Forget, Rosario

Rosario Forget. Luthier (Montréal, 10 janvier 1893 - 14 août 1983). À 12 ans, il travailla durant l'été comme messager pour Télesphore-Octave Dionne, luthier montréalais. Trois ans plus tard, à la fin de son cours primaire (1908), il commença son apprentissage avec Dionne.
Rosario Forget. Luthier (Montréal, 10 janvier 1893 - 14 août 1983). À 12 ans, il travailla durant l'été comme messager pour Télesphore-Octave Dionne, luthier montréalais. Trois ans plus tard, à la fin de son cours primaire (1908), il commença son apprentissage avec Dionne.


Forget, Rosario

Rosario Forget. Luthier (Montréal, 10 janvier 1893 - 14 août 1983). À 12 ans, il travailla durant l'été comme messager pour Télesphore-Octave Dionne, luthier montréalais. Trois ans plus tard, à la fin de son cours primaire (1908), il commença son apprentissage avec Dionne. Ce dernier reconnut en lui un candidat sérieux et très doué et décida de le former en vue d'en faire son successeur. C'est en 1920 que Forget devint acquéreur de l'atelier après le décès de son patron. Ses violons ont été construits avec art, selon le modèle Stradivarius, avec des bois européens dont les qualités sonores étaient déjà prouvées. Il en fit une trentaine qu'il vendit à des étudiants ou à des violonistes accomplis. Forget fit aussi un violoncelle en bois canadien, d'une sonorité moins fine; cet instrument devint la propriété de son fils Raymond, violoncelliste, contrebassiste et luthier, membre durant plusieurs années de l'équipe de l'émission radiophonique « Les Joyeux Troubadours » à la SRC où il se produisait aussi comme interprète de chansons folkloriques. À sa mort (Lanoraie, près Joliette, Québec, 6 août 1984), son fils Jean-Marc fit l'acquisition de son atelier.


//