Festivals de musique

En général, les festivals de musique comprennent deux types : les festivals compétitifs et non compétitifs, et les festivals d’opéra ou de concerts.

En général, les festivals de musique comprennent deux types : les festivals compétitifs et non compétitifs, et les festivals d’opéra ou de concerts. Le premier type présente des individus et des groupes en spectacle, concourant pour des notes, des prix ou simplement pour l’occasion de collaborer à des travaux pratiques et à des ateliers dirigés par des professionnels. Le deuxième type, dont il sera question ici, présente des artistes émergents et établis en spectacle.

Avant 1900

C'est au cours de la seconde moitié du XIXe siècle que l'idée d'un festival mettant en valeur une saison, un compositeur, un groupe de compositeurs, un genre de musique ou les ressources musicales d'une ville ou d'une région devint populaire au Canada. Ce qui passe pour avoir été le premier festival du genre a toutefois eu lieu avant cette période. En juin 1834 à Québec, un ensemble de 64 instrumentistes et de plus de 100 chanteurs donna un « Grand concert de musique sacrée » sous la direction de Stephen Codman. Quelques années plus tard (1859), la même ville fut le théâtre d'un festival Haendel comprenant une exécution de Judas Macchabée dirigée par William Carter. En 1865, Herbert G.R. Fripp dirigea un festival de musique sacrée à Ottawa. En mai 1877, un festival de musique d'une durée de trois jours regroupait les trois premiers concerts publics de la Montreal Philharmonic Society. La ville de Québec assista en 1883 à un festival organisé par Arthur Lavigne, un musicien de cette ville qui avait participé aux jubilés musicaux de Boston de 1869 et 1872. L'événement ne fut pas significatif seulement au point de vue musical : pour la première fois, les citoyens de Québec furent témoins de l'illumination à l'électricité d'une vaste salle.

Les sociétés Saint-Jean-Baptiste (voir Fêtes de la Saint-Jean-Baptiste) organisèrent de grandes manifestations musicales à Montréal en 1874, pour marquer le 40e anniversaire de la société, et à Québec en 1880, alors que l'« Ô Canada » fut exécuté pour la première fois en public.

Un festival Wagner de cinq concerts en l'espace de trois jours, présenté à Montréal en juin 1884 par l'Orchestre de Theodore Thomas en tournée, mettait à l'affiche des extraits de Die Walküre, Tannhäuser, Lohengrin et Tristan und Isolde, dirigés par Thomas et chantés par Emma Juch, Christine Nilsson et trois artistes réputés de Bayreuth, Amalie Materna, Hermann Winkelmann et Emil Scaria. Ce fut un succès artistique défini dans The Gazette de Montréal comme « le plus important événement du genre que le pays ait encore connu », mais en même temps un désastre financier.

F.H. Torrington organisa en 1886 le premier Toronto Music Festival. Il fut également responsable du festival de trois jours qui marqua l'ouverture du Massey Hall de Toronto en juin 1894. La ville de Hamilton, Ont., organisa un Queen's Jubilee Music Festival en 1887 pour célébrer les 50 ans de règne de la reine Victoria. Un May Festival regroupant des concerts par des chorales scolaires et divers groupes de Toronto fut inauguré dans cette ville en 1886, et devint une tradition annuelle encore maintenue en 1990. (Bien que de niveau scolaire, ce festival est aussi un véritable festival de musique, que l'on ne saurait qualifier ni de compétitif, ni de non compétitif.)

Dès 1862, Berlin (voir Kitchener et Waterloo), Ont., fut le théâtre d'un Sängerfest et d'autres villes et cités canadiennes à forte composante germano-canadienne ont aussi présenté des Sängerfeste au cours des ans. Ceux-ci furent ressuscités sous le nom de « Big Sings » pendant les années 1950.

1900-1930

Un des premiers et des plus ambitieux festivals canadiens au XXe siècle fut le Cycle des festivals de musique du Dominion du Canada. Consacré principalement à la musique chorale et symphonique de compositeurs britanniques, le festival se déroula de mars à mai 1903 dans la plupart des grands centres canadiens. Les concerts furent dirigés par sir Alexander Mackenzie mais le festival fut créé et organisé par C.A.E. Harriss qui allait assumer la responsabilité d'un British Canadian Music Festival à Londres en 1906, du Festival of English Cathedral Music dans l'est du Canada en 1908 avec l'organiste anglais sir Frederick Bridge, et du Musical Festival of the Empire qui fit une tournée mondiale (incluant le Canada) en 1911.

