Farnam, Lynnwood

(Walter) Lynnwood Farnam. Organiste, professeur (Sutton, sud-est de Montréal, 13 janvier 1885 - New York, 23 novembre 1930). Il étudia le piano à Dunham, Québec, et reçut en 1900 la bourse d'études Lord Strathcona qui lui permit d'étudier trois ans au RCM de Londres.

Farnam, Lynnwood

(Walter) Lynnwood Farnam. Organiste, professeur (Sutton, sud-est de Montréal, 13 janvier 1885 - New York, 23 novembre 1930). Il étudia le piano à Dunham, Québec, et reçut en 1900 la bourse d'études Lord Strathcona qui lui permit d'étudier trois ans au RCM de Londres. L'excellence de son travail lui valut de cet établissement un séjour additionnel d'un an. Il y étudia notamment avec Franklin Taylor (piano) ainsi que sir Walter Parratt et W.S. Hoyte (orgue). Farnam revint à Montréal en 1904 à titre d'organiste à l'église méthodiste Saint James. Par la suite, il fut organiste à l'église anglicane Saint James the Apostle (1905-08), o. m. c. à la cathédrale Christ Church (1908-13) et enseigna au McGill Cons. (Université McGill) en 1912-13. À cette époque, il donna plusieurs récitals à Montréal et se rendit à Boston où il fit la connaissance de nombreux collègues de renom pour qui il joua. L'impression qu'il créa lui attira une invitation à auditionner pour le poste à l'Emmanuel Church de Boston en 1913. Lorsque le jury lui demanda ce qu'il pouvait jouer, il tendit son carnet en disant simplement : « À votre choix! ». Le carnet contenait les titres de 200 pièces qu'il connaissait de mémoire. Le poste lui fut offert sur-le-champ et il le conserva jusqu'en 1918. Sous son mandat, Casavant Frères, facteurs d'orgues canadiens, installèrent dans cette église un instrument de 140 jeux. En 1918, Farnam fut invité à devenir o. m. c. à l'église presbytérienne de Fifth Avenue à New York mais son enrôlement dans l'Infanterie canadienne pour servir outre-mer lui fit reporter son acceptation. Empêché par la maladie de se rendre au front en France, il séjourna cependant en Angleterre puis retourna aux États-Unis en 1919, assumant la même année son poste à New York. Son dernier récital à l'église presbytérienne de Fifth Avenue, en mai 1920, fut aussi son 500e récital d'orgue. Il fut ensuite engagé à la Church of the Holy Communion de New York où il présenta de remarquables séries de récitals. Un éblouissant récital qu'il donna en 1920 pour l'American Guild of Organists consolida sa réputation auprès de ses collègues. En outre, il enregistra (1925) 23 pièces sur rouleaux perforés destinées aux orgues pneumatiques de la Welte-Mignon Corporation de New York et 5 autres pour les orgues pneumatiques Austin. Tous ces enregistrements furent par la suite transférés sur disques. Professeur réputé à New York, il se vit offrir en 1927 la direction des classes d'orgue au Curtis Institute of Music de Philadelphie. Il y enseigna chaque semaine jusqu'à sa mort, à l'âge de 45 ans.

Farnam est devenu une figure légendaire du monde de l'orgue. Il n'improvisait jamais et son unique composition, une Toccate dans le style français sur l'hymne pascal « O filii et filiae », fut publiée après sa mort chez Theodore Presser, à l'instigation de son élève Ernest White, et enregistrée par Hugh McLean. Mais il était reconnu comme un des plus grands interprètes et ses récitals attiraient, en plus des organistes, plusieurs éminentes personnalités du monde musical sans compter un vaste public. Il fit connaître à ses auditoires les oeuvres nouvelles de son temps, en particulier celles des compositeurs français et américains, aussi bien que celles des précurseurs de Bach. Il faisait entendre fréquemment Introduction, passacaille et fugue de Willan, contribuant à établir la renommée de cette pièce. Ses programmes mirent aussi à l'affiche les oeuvres complètes de Brahms, Franck et autres maîtres romantiques. Au cours de sa mémorable saison 1928-29, il exécuta l'intégrale de l'oeuvre de Bach en 20 récitals, jouant deux fois chaque programme (parfois même trois fois) afin de satisfaire à la demande du public. Farnam était connu internationalement et il présenta de nombreux récitals sur les plus grandes orgues d'Angleterre et de France. Le 12 octobre 1930, il donna son dernier récital à la Church of the Holy Communion, alors qu'il était dans un état de grande faiblesse. Il fut transporté aussitôt après à l'hôpital où un diagnostic de cancer du foie en phase terminale fut prononcé et il mourut un mois plus tard. Louis Vierne dédia sa Symphonie no 6 pour orgue (1931) à la mémoire de Farnam.

Les critiques new-yorkais surent reconnaître la grande valeur de Farnam. Lawrence Gilman, du Herald Tribune, écrivit de Farnam qu'il était vraiment modeste et voué de tout coeur à son art, guidé par le génie, une grande vision, sa profonde sincérité et un métier à toute épreuve. Dans le Times, Richard Aldrich salua chez lui l'interprète de grand talent, soulignant son sens artistique et sa connaissance étendue de la littérature de l'orgue. Au nombre des ses élèves canadiens figurent Arthur L. Bates, Ernest White, H.W. Hawke, Frederick Silvester et Harold Ramsay. Parmi les mieux connus de ses élèves aux É.-U. se trouvent Ruth Barrett Phelps (Cal.), Alfred Greenfield (Car.N.), Alex McCurdy (Me), Paul Robinson (Car.N.) et Carl Weinrich (N.J.).

Discographie

A Pipe Organ Concert by Lynnwood Farnam (3-Ultra Fidelity) - UF-1 : Farnam, Stebbins, Widor, Stoughton, Rheinberger, Vierne; UF-2 : Widor, Yon, Saint-Saëns, Malling, Faulkes, Merkel; UF-3 : Vierne, Karg-Elert, Yon, Guilmant, D'Every.

Bach, Karg-Elert, Sowerby, Vierne : Classic 1040.


Lecture supplémentaire

  • 'A noted Canadian organist's views on organ playing and repertoire,' CQR, vol 1, Nov 1918

    'A chat with Lynnwood Farnam,' MT, 1 Aug 1923

    Worcester, Elwodd. 'Lynnwood Farnam, the modest genius,' Diapason, Feb 1931

    Hawke, W.H. 'Some Farnam registrations,' American Organist, 2 articles, Jul, Sep 1956

    'Lynnwood Farnam; his life,' American Organist, Jul 1964

    Rizzo, Jeanne. 'Lynnwood Farnam - master organist of the century,' Diapason, 2 instalments, Dec 1974, Jan 1975

    RCCO papers. Hawke, W.H. 'Lynnwood Farnam: 1885-1930,' manuscript

    McLean, Eric. 'Memories of Lynnwood Farnam, a giant of organ music,' Montreal Gazette, 2 Feb 1985

    Conner, Jeanne Rizzo. 'Lynnwood Farnam: a centennial remembrance,' American Organist, vol 19, Nov 1985

    The Curtis Institute of Music. Farnam collection