Frederick Alan (Rick) Moranis

Frederick Alan (Rick) Moranis, acteur, scénariste (Toronto, 18 avril 1953). Dans les années 1980 et 1990, Rick Moranis incarne habituellement le pauvre type un peu niais qui profite de la vie dans des comédies légères et des films familiaux.

Frederick Alan (Rick) Moranis

Frederick Alan (Rick) Moranis, acteur, scénariste (Toronto, 18 avril 1953). Dans les années 1980 et 1990, Rick Moranis incarne habituellement le pauvre type un peu niais qui profite de la vie dans des comédies légères et des films familiaux. Dans sa vingtaine, ce Torontois travaille à temps partiel comme ingénieur radio pendant ses études secondaires, présente des monologues et est disque-jockey aux stations CFTR, CHUM-FM et CKFH de Toronto. Assez tôt, il goûte au show business américain à Los Angeles en paraissant dans The Comedy Store et The Improv.

De retour à Toronto, il travaille à la télévision locale, notamment dans 90 Minutes Live (CBC, 1976-1978), avant de joindre Second City TV (SCTV) en 1980. Ses personnages vont du disque-jockey vidéo grand public aux idées prémonitoires, Gerry Todd, et du secrétaire gay, Guy Friday, aux imitations de Merv Griffin, Woody Allen et Dick Cavett. Avec son collègue acteur, Dave Thomas, il crée les frères Bob et Doug McKenzie, amateurs de bière affublés d'une tuque, et il crée de courtes présentations de Great White North, produites pour répondre aux normes canadiennes. Généralement improvisées, ces présentations connaissent un grand succès; il en résulte un album platine (prix Juno en 1982 du meilleur album comique et nomination pour un Grammy) et un film, Strange Brew (1983). Écrit et réalisé par Moranis et Thomas, le film dont ils sont les vedettes connaît du succès au Canada. Moranis personnifie le comptable possédé par les esprits Louis Tully aux côtés de Bill Murray, Dan AYKROYD et Sigourney Weaver dans le film au succès retentissant S.O.S. Fantômes (v.f. de Ghostbusters, 1984).

Il joue le maladroit Seymour Krelborn dans la version musicale de La petite boutique des horreurs (v.f de Little Shop of Horrors, 1986). Son rôle le plus connu est celui du professeur de physique et père de famille Wayne Szalinski dans la trilogie de Disney Chérie, j'ai réduit les enfants (v.f. de Honey, I Shrunk the Kids, 1989), Chérie, j'ai gonflé le bébé (v.f. de Honey, I Blew Up the Kid, 1992), et Chérie, nous avons été rétrécis (v.f. deHoney, We Shrunk Ourselves, 1997). Il prête sa voix à un personnage des dessins animés dans Rudolph the Red Nosed Reindeer & the Island of Misfit Toys (2001), The Animated Adventures of Bob & Doug Mckenzie (2003), Miss Spider's Sunny Patch Kids (2003) et il est la voix de Rutt dans Brother Bear (2003) et dans la suite en 2006.

L'équipe de SCTV, dont Moranis fait partie, remporte un Emmy en 1982 pour le meilleur scénario dans une émission de variétés ou musicale et un prix Gémeau en 1995 pour l'ensemble de son œuvre [il s'agit de l'équipe]. En 1990, le rôle de Moranis dans Portrait caché d'une famille modèle (v.f. de Parenthood) lui vaut l'American Comedy Award du meilleur second rôle. En 2004, lui et les anciens membres du SCTV, Eugene Levy et Joe Flaherty, siègent au comité consultatif du programme de comédie du Humber College de Toronto, qui dispense le seul diplôme du genre dans le monde.

Il lance en 2005 un album de musique country, The Agoraphobic Cowboy, qu'il a produit et dont il assure la distribution.