En 1908, Québec célébra son 300e anniversaire par de nombreuses festivités, dont la direction musicale fut confiée à Joseph Vézina. Au cours de la même année, la Winnipeg Oratorio Society fut fondée. Cette société organisa le Western Canada Musical Festival (1908-24) et y participa.

En octobre 1912, l'ouverture de la Mutual Street Arena fut marquée par le Toronto Musical Festival d'une semaine qui présenta Nahan Franko et son orchestre, les sopranos Johanna Gadski et Alice Nielsen et le baryton Giuseppe Campanari (tous du Metropolitan Opera), la soprano colorature Marcella Sembrich, le ténor Orville Harrold et les violonistes Albert Spalding et Arturo Tibaldi.

Les Semaines musicales annuelles de Montréal commencèrent vers 1923. La Halifax Philharmonic Society (dirigée par Harry Dean) présenta des festivals du printemps (1925-31). Le premier d'une série de festivals du CP eut lieu en 1927 à Québec; au cours des trois années qui suivirent, d'autres eurent lieu à Banff, Calgary, Regina, Toronto, Vancouver, Victoria et Winnipeg, presque tous consacrés à la mise en valeur de la diversité des ethnies et des cultures locales des régions ou provinces.

1930-1950

En 1931, un Festival Bach à Saskatoon présenta l'organiste Lynnwood Farnam. En 1934, une Semaine de musique à laquelle participait le Choeur Mendelssohn de Toronto constitua une part importante des célébrations marquant le centenaire de Toronto. Les années 1930 furent aussi celles du début des Festivals de Montréal, tenus annuellement de 1936 à 1965. En Ontario, le Waterloo Band Festival (1932-40 et 1946-58) fut l'hôte du Festival of Empire de 1937 qui marqua le couronnement de George VI. Un Dominion Folk Festival se déroula en 1938 sur les terrains de la CNE de Toronto. Au début des années 1940, les « Galas du printemps » des CSM (OSM) présentèrent les neuf symphonies de Beethoven, Boris Godounov en version concert, La Damnation de Faust de Berlioz et d'autres oeuvres aussi imposantes. La ville de London, Ont., présenta des Festivals Bach en 1948 et 1949. Le Mois de la musique juive fut inauguré à Montréal en 1948. En avril 1950, sir Ernest MacMillan, le Choeur Mendelssohn de Toronto et des artistes invités présentèrent un Festival Bach pour souligner le bicentenaire de la mort du compositeur.

1950-1990

Dans la seconde moitié du XXe siècle, le nombre et la diversité des festivals augmentèrent énormément au Canada. La liste chronologique suivante (par année d'inauguration) en mentionne plusieurs mais ne prétend pas être exhaustive. Les festivals dont l'inscription ne comporte pas de date finale étaient encore en activité en 1990; ceux suivis d'une seule date furent des événements uniques.

Voir aussi Autochtones 6, Bluegrass, Chautauqua, Festivals de folklore, Festivals de jazz, Harbourfront, Musicanada, Musique féministe.

v. 1950

« Le Mai musical ». Montréal. Début des années 1950. Organisé par Canadian Concerts & Artists et présenté au Forum de Montréal. Parmi les invités figuraient l'OS de Boston, le Festival Ballet de Londres et le Metropolitan Opera.

1953

Festival de Stratford.

Latvian Song Festival. Toronto. A lieu tous les quatre ou cinq ans. Consiste en manifestations de différentes formes de culture lettone (concerts de musique traditionnelle et contemporaine par exemple). La création d'oeuvres orchestrales commandées à des compositeurs canadiens a figuré aux programmes : la Symphonie no 8 pour orgue et orchestre de Talivaldis Kenins et le Concerto pour piano et orchestre de chambre de Janis Kalnin (1986); le Concerto pour piano, orchestre à cordes et percussion de Kenins (1991).

1955

Festival international de Vancouver. 1955-68.

1956

Festival des arts de la Nouvelle-Écosse. Tatamagouche, plus tard Halifax. 1956-1979.

1958

Festival de la chanson folklorique de Miramichi. Newcastle, N.-B.

1959

Festival d'été de musique de Saskatoon. 1959. Organisé par Murray Adaskin. Oeuvres commandées à 10 compositeurs canadiens. (Voir Départements de musique de l'Université de la Saskatchewan.)

