Franchère, Joseph-Charles

Joseph-Charles Franchère, peintre, illustrateur, décorateur d'intérieurs d'églises (Montréal, 4 mars 1866 -- id., 12 mai 1921). Après des études au Conseil des arts et manufactures, à l'école dirigée par l'abbé Chabert et un stage au studio du peintre-décorateur F.-X.-E.

Franchère, Joseph-Charles

Joseph-Charles Franchère, peintre, illustrateur, décorateur d'intérieurs d'églises (Montréal, 4 mars 1866 -- id., 12 mai 1921). Après des études au Conseil des arts et manufactures, à l'école dirigée par l'abbé Chabert et un stage au studio du peintre-décorateur F.-X.-E. Meloche, Franchère part pour Paris en 1888, afin d'y parfaire sa formation. Il travaille pendant deux ans au studio de Colarossi et à l'Académie Julian. De retour à Montréal en 1890, on lui commande trois grands tableaux pour la chapelle Notre-Dame du Sacré-Coeur de NOTRE-DAME. Il retourne à Paris où il peint La Vierge de l'apocalypse (1892), La multiplication des pains (1893) et Le Christ consolateur des affligés (1895). Pendant son séjour, il est admis à l'École des beaux-arts et expédie quelques oeuvres aux expositions annuelles de l'Association des arts de Montréal et de l' ACADÉMIE ROYALE DES ARTS DU CANADA. Ses oeuvres sont exposées lors des expositions universelles de Chicago (1893), Buffalo (1901) et St-Louis (1904). Pendant toute cette période, il peint aussi des murales d'église à Québec, enseigne au Conseil des arts et manufactures et au Monument national, fait l'illustration de plusieurs livres dont Chansons canadiennes (1907) de P. E. Prévost et Les rapaillages (1916) de l'abbé Lionel GROULX. Formé selon la tradition académique, Franchère se spécialise dans les thèmes idéalisant la vie champêtre et dans les pièces inspirées par le symbolisme.