1955, const. Ville 1955. Falher est située à 45 km au sud de PEACE RIVER . Elle doit son nom au père catholique Constant Falher, qui amène, avec le père Jean-Baptiste Giroux, les premiers colons canadiens-français du Québec et du nord-est des États-Unis. Le premier groupe arrivé en 1912 nomme la communauté et l'église St Jean Baptiste de Falher en l'honneur des deux prêtres. Le district se peuple bientôt de fermiers francophones. Les signes de leur culture sont encore bien présents de nos jours et ont pour pivot la Société historique et généalogique de Smoky River, située près de là, à Donnelly.

Le lieu a été loti en 1915 par l'Edmonton, Dunvegan & British Columbia Railway. De 1973 à 2007, le traitement de la luzerne s'ajoute à l'agriculture mixte. De récentes découvertes de gaz naturel ont aussi enrichi l'économie. Falher se décrit comme la « capitale canadienne du miel », car l'APICULTURE y est une autre industrie locale.


Lecture supplémentaire

  • Marie Cimon Beaupre, ed, Local history of Donnelly-Falher and Biographies of the Pioneers (1980).

Liens externes