International Freedom Festival. Windsor, Ont., et Detroit, Mich. Célébrations marquant le Jour du Canada (1er juillet) et l'anniversaire de l'Indépendance des États-Unis (4 juillet). La série « Arts Alive », comportant la présentation d'interprètes canadiens, fut inaugurée en 1986.

1961

Festival de folklore Mariposa.

Semaine internationale de musique actuelle. Montréal.

1962

Dawson City Gold Rush Festival. 1962. Le festival présenta des danses avec tambour d'origine inuit et une comédie musicale composée d'après Volpone de Ben Johnson, signée Ring Lardner fils et Ian McLellan Hunter.

Festivals d'été de la SRC. Dans plusieurs villes canadiennes. Inaugurés à Winnipeg.

Festival Shaw. Niagara-on-the-Lake, Ont.

1963

Festival acadien. Caraquet, N.-B. Vise à promouvoir l'histoire et la culture ainsi que les artistes et musiciens acadiens. Son concours Gala de la chanson de Caraquet fut établi en 1969.

1964

Mosaic. Regina. Festival multiculturel annuel. Consiste en présentations musicales et de danse, par des groupes ethniques, dans des pavillons répartis dans toute la ville.

1965

Festival de Charlottetown.

1966

Festival national des Ukrainiens du Canada. Dauphin, Man. Musique, danse et arts folkloriques traditionnels.

Manitoba Holiday Festival of the Arts. Neepawa, Man. Fondé par Gissur Eliasson, Université du Manitoba; sous les auspices du Dept of Community Studies de l'université jusqu'en 1978. Participation et enseignement en arts visuels et de la scène (danse, musique, beaux-arts, art dramatique et création littéraire, entre autres) pour tous les groupes d'âge.

University of New Brunswick Chamber Music and All That Jazz Festival. Fredericton. 1966-83.

1967

Caribana. Toronto.

Célebrations du centenaire, à divers endroits.

Festival mondial, Expo 67. Montréal. 1967.

1968

Festival d'été international de Québec (Festival d'été de Québec, 1968-86).

Festival du printemps de Guelph.

1969

Festival de la chanson de Granby (Québec).

Metro International Caravan. Toronto. Des pavillons aux couleurs de villes du monde présentent la musique, les arts et la culture propres à ces villes.

Festival folklorique de Regina. Festival annuel de trois jours, tenu en plein air, mettant en vedette des interprètes locaux et nationaux.

1970

Festival Express. 1970. Festival rock comprenant une balade en train avec arrêts à Toronto, Winnipeg et Calgary pour des concerts.

1971

Festival Canada, puis Festival Ottawa.

Peterborough (Ont.) Arts and Water Festival. 1971-76. Programmes de jazz et de musique pop, folklorique et ethnique.

1973

Festival d'automne d'Algoma. Sault Sainte Marie, Ont.

Blue Skies Festival. Clarendon, Ont. Ateliers et concerts axés sur la famille.

Nuit sur l'étang. Sudbury, Ont. Festival annuel de musique francoontarienne d'une seule journée, avec musiciens amateurs ainsi que professionnels. A lieu à l'Université laurentienne.

Winnipeg Folk Festival.

1974

Festival canadien des orchestres de jeunes. ÉBA Banff (CA Banff). Festival bisannuel non compétitif, organisé par l'Assn canadienne des orchestres de jeunes. Vise à procurer conseils et enseignement, dans un cadre résidentiel, aux orchestres de jeunes de toutes les régions du Canada. Des chefs d'orchestre canadiens et internationaux et un corps de professeurs canadiens de premier plan dirigent des répétitions de section, des leçons de groupe et des répétitions de grand orchestre. Chaque orchestre donne son propre concert pendant le festival.

Festival des Cantons. Sherbrooke et les environs. Festival d'été de musique folklorique et traditionnelle tenu annuellement.

Sheridan Music Festival. Sheridan College, Oakville, Ont. Des opéras, des comédies musicales et des concerts ainsi qu'un festival de folklore et un symposium de compositeurs ont été présentés.

Superfrancofête. Québec. 1974. Festival de la jeunesse francophone qui présenta Gilles Vigneault, Félix Leclerc, Robert Charlebois et des participants de plusieurs autres pays.

1975

Chant'Août. Québec. 1975. Festival de chansonniers du Québec.

