Francis Winspear Centre for Music

Rectangulaire et haute de plafond, la salle de concert relève du design traditionnel de salles européennes parmi les plus renommées du XIXe siècle. Mentionnons la Tonhalle de Zurich, la Concertgebouw d'Amsterdam et la Musikvereinsaal de Vienne.

Francis Winspear Centre for Music, extérieur
Le Francis Winspear Centre for Music est situé dans le quartier artistique, au c\u009cur du centre-ville d'Edmonton (photo de Ellis Brothers).

Francis Winspear Centre for Music

  Le Francis Winspear Centre for Music, inauguré à EDMONTON (Alberta) en septembre 1997, est la salle de concert de 1932 sièges que l'ORCHESTRE SYMPHONIQUE D'EDMONTON considère comme son chez-soi. Situé dans le quartier des arts, au coeur du centre-ville, il avoisine l'EDMONTON ART GALLERY, le CITADEL THEATRE, la bibliothèque Milner et l'hôtel de ville. Construit au coût de 40 millions de dollars, il a été conçu par Douglas McConnell, de l'étude d'architectes Cohos Evamy Partners, en collaboration avec Artec Consultants Inc de New York, des spécialistes de l'acoustique de réputation mondiale.

Rectangulaire et haute de plafond, la salle de concert relève du design traditionnel de salles européennes parmi les plus renommées du XIXe siècle. Mentionnons la Tonhalle de Zurich, la Concertgebouw d'Amsterdam et la Musikvereinsaal de Vienne. Des sièges sur les côtés et à l'arrière enserrent la salle sur quatre niveaux. Le champ de vision est bon et l'acoustique est excellente. Tous les sièges sont relativement près de la scène. La salle étant conçue aussi bien pour la musique amplifiée que non amplifiée, une hotte acoustique et des réflecteurs sont installés directement au-dessus de la scène pour réfléchir les sons vers l'auditoire. La salle peut être partiellement ou entièrement drapée de rideaux et de banderoles en tissu, selon le degré de réflexion ou d'absorption voulue pour l'événement.

En septembre 1997, dix jours de célébrations marquent l'inauguration du Winspear Centre. Le programme couvre toute la gamme des styles et des goûts musicaux, et met en vedette des étoiles internationales tels que le pianiste de jazz Herbie Hancock et la soprano Jessye Norman. Le public a droit à des premières mondiales d'oeuvres orchestrales de compositeurs canadiens dont un rare Triple concerto pour violon, violoncelle et piano de John Estacio, le compositeur en résidence de l'Orchestre symphonique d'Edmonton, une exécution de la Symphonie les Mille de Mahler et des concerts de la chanteuse canadienne de musique country Terri CLARK et du groupe folk irlandais The Chieftains.

Depuis l'ouverture du Centre, de nombreux artistes y ont tenu l'affiche, notamment le TAFELMUSIK BAROQUE ORCHESTRA de Toronto, le ST. LAWRENCE STRING QUARTET et la chanteuse de jazz Holly COLE. Fidèle à son mandat secondaire de faire office de centre culturel au sens large, la salle a servi à événements aussi diversifiés que des conférences publiques de Gloria Steinem et de Jane Goodall et une remise de prix de la Ligue canadienne de football.