Frank Mills

Frank (William) Mills. Compositeur, arrangeur, pianiste, chanteur (Montréal, 27 juin 1942). Diplôme associé (McGill) 1965. Alors qu'il étudie la composition avec István Anhalt et Kelsey Jones à l'Université McGill (1961-1965), il écrit deux des revues Red and White présentées à l'université.

Frank Mills

Frank (William) Mills. Compositeur, arrangeur, pianiste, chanteur (Montréal, 27 juin 1942). Diplôme associé (McGill) 1965. Alors qu'il étudie la composition avec István Anhalt et Kelsey Jones à l'Université McGill (1961-1965), il écrit deux des revues Red and White présentées à l'université. Il est le pianiste du groupe pop montréalais The Bells (1969-1971) auquel on doit les succès « Stay Awhile » et « Fly Little White Dove Fly ». Sous son propre nom, Mills enregistre cinq albums de musique instrumentale pop de 1971 à 1976 : Seven of My Songs (Poly. 2424-030), qui comporte « Love Me Love Me Love », un succès sur 45t. au Canada et aux États-Unis en 1971, avec paroles ajoutées et chantées par Mills; Reflections of My Childhood (Poly. 2424-060); Images d'un bistro (Sonogram LSG-72001); Frank Mills (Sonogram LSG-72005); Look at Me Real (Attic LAT-1009).

Frank Mills, repiqué en 1978 sous le titre de The Poet and I (Poly. 2424-170), inclut le 45t. Music Box Dancer , un succès international (1978-1979) qui se vend à un million d'exemplaires aux États-Unis. L'album quant à lui, se vend à plus de 100 000 exemplaires au Canada et à plus de 500 000 exemplaires aux États-Unis (où l'album est vendu sous le titre de Music Box Dancer). Par la suite, ce titre est repris par Roberto Delgato, James Last et bien d'autres, et Chappell vend plus de deux millions d'exemplaires de la partition. En 1979, Mills remporte un autre grand succès au Canada avec Peter Piper.

Mills vit quelque temps à Toronto puis s'installe à Nassau en 1979. Cette année-là, il commence à effectuer des tournées qui l'amènent au Japon en 1980 et en 1982 (au début des années 1970, il se produit aussi sur scène avec les Bells et Anne Murray). Au Canada, il se produit avec ses propres formations ou aux côtés d'orchestres symphoniques interprétant des airs pop. À la télévision, il est la vedette d'émissions spéciales (comme Rocky Mountain Christmas with Frank Mills, SRC, 1984) et participe à plusieurs émissions de variétés américaines. En 1980, le prix Wm Harold Moon de la SDE Canada vient couronner sa carrière internationale. Mills reçoit les prix Juno du compositeur (1980, avec Peter Piper) et de l'instrumentiste de l'année (1980, 1981).

Ses derniers albums incluent Sunday Morning Suite (Poly. PD1-6225) et six titres parus entre 1981 et 1988 chez Capitol (Prelude to Romance, ST-6488; Rondo, ST-6496; A Special Christmas, ST-6506; Traveller, ST-12388; Transitions, ST-6548; My Piano, C1-91077), sans compter les compilations Music Box Dancer (Capitol ST-6501, de 1983), Over 60 Minutes with Frank Mills (Capitol CDP7-46889, de 1987) et 20th Anniversary Album (Capitol S2-80004, de 1989). Au Canada, Sunday Morning Suite, Prelude to Romance et A Special Christmas se vendent chacun à plus de 100 000 exemplaires. Si les synthétiseurs de Transitions marquent une incursion dans la musique Nouvel Âge, les autres albums sont en général de facture conventionnelle, et les compositions au piano s'écoutent sans effort et avec plaisir.

Même si Mills n'est plus à son apogée commercial, il continue d'offrir des prestations, de lancer de nouveaux albums et DVD, ou d'en relancer, à un rythme régulier jusque vers 2010, année où il publie un livre intitulé My Travels with Morley, qui raconte ses voyages en voile dans les Bahamas.

Discographie

Gather Round The Piano. 1991. EMI B000065M1L

Homeward. 1994. Macola B000000N45

A Traditional Christmas. 1994. Macola B000000N49

Goes To The Movies. 1997. EMI B00006L65O

Christmas with Frank. 1998. EMI 80022

Our Canada!2003. Pindoff B000065RP3

A Very Special Christmas with Frank Mills. 2005. Richmond 25

The Music of Frank Mills. 2005. Redline B000A1LF7G (DVD)

Christmas With Frank Mills. 2009. EMI B00008G3CE

The Spirit of Christmas. 2010. Independent B0049MGIT2 (with Rita MacNeil)

Bibliographie

J.J. LINDEN, « Frank Mills: a four year smash success », RPM (23 déc. 1978).

Peter GODDARD, « Canadian clobbers musical competition », Toronto Star (5 mai 1979).

Kate ELLIOTT, « Il choisit la musique instrumentale », ScM, 307 (mai-juin 1979).

Denis LAVOIE, « Frank Mills dans l'ombre d'un succès », La Presse (Montréal, 20 déc. 1980).

David LIVINGSTONE, « Songwriter of the silent majority », Today (31 janv. 1981).

Elsie ROSE, In the Key of C: the Life of Frank Mills (Markham 1998).


Music of
Frank Mills

Lecture supplémentaire

  • Linden, J.J. "Frank Mills: a four year smash success," RPM, 23 Dec 1978

    Goddard, Peter. "Canadian clobbers musical competition," Toronto Star, 5 May 1979

    Elliott, Kate. "Frank Mills' answer is instrumentals," The Music Scene, 307, May-Jun 1979

    Lavoie, Denis. "Frank Mills dans l'ombre d'un succès," Montreal La Presse, 20 Dec 1980

    Livingstone, David. "Songwriter of the silent majority," Today, 31 Jan 1981

    Rose, Elsie. In the Key of C: The Life of Frank Mills (Markham 1998)

Liens externes