International Guitar Festival. Toronto. Festival trisannuel (le premier fut « Guitar '75 ») créé par Eli Kassner et parrainé par la Guitar Society of Toronto. Exécutants et professeurs de guitare canadiens et internationaux ont donné des concerts et des classes de maître, dirigé des ateliers en interprétation et en fabrication de l'instrument; des concours pour exécutants et compositeurs ont été tenus. Quest for New Music, commencé en 1978, a attiré la participation de compositeurs du monde entier. En 1984, un concours de luth fut ajouté. Les oeuvres créées furent notamment Le Cri de Merlin (1987) de R. Murray Schafer et Toronto Concerto (1987) de Leo Brouwer.

Festival des arts de North Bay (Ont.).

Festival pour un solstice d'été. Saint Raphael Ouest, près de Cornwall, Ont. 1975-79. Eut pour invités le Canadian Brass, Paul Horn, l'OCNA, le New Chamber Orchestra of Canada, Nexus.

Semaine mondiale de la musique. Tenue en différentes villes. 1975. Présentée à l'occasion de la 16e assemblée générale du Conseil international de la musique.

Spectrum : Festival des arts. Sudbury, Ont.

1976

Festival des arts et de la culture. Kingston, Ont. 1976. Présenté conjointement avec les Jeux olympiques d'été de 1976.

Festival franco-ontarien. Ottawa. Six jours de mise en valeur de la culture francophone, avec des artistes canadiens et internationaux en musique classique et populaire, en art dramatique et arts visuels.

Festival international de musique baroque de Lamèque (N.-B.).

Northstars Festivals. Toronto. 1976-82. Parrainés et radiodiffusés par la SRC, et organisés par Anton Kuerti. Des festivals Bach, Mozart, Schubert et Beethoven ont fait partie de la programmation. Robert Aitken, Vladimir Ashkenazy, James Campbell, Anna Chornodolska, Andrew Davis, Lorand Fenyves, Mieczyslaw Horszowski, les Elmer Iseler Singers, Greta Kraus, Lois Marshall, le Quatuor à cordes Orford et les quatuors de Cleveland, Guarneri et Vermeer furent au nombre des participants.

Vancouver Early Music Festival. Série de concerts de musique ancienne et d'ateliers parrainés par la Vancouver Society for Early Music.

1977

Festival Héritage. Vancouver. Prolongement du Festival Habitat inauguré en 1976; coparrainé par la SRC. Ont été en vedette l'Orchestre symphonique de Vancouver dans des oeuvres de Beethoven (1977) et de Brahms (1978), un festival de choeurs de la Colombie-Britannique (1978), et des concerts de la Vancouver New Music Society, Janina Fialkowska, Arthur Ozolins et Robert Silverman. En 1978, la Heritage Festival Society produisit deux minifestivals qui devinrent ensuite des festivals à part entière (voir Festival de théâtre pour enfants de Vancouver plus bas et Vancouver Folk Music Festival). À partir de 1981, la société se concentra sur une programmation pour les jeunes; en 1987, elle se transforma en Institut canadien des arts pour les jeunes publics.

Mòd Ontario. Toronto. Festival des Canadiens-écossais, d'une durée de deux jours, avec concours instrumentaux et vocaux, ateliers et exécutions de musique celte.

1978

Festival international de Lanaudière. Inauguré sous le nom de Festival d'été de Lanaudière.

Festival des arts. Edmonton. 1978. Présenté à l'occasion des 11e Jeux du Commonwealth.

Harrison Festival of the Arts. Harrison Hot Springs, C.-B. Manifestation multiculturelle de neuf jours, avec présentation d'interprètes nationaux et internationaux.

Festival de théâtre pour enfants de Vancouver. Produit par l'Institut canadien des arts pour les jeunes publics.

Vancouver Folk Music Festival.

1979

Homelands. Ottawa. Festival ethnique d'une durée de trois jours, parrainé par le Conseil multiculturel des arts populaires d'Ottawa.

Rencontre internationale des Clans. Cap-Breton, N.-É. 1979. Festivals de violoneux, cornemuseurs et danseurs. Jeux des Highlands.

Saskatchewan Sings. Regina et Saskatoon. Festival bisannuel (annuel de 1979 à 1988), créé par la Fédération chorale de la Saskatchewan; a lieu tour à tour dans les deux villes. Une semaine d'ateliers, de séminaires et de chant choral sous la direction de chefs canadiens éminents, y compris des répétitions quotidiennes pour le grand choeur du festival, et pour les choeurs de chambre et de jeunes de moindre envergure qui ont auditionné.

1980

Alberta. Célébration du 75e anniversaire de la province, 1980. Tournées dans toute la province de groupes d'interprétation; Jazz City - festival tenu à Edmonton; l'Edmonton Folk Festival; l'Orchestre philharmonique de Calgary, résident de l'ÉBA Banff (CA Banff).

Elora (Ont.) Festival.

Festival '80. Célébration, dans toute la province, du 75e anniversaire de la Saskatchewan, 1980. Tournées et concerts d'artistes et de groupes.

Festival international de jazz de Montréal.

Festival of the Sound. Parry Sound, Ont.

1981

Music at Sharon (Ont.).

Music at Shawnigan (C.-B.). Festival d'une durée d'un mois, fondé par Robert Aitken. Occasion, pour les musiciens professionnels internationaux, d'étudier et de jouer de la musique de chambre avec leurs pairs et leurs mentors, et présentation de concerts de musique de chambre.

Molson Canadian Soul and Blues Festival. Toronto. Présentation d'interprètes canadiens et américains en même temps que programmation de films mettant en vedette des interprètes de blues accomplis.

Scotia Festival of Music.

Stratford (Ont.) Summer Music. 1981-84. Conçu par Elyakim Taussig comme complément aux productions de théâtre du Festival de Stratford. Sous les directeurs Taussig (1981-82) et Boris Brott (1983-84), présentation d'une grande variété de concerts durant les mois d'été. par des exécutants canadiens et internationaux, notamment l'OCNA, Tafelmusik, le Quatuor à cordes de Tokyo, le Quatuor à cordes Orford, Sarah Vaughan, Leonard Rose, Elly Ameling, Mary Lou Fallis, l'Orchestre philharmonique de Hamilton et le Canadian Brass.

1982

Festival international de folklore de Drummondville (Québec).

1983

Big Valley Jamboree. Craven, Sask. Festival de quatre jours de musique country, mettant en vedette des musiciens internationaux. Créé à l'origine dans le but de recueillir des fonds afin d'aider les centres de traitement Bosco Home pour adolescents souffrant de troubles caractériels.

Festival international de musique actuelle de Victoriaville (Québec).

Sound Symposium.

1984

Northern Music Festival. North Bay, Ont. Festival d'été établi par le Canadore College et la North Bay Symphony Society. D'une durée de 2 à 6 semaines à la mi-été, entre 6 et 16 concerts y furent présentés chaque saison jusqu'en 1990. Sous le dir. mus. Nurhan Arman, un orchestre fut au service des participants à l'Artsperience Conductor's Symposium du Canadore College. Après une interruption en 1991, alors que les liens avec l'OS de North Bay furent coupés, le festival devait reprendre ses activités en 1992 sous le nom de North Bay Music Festival.

Peterborough (Ont.) Festival of the Arts. Des premières exécutions d'oeuvres canadiennes ont été données, souvent en présence du compositeur. Après une série de musique de chambre (1984-87), la musique du dir. artistique, R. Murray Schafer, fut à l'honneur avec la création de son oeuvre Patria 3 : The Greatest Show en version atelier (1987) et en grande production (1988), et de Jonah en 1989. En 1990, le Quatuor à cordes Orford tenait la vedette et un festival folklorique était ajouté.

Quinte Summer Music. Picton, Ont. Festival d'une durée de trois semaines mettant l'accent sur divers styles de musique vocale par des interprètes professionnels canadiens, y compris la participation du Quinte Festival Choir et un programme d'ateliers en musique chorale et vocale dirigés par des artistes résidents.

Retrouvailles du patrimoine (Festival national du folklore québécois, 1984-90). À divers endroits au Québec. Musique et danse folkloriques du Québec en plus de concours pour chanteurs, accordéonistes et violoneux traditionnels.

Toronto International Festival. Juin 1984. Un mois de célébrations à la fois pour le bicentenaire de l'Ontario et le 150e anniversaire de Toronto, avec la participation de 3000 artistes de la danse, de la musique, de l'opéra et du théâtre venant de 12 pays, dont le Metropolitan Opera avec 7 opéras, la COC, le Ballet national du Canada, l'OCNA, l'OSM et le TS. Au nombre des concerts, il y eut l'exécution d'un choeur de 500 voix réunies pour l'occasion, des créations d'oeuvres canadiennes présentées par le Centre de musique canadienne à l'occasion de son 25e anniversaire, et la présentation « Musical Toronto », dont le programme comportait de la musique du Toronto d'autrefois.

Journées mondiales de la musique (SIMC).

1985

Bach 300. Toronto. Mars 1985. Produit par Centrestage Music. Festival de 17 jours consacré à la musique de Bach et tenu dans toute la ville, mettant en vedette des interprètes canadiens et internationaux. Furent également présentées des oeuvres modernes et de jazz inspirées de la musique de Bach et commandées expressément pour l'occasion à des compositeurs canadiens, notamment Norma Beecroft, Bengt Hambraeus, John Burke, Oscar Peterson et Harry Somers.

Célébration. Halifax-Dartmouth, N.-É. Festival multiculturel tenu sur les quais.

Festival de musique de Lachine. Lachine, Québec. Lancé par les JMC sous le nom de Festival superphonique de Lachine, afin de permettre aux jeunes interprètes canadiens de se faire connaître. Concerts gratuits de musique classique et populaire, de jazz et de musique pour enfants. En 1991, le festival était parrainé par la Ville de Lachine et consacré uniquement au classique : concerts symphoniques et récitals.

Festival international de jazz du Maurier (Vancouver).

Festival sur mer. Saint-Jean, N.-B. À l'origine, ramification culturelle des Jeux du Canada. Célébration bilingue avec des interprètes canadiens.

Fort Festival. Langley, C.-B. Activités communautaires, traditionnelles et pour enfants, musique folklorique et classique. Le programme Fort Festival Summer Strings fut inauguré en 1988.

Hornby Island (C.-B.) Festival. Fondé par le dir. Tom Durrie. Prolongement, en plus important, d'une série antérieure de concerts (1980-84) donnés par le Quatuor à cordes Purcell. Ce festival de 11 jours présente des musiciens canadiens en concerts de musique classique, en récitals et à l'opéra, et autant que possible de la musique canadienne contemporaine. Une série de concerts passant en revue la musique du XXe siècle débuta en 1990. Le Quatuor à cordes Purcell se produisit pour la dernière fois lors du festival de 1991.

Innu Nikamu.

Musique Royale. Nouvelle-Écosse. Festival d'été annuel de musique ancienne, présenté dans les bâtiments historiques de la province.

Saugeen Festival of Music (Saugeen Bach Festival, 1985-90). Durham, Ont., et les villes environnantes. Met en vedette la musique classique exécutée par des artistes canadiens et internationaux, et le Saugeen Bach Choir.

Stein Valley Voices for the Wilderness Festival. Mount Currie, C.-B. Musique country et pop par des exécutants canadiens et autochtones. Conçu pour attirer l'attention sur les questions de préservation des régions sauvages et sur les préoccupations des groupes autochtones.

TriBach Festival. Edmonton. Mars 1985. Sous la direction artistique de Lois Marshall, le festival de 17 jours fut consacré aux meilleures oeuvres de Bach pour orchestre, pour choeur et pour orgue. Parmi les artistes canadiens et internationaux qui s'y produisirent figurent l'Orchestre symphonique d'Edmonton, l'Orchestre de chambre des Pays-Bas, Pro Coro Canada, le Choeur de chambre de Stockholm, la soprano Nancy Argenta, le haute-contre Paul Esswood, le claveciniste Paul Badura-Skoda, la violoncelliste Shauna Rolston et la pianiste Rosalyn Tureck.

White Rock (C.-B.) Festival of Strings. Essentiellement une série de musique de chambre pour cordes, mais ont également été entendus en concert le choeur de chambre Phoenix, les Vancouver Cantata Singers et le White Rock Festival Orchestra.

1986

Année internationale de la musique canadienne.

Expo 86.

Festival de nouvelle musique de Montréal. Festival de musique rock, pop et de jazz originale, tenu d'abord en mars puis en novembre à partir de 1989.

Festival Rythme du monde. Montréal. Festival multiculturel de « world music ». Comporte aussi un concours pour interprètes, « La Revue canadienne musiques du monde ».

Satori. Winnipeg. 1986. Festival de musique canadienne d'une semaine, parrainé par la Manitoba Composers Association.

Vancouver Chamber Music Festival. Parrainé par la Vancouver Recital Society afin de présenter de jeunes exécutants dans des ensembles de chambre.

1987

Peterborough Summer Festival of Lights. Ontario. Commencé en 1987. Programmation mixte de musique classique, pop et de jazz.

1988

Boris Brott Summer Music Festival. Hamilton et la région. En 1991, le festival offrait un été complet de concerts symphoniques, de musique de chambre, de jazz et de pop, dont un grand nombre présentés sans grande mise en scène et réunissant acteurs et musiciens, ainsi qu'une exposition venant d'Autriche d'objets ayant appartenu à Mozart. Un fait saillant en 1991 fut la formation de la Classical Orchestra Academy (voir Camps et écoles d'été).

Châteauguay - festival international de la polyphonie vocale. Châteauguay, Québec. Commencé en 1988. Groupes chorals canadiens et internationaux.

Festival international de musique de Montréal.

Festival international rock de Montréal (FIRM). Établi pour servir de tremplin aux interprètes rock francophones du Canada et de l'étranger.

Hector Festival, Pictou, N.-É. Mis sur pied pour célébrer le patrimoine écossais de la région. Musique traditionnelle et contemporaine au violon, à la cornemuse et à la harpe par des musiciens écossais et canadiens.

Jeux olympiques - Festival des arts. 1988.

WOMAD (World of Music, Art and Dance), Toronto (voir Harbourfront).

1989

Calgary Festival of Canadian Music. Programme établi pour coïncider avec la Semaine de musique canadienne et pour mettre en valeur la musique de compositeurs canadiens. Coproduit par plusieurs organismes de Calgary, dont l'Université de Calgary et le Centre de musique canadienne (région des Prairies).

Carrefour mondial de l'accordéon. Montmagny, Québec. Des accordéonistes de réputation internationale présentent des concerts et des colloques sur l'histoire de l'accordéon, les technique de jeu et la fabrication de ces instruments.

Festival choral international 1989. Toronto.

Francofolies de Montréal. Festival d'hiver d'une durée de neuf jours consacré à la musique et à la danse par des artistes francophones du Québec, d'Europe et d'Afrique, sur le modèle des Francofolies d'été à La Rochelle, France.

Music from the Pacific Horizon. Vancouver. Festival de trois jours de musique traditionnelle et contemporaine des pays en bordure du Pacifique, avec des artistes en provenance du Canada, des États-Unis et de l'Asie.

Summer Festival of Music on the Red. Winnipeg. Série de concerts de musique chorale, vocale et instrumentale dans l'église anglicane historique Saint Andrew's.

Women in View. Vancouver. Sept jours de colloques, d'ateliers et d'exécutions orientés sur la question des femmes au théâtre, en musique, en danse et en arts visuels. Manifestation parrainée par VIEW - the Performing Arts Society.

1990

Montréal Musiques actuelles (New Music America). Commencé aux États-Unis en 1979 et tenu au Canada en 1990. Festival de musique contemporaine d'une durée de 11 jours. Sous la direction artistique de Jean Piché, ont été en vedette des interprètes américains, européens et canadiens, dont Array et le Nouvel ensemble moderne, et des oeuvres de compositeurs tels que John Oswald, José Evangelista, Paul Dolden et Hildegard Westerkamp.

Pacific International Festival of Male Choirs. Vancouver. 1990. Quatre jours de colloques, d'ateliers et de concerts mettant en vedette 1000 voix d'hommes provenant de 22 choeurs de renom. Le Bison Men's Chorus, le Fort William Male Choir et les Chanteurs Saint-Coeur-de-Marie représentaient le Canada. Lors du concert de clôture, l'ensemble en entier et l'Orchestre de la SRC à Vancouver créèrent The Greatest Love, une oeuvre commandée à Stephen Chatman.

1991

Festival Alexandria (Ont.). Série de musique de chambre fondée par la contralto Ruth Barrie et la pianiste Lauretta Altman.

Glory of Mozart Festival. 1991. Festival d'une durée de six semaines, dirigé par Nicholas Goldschmidt, en commémoration du 200e anniversaire de la mort de Mozart. Les concerts donnés à divers endroits à Toronto incluaient des présentations de la COC, du TS et du Choeur Mendelssohn de Toronto, des exécutions de musique de chambre et de danse, et les finales de deux concours internationaux concomitants : la Mozart Vocal Competition (tenue à Toronto) et la Mozart Chamber Music Competition (tenue à Saint-Jean, T.-N.). Le concours de piano Mozart attenant au festival eut lieu en entier à Joliette, Québec, en association avec le Festival international de Lanaudière.

Music '91. Colombie-Britannique. 1991. Festival de tournée de musique country, pop, rock et folk, interprétée par des artistes américains, dont Joan Baez, Crosby, Stills and Nash, et Johnny Cash, et des Canadiens tels que Prairie Oyster, Rita MacNeil, BTO et Gary Fjellgaard. Les vedettes se produisirent à des dates fixes et à des endroits précis, mais la manifestation avec ses artistes des rues, ses spectacles de talents amateurs et ses feux d'artifice au son de la musique firent le tour de la province entre les mois de juin et de septembre.

Plusieurs écoles et camps d'été ont présenté des festivals de concerts et de récitals d'artistes invités et de professeurs. L'Académie de musique et de danse du Domaine Forget, le Courtenay Youth Music Centre, le CA Banff (Banff, Alb.), CAMMAC (lac Macdonald, Québec), le Centre d'arts Orford (Magog, Québec) et le Festival international de Victoria, présenté par un comité de la Johannessen International Summer School of the Arts (auparavant Shawnigan Summer School of the Arts) dans divers endroits à Victoria, sont de ce nombre.

Les organismes offrant coordination, soutien et aide financière aux festivals locaux du Canada ont inclus Festival Ontario, fondé par le gouvernement de l'Ontario en 1973 pour rendre les ressources culturelles de la province disponibles à ses localités, et la Société des festivals populaires du Québec, fondée en 1978. Cette dernière regroupe de nombreuses manifestations annuelles, dont le Festival de folklore inter-ethnique de Saint-Octave-de-l'Avenir, le Festival de la Grange à Claude (Saint-Frédéric, Beauce-Nord), le Festival international de folklore de Rawdon et le Festival western de Saint-Tite. Parmi les autres festivals folkloriques et ethniques, mentionnons les Bavaria Days (Biggar, Sask.), les ralliements et jeux des Highlands (en divers endroits), l'All-Newfoundland Folk Festival (Saint-Jean), le Festival islandais (Gimli, Man.), le Festival international de folklore (Red Deer, Alb.), les Klondike Days (Edmonton), et le Folklorama (Winnipeg).


Lecture supplémentaire

  • 'The Toronto musical festival,' MT, vol 1, Aug 1877

    MacMillan, Sir Ernest. 'Why not Canadian festivals?,' Sat N, 4 Oct 1952

    Kallmann, Helmut. 'Music festivals in Canada,' Stratford Festival Program (Stratford 1955)

    Goldschmidt, Nicholas. 'A Salzburg for Canada?' Food for Thought, Jan 1957

    Kasemets, Udo. 'The Saskatoon summer festival of music, 1959,' CMJ, vol 4, Autumn 1959

    MacMillan, Sir Ernest. 'Canada's flirtation with festivals,' OpCan, May-Jun 1962

    Patterson, Tom. 'Dawson City deserves a joyful celebration,' ibid

    'Canadian summer festivals,' ibid

    'Festival Canada highlights,' OpCan, Feb 1967

    Meredith, Joan. 'CBC Festival features works by many Canadian composers,' CanComp, 61, Jun 1971

    Garvie, Peter. 'The virtue of limits,' CanComp, 65, Dec 1971

    'Summer festivals Canada 1975,' PfAC, Summer 1975

    Pedneault, Hélène. 'Chant'Août,' MSc, 286, Nov-Dec 1975

    Littler, William. 'Once a feast, a festival is now fast food to go,' Toronto Star, 28 May 1977

    Huot, Guy. 'Summer festivals in Canada,' Mcan, 32, May 1977

    'Heritage Festival - a year of definition,' VSO, vol 1, Mar 1978

    Huot, Guy. 'The musical delights of summer,' Mcan, 35, Apr 1978

    Bailey, Bruce. 'Festivals provide refreshing cultural oasis,' Montreal Gazette, 5 May 1979

    Callingham, Dale. 'Summer of celebration for visitors in four western provinces,' Regina Leader-Post, 16 Jun 1979

    Dunlop, Marilyn. 'Festival fever grips Ontario small towns,' Toronto Star, 19 Jul 1980

    Johnston, Nola. 'On festivals,' Canada Folk Bulletin, vol 3, Sep-Dec 1980

    Levitch, Gerald. 'A little summer music,' Imperial Oil Review, vol 64, no. 4, 1980

    Edinborough, Arnold. The Festivals of Canada (Toronto 1981)

    Sirard, Jules. 'Une expérience inoubliable,' Loisirs folkloriques, vol 6, Sep-Oct 1987

    'Summer festival focus,' Music, vol. 11, Jun 1988

    Newman, Alex. 'Festivals flourish with fabulous fare,' PfAC, vol 25, Apr 1989

    Ridout, Michael. 'Canada's summer festivals,' OpCan, vol 30, Sep 1989

    Sarrasin, Francine. 'Quinze ans de musique baroque en Acadie,' Aria, vol 13, Summer 1990

    Fêtes et Festivals 1987- (1976-87 Tam Ti Delam), journal of the Société des Festivals populaires du Québec